dimanche 23 juin 2024
AccueilCoursesNée en Bleue, de bout en bout

Née en Bleue, de bout en bout

Auteuil, mardi

Prix Wild Monarch – Pouliches (Haies)

Née en Bleue, de bout en bout

Pouliche avec du modèle, Née en Bleue (Saint des Saints) s’est imposée de bout en bout dans le Prix Wild Monarch – Pouliches. Elle a pris les commandes dès le départ et a bien sauté. Dans la ligne droite, elle n’a pas molli et s’est imposée d’une longueur et demie devant Laytown (Doctor Dino), qui a bien terminé après avoir attendu. Magnifique d’état, Sainte Lucie (Great Pretender) a toujours été pointée derrière les animatrices et a fait bonne contenance jusqu’au bout pour conclure troisième. Elle précède La Vie de Château (Saint des Saints), pouliche épaisse avec du cadre qui a fait illusion pour la victoire entre les deux dernières haies. En retrait, Majdame (Doctor Dino), pas forcément chanceuse durant le parcours, a terminé probante septième.

Née en Bleue est une pouliche un peu compliquée et son entraîneur, Jérémy Da Silva, qui a signé sa deuxième victoire à Auteuil, a réalisé un travail d’orfèvre avec la pouliche de la famille Papot. Il nous a déclaré : « Elle le fait sur sa qualité. Elle n’est pas encore arrivée à maturité. Je ne voulais pas aller devant avec elle. Son jockey s’est mal positionné au départ et elle est allée devant alors que je voulais plutôt qu’elle soit préservée car elle a tendance à se “donner” un peu. Elle le fait super bien et je suis ravi. À la fin, elle voulait aller sur la gauche car elle est bébé mais elle avait encore des ressources. Je l’estime. » Xavier Papot a ajouté : « Le jockey nous a dit qu’elle finissait avec des ressources. Il faut souligner le travail de Jérémy [Da Silva, son entraîneur, ndlr] et de son équipe car la pouliche reste délicate. Cela me fait particulièrement plaisir pour son mentor que j’avais eu en formation parmi les entraîneurs. Au départ, je n’aurais peut-être pas misé sur lui et puis, en discutant, j’ai découvert quelqu’un de très intéressant. Il s’occupe très bien des propriétaires et réalise du très bon travail. » De son côté, Alexandre Chesneau, partenaire de la gagnante, a déclaré au micro d’Equidia : « Elle a beaucoup d’action et aime être dans sa bulle. Devant, elle a très bien sauté et a été fluide. Elle est très immature et cherchait l’appui à gauche, mais elle va s’améliorer en courant. Je l’ai sollicitée pour la garder sur la droite afin qu’elle ne m’échappe pas. Elle travaillait très bien. C’est une pouliche qu’il faut canaliser. Je remercie la famille Papot et son entraîneur de m’avoir laissé sur la pouliche. »

La nièce de Sleeping Mat et de Saint Macaire

Élevée par madame Patrick Papot, comme son nom l’indique, Née en Bleue est une fille de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham, et de Née pour Vaincre (Poliglote), gagnante à 3ans sur les haies de Vichy, déjà pour la famille Papot. C’est la sœur de Le Gène Bleu (Buck’s Boum), lauréat d’un steeple à réclamer à Dieppe. Après Née en Bleue, Née pour Vaincre a eu Nougayork (Goliath du Berlais), un yearling. Née en Bleue est la nièce de Sleeping Mat (Sleeping Car), vainqueur du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et deuxième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), mais aussi de Saint Macaire (Saint des Saints), lauréat des Prix Congress (Gr2) et Edmond Barrachin (Gr3) ainsi que des Grands Cross de Vichy et de Lyon-Parilly.

Green Dancer

Cadoudal

Come to Sea

Saint des Saints

Pharly

Chamisène

Tuneria

NÉE EN BLEUE (F3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Née pour Vaincre

Panoramic

Ty Mat

Miss de l’Orvoir

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires