dimanche 19 mai 2024
AccueilInternationalUn vrai test classique pour Narkez

Un vrai test classique pour Narkez

NEWMARKET (GB), MERCREDI

FEILDEN STAKES (L)

Un vrai test classique pour Narkez

Mercredi, dans les Feilden Stakes (L), le français Narkez (Siyouni) passera un test grandeur nature. Le pensionnaire d’André Fabre est pourtant le favori des bookmakers anglais. Narkez vient de survoler les débats dans le Prix Comrade (Classe 2) en terrain lourd – le gazon est annoncé bon mercredi – et en affichant une valeur 44,5. De là à le voir franchir un nouveau palier en surfant sur la vague Sumbe… On avait évoqué la “voie Intello” pour ce trial qui a également souri à un futur Derby winner et gagnant d’Arc tel que Golden Horn (Cape Cross). Cette préparatoire disputée sur 1.800m offre aux entraîneurs l’opportunité de raccourcir comme de rallonger leurs pensionnaires. Très élevé, le rating moyen des dix derniers gagnants est de 108,4. Sur ce qu’il a montré le poulain français devrait théoriquement progresser de près de dix livres pour espérer s’imposer. Cela peut paraître énorme mais cette Listed fait partie de celles susceptibles de révéler de bons poulains. Qui plus est, pratiquement tous les autres chevaux au départ sont dans le même cas que Narkez…

Gasper de Lemos pour Ballydoyle

L’élève de Nurlan Bizakov sera opposé à des rivaux qui ont déjà couru dans des Groupes. C’est le cas de Gasper de Lemos (Justify), qui s’est classé deuxième à cinq grandes longueurs du “FR” Arabian Crown (Dubawi) dans les Zetland Stakes (Gr3) sur 2.000m. La ligne de cette course a depuis été boostée par le succès du troisième – le “FR” Dallas Star (Cloth of Stars) – dans les Ballysax (Gr3) il y a dix jours, en Irlande. Aidan O’Brien n’a pas hésité à engager son pensionnaire dans le Derby d’Epsom, l’Irish Derby et le Grand Prix de Paris (Grs1) mais pas dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Il pense donc que Gasper de Lemos pourrait aller sur plus long…

La France en ligne de mire

En plus de Narkez, quatre autres poulains bénéficient de l’engagement classique cantilien. À commencer par Immortal Knight (Saxon Warrior), un achat à 300.000 Gns (369.000 €) de Roger Varian. En décembre dernier, ce poulain s’est montré très impressionnant lors de premiers pas victorieux effectués sur la P.S.F. de Kempton Park. Charlie Appleby a décidé d’aligner un autre espoir hivernal : El Cordobes (Frankel). Après une sage course de débuts, ce 3ans qui a coûté deux MGns (2,45 M€), a brillamment ouvert son palmarès sur le même parcours que celui emprunté mercredi. Il n’est pas engagé dans le Derby mais pourrait éventuellement y être supplémenté. Ambiente Friendly (Gleneagles), poulain très allant et muni d’un bonnet, a déjà son ticket pour Epsom et il avait bien couru lors de sa troisième place dans les Autumn Stakes (Gr3). Native American (Sioux Nation) et le “FR” Jayarebe (Zoffany) ont pris part au Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), terminant pratiquement sur la même ligne à six longueurs de Rosallion (Blue Point). Tous deux sont engagés dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

Dance Sequence favorite des Nell Gwyn

Les Nell Gwyn Stakes (Gr3) font office de trial pour les 1.000 Guineas (Gr1). Réussir le doublé dans ces deux épreuves n’est toutefois pas chose aisée. Il y a deux ans Cachet (Aclaim) y était parvenue mais, avant elle, il fallait remonter à Speciosa (Danehill Dancer), en 2006, pour retrouver pareil cas de figure. Il faut noter que depuis 2001, neuf des 23 gagnantes des 1.000 Guinées avaient effectué le déplacement d’Irlande et trois de France. Parmi les onze lauréates entraînées en Angleterre six avaient effectué directement leur rentrée dans le classique de Newmarket. Cette année, Charlie Appleby a choisi de donner une course de rentrée à Dance Sequence (Dubawi) qui avait remporté les Oh So Sharp (Gr3) en pouliche qualiteuse mais tout en étant encore immature. Mercredi, elle sera la grande favorite du trial. Un succès obtenu avec la manière ferait encore baisser sa cote – actuellement de 5/1 – pour les Guinées.

Des candidates à la Poule

Même si sa chef de file pour les 1.000 Guinées sera Ylang Ylang (Frankel), Aidan O’Brien a choisi d’aller se mesurer aux anglaises avec Matrika (No Nay Never) absente depuis son succès dans les Airlie Stakes (Gr2), début juillet. On retrouvera dix pouliches au départ mais la troisième favorite, Queen of Zafeen (Ten Sovereigns), est proposée à 14/1 ! Elle arrive sur ce préparatoire avec trois courses au compteur dont deux victoires sur P.S.F. True Cyan (No Nay Never) s’est imposée de belle manière lors de ses débuts sur ce même parcours. Spiritual (Invincible Spirit) a manqué d’expérience dans les Rockfel (Gr2). Les cinq pouliches précitées bénéficient toutes d’un engagement dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Deux autres ont été engagées pour le classique de Longchamp : Born to Rock (Soldier’s Call) et Kathmandu (Showcasing) qui sont proposées à 33/1 dans le trial. Le dernier doublé Nell Gwyn – Poule d’Essai remonte à 1999, année du sacre de Valentine Waltz (Be my Guest). Il faut dire que depuis cette victoire les pouliches françaises ont remporté 21 des 24 éditions disputées…

Un Stoute de 9ans

Avec sept candidats sur dix affichant un rating de 110 ou plus, les Earl of Sefton (Gr3) sont une course d’un bon niveau. Malgré cela trois des partants n’ont pas toujours pas gagné de Groupe. C’est le cas du favori Royal Rhyme (Lope de Vega) qui débute sa saison de 4ans avec sept courses au compteur. Cas inverse, Regal Reality (Intello) a déjà épinglé cinq Groupes à son tableau de chasse et il est encore compétitif. C’est pour une autre raison que sa présence au départ mercredi nous surprend : il est désormais âgé de 9ans et il est fort probable que Sir Michael Stoute n’a jamais eu dans sa cour un cheval de cet âge…

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires