jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesL'Héritière fait honneur à sa mère, De Bon Cœur

L’Héritière fait honneur à sa mère, De Bon Cœur

Auteuil, samedi

Prix Champoreau (Haies)

L’Héritière fait honneur à sa mère, De Bon Cœur

Premier produit de la championne De Bon Cœur (Vision d’État), L’Héritière (Doctor Dino) était très attendue pour ses débuts dans le Prix Champoreau, dans lequel elle avait été supplémentée. Prise en photo dès ses premiers jours, elle était déjà une star que nous avons suivie au fil du temps. Lors d’une visite au haras de Saint-Voir, son coéleveur et copropriétaire, Nicolas de Lageneste, nous avait dit qu’elle s’y prenait très bien à l’entraînement. François Nicolle avait confirmé cela dans notre rubrique “Le regard tourné vers l’avenir“. Et L’Héritière a fait honneur à sa mère en gagnant avec beaucoup de marge. Elle décroche logiquement sa JDG Jumping Star

Montée en dernière position, puis passée cinquième en face, L’Héritière a progressé librement à la sortie du tournant final à l’intérieur. Arrivée à proximité des premières au saut de l’avant-dernière haie, elle a fait une faute, ce qui ne l’a pas empêchée de se relancer avec du gaz pour aller sur l’ultime haie. Sur le plat, tout en étant très verte, la pouliche de Jacques et Patrice Détré et du haras de Saint-Voir a pris l’avantage uniquement montée aux bras. Elle s’est détachée pour finir, l’emportant aisément devant Diamond du Berlais (Zarak), laquelle n’a pas forcément eu les coudées franches entre la favorite Entourloupe (Goliath du Berlais) et la lice, entre les deux dernières haies. La protégée de Robert Collet a tracé un excellent deuxième parcours. La favorite Entourloupe a dû se contenter de la troisième place, après avoir notamment fait une faute sur la deuxième haie de la ligne d’en face. 

Et maintenant repos !

François Nicolle nous avait précisé il y a un mois que, si L’Héritière débutait au printemps, elle pourrait ensuite bénéficier d’un break après ses débuts. Ce sera effectivement le cas et elle devrait profiter de la bonne herbe du printemps pour prendre de la force. Son mentor nous a dit : « Jusqu’à présent, je disais que c’était la fille de… Après sa victoire, on peut dire qu’en effet c’est la fille de De Bon Cœur (rires). Elle ne court pas de la même façon que sa mère. Elle a fait une très belle ligne droite et elle était calme. Elle a eu un parcours sage. Dans le tournant, son jockey n’a pas pris la bonne option de repiquer en dedans. Il a été obligé de reprendre. J’ai adoré sa fin de course. Elle a fait quelques petites fautes notamment à l’avant-dernière haie, mais elle a su repartir. Elle va maintenant aller au pré. De Bon Cœur avait débuté en septembre alors que sa fille a débuté dès le mois d’avril. Elle fait encore très bébé. Elle va énormément évoluer physiquement. Si elle avait fini quatrième, elle aurait eu droit au même programme. »

Un soulagement !

Présent évidemment pour suivre les débuts de L’Héritière, son coéleveur et copropriétaire, Nicolas de Lageneste, nous a déclaré : « C’est un grand soulagement de voir L’Héritière débuter de cette manière. Tout le monde l’attendait depuis sa naissance. Nous avions un peu de pression. Elle confirme son nom… Nous sommes allés à Doctor Dino (Muhtathir) car il améliore le tempérament. Il fait des chevaux disponibles. De Bon Cœur était toujours un peu brillante. Je remercie la famille Détré et François Nicolle de leur confiance et du travail qu’ils ont fait. De Bon Cœur va aller à Cokoriko (Robin des Champs) cette année. Elle a une yearling par Persian King (Kingman) et un magnifique foal de cet étalon également. »

La fille de…

Élevée par le haras de Saint-Voir, Jacques et Patrice Détré, L’Héritière est une fille de Doctor Dino (Muhtathir), étalon au haras du Mesnil, et de la reine De Bon Cœur, lauréate de onze Groupes, dont la Grande Course de Haies d’Auteuil et les Prix Alain du Breil et Cambacérès (Grs1). Après L’Héritière, De Bon Cœur a produit De Tout Cœur (Jeu St Eloi), une 2ans, Note de Cœur (Persian King), une yearling, et un foal par Persian King. La deuxième mère, Santa Bamba (Saint des Saints), est lauréate des Prix Jean Stern (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3) et deuxième du Prix Congress (Gr2). Outre De Bon Cœur, elle a donné Gai Luron (Samum), gagnant du Prix Montgomery (Gr3). C’est la souche de l’excellente Leariva (Irish River).

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Doctor Dino

Priolo

Logica

Salagangai

L’HERITIERE (F3)

Chichicastenango

Vision d’État

Uberaba

De Bon Cœur

Saint des Saints

Santa Bamba

Bumble

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires