jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesKibboutz saisit l’opportunité

Kibboutz saisit l’opportunité

Auteuil, samedi

Prix Amadou (Gr2, Haies)

Kibboutz saisit l’opportunité

1er KIBBOUTZ

2e BON GARÇON

3e KING CONTI

Poulain très estimé, Kibboutz (Spanish Moon) venait de faire une très belle rentrée en échouant d’une courte tête dans le Prix Virelan (L), derrière King Conti (Pastorius), qu’il retrouvait samedi. Il n’avait pas pris dur et l’allongement de la distance, samedi, ne pouvait que l’avantager dans le Prix Amadou (Gr2). De plus, il a bénéficié d’un coup du sort puisque le grand favori, Léon du Berlais (Authorized), a été contrarié par l’outsider San Guido (Mastercraftsman). À la première haie, ce dernier a énormément penché à gauche, déséquilibrant Léon du Berlais à la réception, lequel est tombé avant de se relever rapidement… Sans Léon du Berlais, Kibboutz a pisté l’animateur, King Conti, avant de prendre l’avantage à l’entrée de la ligne droite. L’excellent Bon Garçon (Masterstroke), très bien monté par Cathy Joubert, a attaqué le futur lauréat sur le plat. Mais le représentant de Simon Munir, Isaac Souede et du haras de Saint-Voir l’a contré jusqu’au bout pour l’emporter d’une longueur. King Conti a pris la troisième place à sept longueurs.

Sur le Gr1 avec Kingland

Si tout se passe bien, l’écurie Nicolle comptera sur Kingland et Kibboutz pour le Prix Alain du Breil. Mentor des deux poulains, François Nicolle nous a confié : « C’est un poulain qui est dans son monde, dans sa bulle. Il faut s’en occuper, mais Kévin [Nabet, son jockey, ndlr] le connaît bien. J’étais un peu inquiet car je le trouvais un peu mou. C’est un très bon sauteur, qui est très estimé, et il a été bien élevé. Il va faire un super sauteur car c’est plus un cheval de steeple qu’un cheval de haies. Il ira sur le Prix Alain du Breil (Gr1) avec son copain Kingland (Cokoriko) et on fera le bilan après. » Kibboutz a offert un premier Groupe à l’association de propriétaires Munir-Souede-Lageneste. Nicolas de Lageneste a choisi de s’associer avec des propriétaires britanniques, ce qui permet de garder les chevaux en France. Une belle initiative dont il est récompensé ce samedi. 

Une bonne leçon pour King Conti

Sans avoir une course dure, Bon Garçon a tracé un dernier kilomètre prometteur pour se classer deuxième devant King Conti, au sujet duquel Hugo Merienne nous a déclaré : « Je suis très content. James [Reveley, ndlr] l’a respecté. Il a beaucoup de train, il est bien ainsi, dans son rythme. Le cheval a eu une bonne leçon et il va désormais aller vers le Gr1. »

Le frère d’un gagnant de Gr2 en Irlande 

Élevé par le haras de Saint-Voir et Jean-Paul Lupfer, Kibboutz est un fils de Spanish Moon (El Prado) et de Tire en Touche (Turgeon), quatre fois placée sur les haies à Auteuil, Enghien et Dieppe, et une fois en steeple à Lignières. C’est le frère de Dans la Foulée (Alberto Giacometti), gagnante du Prix Wild Monarch (L) et placée en steeple, d’Étudiant (Gentlewave), vainqueur sur le steeple d’Auteuil, de Fan de Blues (Poliglote), lauréat du Kinsale Handicap Chase (Gr2) à Cork, et de Joue le Jeu (Ivanhowe), gagnante sur les haies de Pau. Après Kibboutz, Tire en Touche a eu Le Nez Creux (No Risk at All), une 3ans, Monnaie de Singe (Karaktar), une 2ans, et Non Conformiste (Telecaster). C’est le neveu de Sept Vérités (Turgeon), lauréate du Prix Wild Monarch (L) sous les couleurs de Gilles Barbarin et l’entraînement de Marcel Rolland. C’est la souche de Marmiton (Martaline), gagnant de Gr2 sur les haies de Milan, de Matterhorn (Martaline), troisième du Wild Monarch, de Nanosecond (Doctor Dino), troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), et surtout de Turgot (Turgeon), vainqueur des Prix La Haye Jousselin et Ferdinand Dufaure (Grs1).

Sadler’s Wells

El Prado

Lady Capulet

Spanish Moon

Rainbow Quest

Shining Bright

Bourbon Girl

KIBBOUTZ (H4)

Caro

Turgeon

Reiko

Tire en Touche

Nashamaa

Sagarade

Sweet Racine

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires