dimanche 19 mai 2024
AccueilInternationalWashington Heights offre un record à Kevin Ryan

Washington Heights offre un record à Kevin Ryan

NEWMARKET (GB), JEUDI

ABERNANT STAKES (Gr3)

Washington Heights offre un record à Kevin Ryan

Âgé de 4ans, ll n’avait encore jamais pris part à un Groupe… Après avoir fourbi ses armes dans les gros handicaps réservés aux sprinters, Washington Heights (Washington DC) est allé jusqu’en Suède afin d’y décrocher son black type. Jeudi à Newmarket, il était dès lors fort logiquement délaissé au betting des Abernant Stakes (Gr3), à 33/1. Mais visiblement il ne le savait pas, se comportant comme un favori en prenant rapidement la tête, au centre de la piste, pour ne plus jamais la lâcher ! Dans la phase finale, Washington Heights a plaisamment repoussé deux rivaux bien plus en vue tels que Mill Stream (Gleneagles) et Spycatcher (Vadamos). À la clé pour le pensionnaire de Kevin Ryan, le deuxième meilleur chrono de l’histoire de la course (1’09’’53). Un chrono proche d’un record qui appartient toujours au double gagnant de Gr1 Oxted (Mayson). Pas mal pour un cheval qui affichait 104 de rating avant le départ d’un Gr3 qui est devenu la chasse gardée de son entraîneur, Kevin Ryan. Jeudi, ce dernier a en effet a signé une cinquième victoire au cours des onze dernières éditions ! L’entraîneur était représenté sur l’hippodrome par son fils et assistant Adam qui a dit : « Le cheval n’avait pas été très heureux l’an dernier et son déplacement victorieux en Suède lui a visiblement redonné confiance. C’est un bon élément, courageux en diable. Il en faudrait cent comme lui à l’écurie. Après cette victoire, deux objectifs sont possibles : les Duke of York (Gr2) ou les Greenlands (Gr2) au Curragh… »

Son père a eu deux juments en 2023

Washington Heights, élevé par Bearstone Stud, a été acheté 24.000 £ (28.000 €) à Goffs UK Premier. Il est l’unique gagnant de Groupe en deux générations de 3ans et plus de son père, Washington DC (Zoffany), disparu des radars après avoir sailli deux juments en 2023 à Bearstone Stud en Angleterre. La mère, Epping Rose (Kodiac), n’a pas couru. C’est une demi-sœur de The Last Drop (Galileo), deuxième du St Leger (Gr1), et de Confidence High (Kodiac), deuxième des Amethyst Stakes (Gr3) sur le mile. La deuxième mère, Epping (Charnwood Forest), a gagné une course. Il s’agit d’une demi-sœur de Self Defense (Warning) qui a gagné le Prix Vulcain sous la férule du regretté Maurice Zilber avant de partir pour l’Angleterre où il a remporté un Gr2 sur les claies de Cheltenham et s’est classé deuxième du Christmas Hurdle (Gr1).

Epping Rose a un yearling par Dream Ahead (Diktat) et a rencontré Showcasing (Oasis Dream) en 2023.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires