mardi 18 juin 2024
AccueilInstitutionLes efforts de Fontainebleau

Les efforts de Fontainebleau

EN RÉGIONS

Les efforts de Fontainebleau

Samedi, l’hippodrome de la Solle à Fontainebleau ouvrira ses portes au public. Plus de 4.000 personnes sont attendues pour cette semi-nocturne dont le coup d’envoi sera donné à 16 h.

« C’est l’un de nos temps forts de la saison en matière de fréquentation, nous a dit en préambule Frédéric Landon, vice-président de France Galop et président de la Société des courses de Fontainebleau. Nos plus belles épreuves sur le plan sportif se déroulent en semaine, mais nous disposons également de quelques dates programmées le week-end, dont celle de ce samedi 13 avril, où l’entrée sera gratuite, et de nombreuses animations proposées. Si la météo est de notre côté, comme cela devrait être le cas, nous devrions accueillir autour de 4.000 personnes. L’autre date importante pour nous sera le dimanche 22 septembre, qui est, depuis l’an dernier, une journée exclusivement dédiée aux apprentis et jeunes jockeys. Pour ce dimanche de septembre, nous avions eu 8.000 personnes l’an dernier, ce qui constitue un record pour Fontainebleau. »

Des progrès réalisés sur l’accueil du public

Frédéric Descamps, le directeur de l’hippodrome de la Solle, nous a expliqué : « Nous avons réalisé plusieurs travaux d’embellissement cet hiver. Des peintures ont été refaites, l’hippodrome a été refleuri et, surtout, nous avons amélioré notre restaurant puisque nous disposons désormais d’une terrasse. Le fait que nous ayons un nouvel écran est aussi une excellente chose pour le confort du public. Nous n’avons eu que de bons retours. L’an dernier, la grande réunion où nous avions réuni plus de 8.000 personnes a grandement motivé les équipes et, sur 2024, nous espérons poursuivre les efforts entrepris ces dernières années… »

Des pistes plus homogènes

Avec une intersaison assez courte en hiver puisque Fontainebleau s’arrête mi-décembre pour reprendre fin février, c’est plutôt durant l’été – plus précisément de mai à septembre – que les travaux concernant les pistes s’enchaînent du côté de l’hippodrome de la Solle. Frédéric Descamps nous a précisé : « Cet hiver nous n’avons changé que des haies. Durant l’été, nous mènerons des travaux sur notre système d’irrigation, afin d’améliorer notre ressource en eau. Même si on ne manque pas d’eau en ce moment, il s’agit d’anticiper pour l’avenir. Cela nous permettra également de réaliser des économies sur notre consommation d’électricité, car nous avions un système de pompes assez conséquent. Il est convenu que la communauté d’agglomération du pays de Fontainebleau nous aide au financement de ces travaux. »

Le PMU parmi les partenaires

Comme d’autres hippodromes régionaux, celui de la Solle a signé un partenariat avec le PMU cette année : « Cela se manifeste notamment par pas mal d’affichages publicitaires sur l’hippodrome, nous a dit Frédéric Descamps. Nous avons aussi noué plusieurs partenariats avec des marques automobiles. Pour la location de salle, nous sommes un peu limités puisque nous n’avons que le restaurant. Le fait que nous soyons sur un site classé appartenant à l’Office national des forêts nous restreint un petit peu. Cela dit, il nous arrive d’accueillir des mariages ou des séminaires. Aux beaux jours, nous pouvons proposer pas mal d’animations en extérieur. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires