jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesFast Tracker (K) s’envole vers le Jockey Club

Fast Tracker (K) s’envole vers le Jockey Club

Chantilly, jeudi

Prix de Suresnes (L)

Fast Tracker (K) s’envole vers le Jockey Club

Après le forfait de Will Scarlet (K) (Masar), ils n’étaient plus que quatre poulains au départ du Prix de Suresnes (L), tous engagés dans le prochain Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). L’an dernier, cette épreuve avait été survolée par Ace Impact (K) (Cracksman) dont la suite de la carrière est encore dans toutes les têtes… Jeudi, à Chantilly, c’est Fast Tracker (K) (Churchill) qui a réussi le test… avec mention très bien ! Le rêve continue pour son propriétaire et éleveur, Guy Heald, son entraîneur Henri-Alex Pantall, ainsi que son jockey, Tony Piccone…

Placé en tête du petit peloton dès l’ouverture des stalles, Fast Tracker a pu mener la course à sa guise. Bien détendu, les oreilles pointées, il s’est montré à l’écoute de ce que lui demandait son jockey. Dès l’entrée de la ligne droite, nous avons rapidement compris qui allait remporter le Prix de Suresnes, n’ayant aucun mal à accélérer avant de se détacher de ses concurrents, sans leur laisser la moindre chance… Fast Tracker s’impose de sept longueurs devant Dollar Index (Kendargent) qui a dû s’employer pour dominer d’une tête Saganti (Zarak), lequel complète le podium. Deux longueurs plus loin, c’est un décevant Wahdan (K) (Siyouni) qui se classe quatrième et dernier. Il faudra le voir en bon terrain, lui qui n’avait couru que sur la P.S.F.

Direction le Prix du Jockey Club

Fast Tracker venait de séduire dans le Prix Gris Perle (Classe 2), à Saint-Cloud, s’imposant de six longueurs et demie. Jeudi, l’opposition était plus relevée mais rien n’y fait, il était bien au-dessus de la mêlée. Désormais, il faudra le revoir sur une piste (enfin ?) moins pénible. Ravi, Henri-Alex Pantall a déclaré au sujet de son pensionnaire : « Nous voulions savoir s’il était bon et je pense qu’il l’est tout simplement ! Maintenant, nous avons couru à deux reprises dans le terrain lourd, est-ce un avantage pour lui ? Nous verrons cela lors de la “belle” (rires). C’est un poulain facile à monter. En principe, nous prenons le chemin du Jockey Club. »

Dollar Index a besoin de gagner en maturité

Dollar Index (Kendargent) réalise une très belle valeur pour son premier essai à ce niveau, dans une épreuve peut rythmée, qui l’a sans doute désavantagé. Il devrait faire l’impasse sur le Qatar Prix du Jockey Club, comme nous l’a expliqué Mathieu Brasme, son mentor : « Ce sont des courses très tactiques et il faut avoir des chevaux “au bouton “et Dollar Index n’est pas encore assez mature pour cette perspective. Il a beaucoup consommé et, malgré cela, il a réussi à bien terminer. Le Jockey Club va sans doute arriver trop vite pour lui, donc je ne pense pas que nous allons nous diriger sur cette course. Nous allons continuer de le façonner et nous le reverrons plus tard dans l’année. Il doit apprendre à se gérer et nous avons hâte de le retrouver dans des épreuves plus rythmées… »

Saganti, à reprendre ?

Quatrième pour sa rentrée du Prix La Force (Gr3), Saganti (Zarak) découvrait pour la première fois les 2.000m en compétition. Son mentor, Mikel Delzangles, nous a dit : « Le poulain court bien. Gérald Mossé l’a trouvé un peu timide dans les autres au moment de l’accélération. Je ne pense pas que le terrain l’ait dérangé. »

Le frère de My Scholar

Fast Tracker, élevé par son propriétaire, est passé à Tattersalls December Yearling où il a été racheté 28.000 Gns. Il appartient à la troisième génération, conçue à 30.000 €, de son père, Churchill (Galileo). L’an dernier, le sire de Coolmore n’avait pas terminé loin du top 10 des étalons en Europe. Les Churchill aiment bien la France ! Ses deux lauréats de Gr1 en Europe, Blue Rose Cen et Vadeni (K), ont brillé dans l’Hexagone – Vadeni remportant aussi les Eclipse Stakes.

La mère, Emma Knows (Anabaa), est restée inédite. Elle a donné deux autres gagnants sur cinq produits, dont My Scholar (Pour Moi), qui a couru trois fois pour une victoire ainsi qu’une deuxième place dans le Prix de Suresnes (L), à la photo avec Avilius (Pivotal), devenu triple lauréat de Gr1 en Australie. La deuxième mère, Miss Emma May (Hawk Wing), gagnante d’une course en Angleterre, a produit quatre gagnants dont King of Camelot (Camelot), troisième du Prix du Lys (Gr3), et Leader Writer (Pivotal), lauréat de cinq courses et placé black type à plusieurs reprises. C’est une sœur de Viz (Darshaan), gagnante black type, et mère de Viztoria (Oratorio) qui a remporté les Park Stakes (Gr2). Emma Knows, pleine de Churchill, a été rachetée 19.000 Gns l’an dernier à Tattersalls December.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’08’’38

De 1.000m à 600m : 28’’39

De 600m à 400m : 12’’00

De 400m à 200m : 11’’71

De 200m à l’arrivée : 12’’06

Temps total : 2’12’’54

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Churchill

Storm Cat

Meow

Airwave

FAST TRACKER (K) (M3)

Danzig

Anabaa

Balbonella

Emma Knows

Hawk Wing

Miss Emma May

For Example

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m :1’13”85

De 1.000m à 600m : 29”92

De 600m à 400m : 12”94

De 400m à 200m : 12”28

De 200m à l’arrivée : 13”07

Temps total : 2’22”06

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires