jeudi 18 avril 2024
AccueilInternationalIntense Raffles en hommage à David Powell

Intense Raffles en hommage à David Powell

Fairyhouse (IE), lundi

Intense Raffles en hommage à David Powell

C’est le “FR” Intense Raffles (Martaline) qui a remporté le Grand National irlandais (Gr3) pour ses éleveurs et propriétaires, Simon Munir et Isaac Souede. Ils avaient déjà fait courir la mère, Une Artiste (Alberto Giacometti), et c’est l’une des rares juments qu’ils ont rachetées lors de la dispersion de leur effectif d’élevage chez Arqana. Intense Raffles a été élevé au haras du Lieu des Champs, où sa mère doit pouliner sous peu. Cette victoire sonne comme un hommage au travail du regretté David Powell. Son fils Richard Powell nous a confié : « Bravo à Simon Munir et Isaac Souede, ils ont eu le nez creux en conservant cette jument. C’est une consécration pour le travail de l’équipe du haras qui vibre aussi avec Junto Ganamos (Martaline) et In Love (Great Pretender), deux chevaux que l’on peut rêver de voir au départ du Grand Steeple. C’est aussi la continuité de tout le travail que mon père a fait en amont… » Intense Raffles a débuté sa carrière par une victoire en plat à Argentan sous l’entraînement de Patrice Quinton avant de gagner deux bonnes courses pour AQPS à Auteuil. Lundi en Irlande, il devance le “FR” Hartur d’Arc (Diamond Boy), un cheval élevé par Nicole Terrière et Mahe Guiberteau. Lors de la même réunion, Zarak the Brave (Zarak), élevé lui aussi au haras du Lieu des Champs (mais pour Magalen Bryant), s’est classé deuxième du Rathbarry & Glenview Studs Hurdle (Gr2). Il porte lui aussi les couleurs de Simon Munir et d’Isaac Souede.

La première pour Almanzor, la quatorzième pour Chœur du Nord 

Dans le O’Driscoll’s Irish Whiskey Juvenile Hurdle (Gr2), les “FR” Karl des Tourelles (Chœur du Nord) et Miss Manzor (Almanzor) se sont respectivement classés deuxième et troisième. Karl des Tourelles est le quatorzième black type en obstacle de Chœur du Nord (Voix du Nord), l’étalon du haras de Lignères continuant à “sortir” beaucoup de bons sauteurs. Il ne lui manque plus qu’un “tout bon” pour éclater au grand jour. Ce sera peut-être Jeriko du Reponet qui a malheureusement fait partie des chevaux malades dans l’écurie de Nicky Henderson lors du dernier festival de Cheltenham. Mais ce n’est que partie remise car, à 5ans, il a tout l’avenir devant lui.

En France, Almanzor (Wootton Bassett) n’a bien sûr pas sailli pour l’obstacle. Mais certains de ses produits, venus du plat, ont été essayés dans cette discipline. Dans l’Hexagone, il compte un gagnant sur neuf partants. Il s’agit de Miss Manzor, une pouliche qui a ensuite été exportée et est devenue le premier black type de l’étalon sur les obstacles à Fairyhouse. Étrangement, le taux de réussite des produits d’Almanzor sur les obstacles anglo-irlandais est bien meilleur avec cinq gagnants sur 14 partants. 

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Jeunesse

C5 VIROFLAY