dimanche 26 mai 2024
AccueilCoursesEagle Gate s’envole vers les Rêves d’Or

Eagle Gate s’envole vers les Rêves d’Or

Lyon-Parilly, mercredi

Prix des Hortensias (Classe 3)

Eagle Gate s’envole vers les Rêves d’Or

Lauréat pour ses débuts lors de la deuxième course réservée aux 2ans sur le sol français, le Prix de Carqueiranne (Inédits), Eagle Gate (Hey Gaman) était revu avec intérêt, mercredi, au départ du Prix des Hortensias (Classe 3). Le poulain des écuries Puglia était d’ailleurs le seul à avoir été vu en compétition. Avantagé son embryon d’expérience, il est parvenu à préserver son invincibilité. Direction désormais le Haras de Beaumont – Prix des Rêves d’Or – Jacques Bouchara (L), le 15 mai prochain, à Vichy.

En débutant, à Marseille-Borély, Eagle Gate devançait Pastisse (Stunning Spirit), qui a ensuite survolé une Classe 3 à Salon-de-Provence. Pour sa deuxième sortie, le pensionnaire de Christophe Escuder était pour la première fois associé à Cristian Demuro. Patient, ce dernier a laissé passer l’orage en tête. Encore loin des premiers à mi-parcours, Eagle Gate a ensuite enclenché. Refaisant mètre après mètre, le poulain est finalement parvenu à prendre sûrement la mesure d’Arabian Jewel (Mehmas) dans les derniers mètres de course. Ce dernier, qui avait longtemps fait illusion pour la victoire, doit se contenter de la deuxième place à un peu plus d’une longueur. Une autre franche longueur plus loin, Signoria Piazza (Sergei Prokofiev), bon finisseur, complète le pocium.

Un poulain estimé

Christophe Escuder, l’entraîneur du lauréat, a déclaré sur Equidia : « Eagle Gate est un poulain qui fait tout ce qu’on lui demande. Pour finir, j’ai trouvé qu’il avait une très bonne action. La piste souple [3,7 au pénétromètre, ndlr] l’a certainement avantagé. Je pense que c’est un bon élément, d’autant que je pense qu’il faisait face à un bon lot. Prochainement, nous allons donc pouvoir aller sur la Listed de Vichy [les Rêves d’Or, ndlr] avec des prétentions… »

Une famille précoce

Eagle Gate, élevé par le haras du Taillis, a été vendu 8.000 € à Christophe Escuder lors de la dernière vente de yearlings Osarus. Il appartient à la première génération d’Hey Gaman (New Approach), dont il est le premier gagnant et qui officie au haras du Taillis. C’est un fils d’Ekatea (Power), lauréate d’une course et deux fois placée à 2ans. Eagle Gate est le troisième produit de la mère après Lesslepasser (Penny’s Picnic), vainqueur à cinq reprises entre 950m et 1.200m et quatrième du Prix des Rêves d’Or – Jacques Bouchara (L), et Eagle Mount (Fantastic Moon), lauréat d’un handicap sur 1.900m au Bouscat. La poulinière a une yearling par Threat. La deuxième mère, Galaktea (Statue of Liberty), s’est classée troisième du Prix d’Arenberg (Gr3). Elle a donné plusieurs gagnants dont Tea Dance (Adaay), deuxième du Critérium du Béquet-Vente Osarus et du Prix de la Vallée d’Auge (Ls). C’est la famille d’Aktoria (Canford Cliffs), une gagnante du Prix Six Perfections (L).

Galileo

New Approach

Park Express

Hey Gaman

Dubawi

Arsaadi

Arsad

EAGLE GATE (M2)

Oasis Dream

Power

Frappe

Ekatea

Statue of Liberty

Galaktea

Granadilla

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires