lundi 17 juin 2024
AccueilInternationalArcandi, meilleur miler d'Allemagne

Arcandi, meilleur miler d’Allemagne

BADEN-BADEN (DE), JEUDI

BADENER MEILE (Gr3)

Arcandi, meilleur miler d’Allemagne

Nous en avons eu la confirmation, jeudi, à Baden-Baden : Arcandi (Zarak) est bel et bien le meilleur miler allemand. Lors de son précédent succès acquis dans le Frühjahrs-Meile (Gr3) de Düsseldorf, on était en droit de penser que le poulain avait profité d’une condition avancée après deux sorties en France. Mais, cette fois, dans le Badener Meile (Gr3), le pensionnaire de Peter Schiergen s’est imposé de toute une classe malgré la surcharge. Bauyrzhan Murzabayev a monté une sage course d’attente et il a attendu une ouverture qui s’est finalement faite à 300m du poteau. En quelques foulées, Arcandi a déposé Muhalif (Lawman), qui avait eu raison de l’animateur Aguirre (Camelot) un peu plus tôt. Il s’est ensuite envolé vers un facile succès, s’imposant de trois longueurs avec des ressources intactes. Muhalif, courageux, a repoussé pour la deuxième place le français Kendly (Kendargent). Le pensionnaire de Philippe Sogorb a donné raison à son entraîneur qui pressentait qu’il serait compétitif à ce niveau. Le représentant de Gérard Augustin-Normand, déjà lauréat black type à 3ans, a décroché jeudi sa première place de Groupe. Peter Schiergen, entraîneur du gagnant, a beaucoup apprécié la monte de Bauyrzhan Murzabayev et il a déclaré à nos confrères de Galopp Online : « Le jockey a fait du très bon travail. Arcandi est un cheval qui aime les courses rythmées alors que cette fois, le train était lent. Je suis vraiment ravi de cette victoire. »

Encore Zarak

Arcandi est un produit du Gestüt Ebbesloh. C’est l’un des 16 gagnants de Groupe de Zarak (Dubawi) – qui à l’époque officiait à 12.000 € – en trois générations de 3ans et plus. Sa mère, Santanna (Country Reel), élevée par Larissa Kneip et Sandrine Grevet, a gagné deux courses en France avant de partir pour l’Allemagne, achetée pour 10.000 € par Wilhelm Feldmann à la vente de février 2017. La poulinière a donné deux autres gagnants. La deuxième mère, Anna Simona (Slip Anchor), a remporté deux courses en France pour l’entraînement d’Henri-Alex Pantall après un succès en Allemagne. Elle a franchi plusieurs paliers comme poulinière en produisant Willie the Whipper (Whipper), lauréat de Listed en Angleterre et deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) mais également le gagnant du Prix de Lutèce (Gr3) Jackfinbar (Whipper) et Anna Magnolia (Makfi) qui a remporté une Listed en Allemagne. Santanna a une pouliche de 2ans par Reliable Man (Dalakhani) exportée en République tchèque, une yearling par Protectionist (Monsun) et une foal par Ghaiyyath (Dubawi).

Tiffany, le flair de Sir Mark Prescott

La première réunion du meeting de printemps de Baden-Baden nous proposait une autre course black type : une Listed pour femelles sur 2.200m. Sir Mark Prescott avait dégoté un bon engagement pour Tiffany (Farhh), qui s’est baladée lors de sa rentrée et a laissé à quatre longueurs North Reliance (Reliable Man) alors que la française Know Thyself (Galileo) a dû se contenter de la quatrième place. L’an dernier, Tiffany avait déjà remporté une Listed en Allemagne et elle peut espérer désormais trouver son Groupe. L’élève d’Elite Racing Club est la troisième black type de sa mère, Affinity (Sadler’s Wells), qui est une demi-sœur de Soviet Song (Marju), lauréate de six Grs1.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires