samedi 25 mai 2024

Piroplasmose

Piroplasmose

PiroGo Tick est un projet de recherche participative d’envergure nationale, sur les piroplasmoses et les équidés. Lancé en 2020, ce projet a pour but de collecter des données sur la maladie, les tiques, mais également sur les deux parasites responsables de la maladie : Babesia caballi et Theileria equi. Grâce à la participation des détenteurs d’équidés, ce sont 566 équidés qui ont permis aux cliniques équines des écoles vétérinaires d’évaluer le taux de portage de ces deux parasites responsables de la piroplasmose des équidés en France. Pour être inclus dans le programme, les équidés doivent répondre à deux critères : être au pré une partie du temps et ne pas avoir de symptômes de piroplasmose.

Cette étude révèle que plus d’un équidé sur trois est porteur asymptomatique de la piroplasmose. Le parasite le plus fréquent est Theileria equi (97 % des équidés porteurs). Cette prévalence est due à l’élimination rapide de Babesia caballi par le système immunitaire de l’équidé, avec ou sans l’aide de traitement approprié, ce qui n’est pas le cas pour Theileria equi. Cette différence est certainement liée aux cycles de développement des deux parasites au sein de l’hôte. Les résultats sont contrastés en fonction de la situation géographique des écoles vétérinaires, avec une prévalence croissante des porteurs asymptomatiques du nord de l’Hexagone vers le Sud-Est, comme le montre la carte. La recherche d’un lien entre ce gradient de portage et la présence et/ou l’abondance des espèces de tiques vectrices fait l’objet d’un autre programme du projet PiroGo Tick.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires