jeudi 20 juin 2024
AccueilInternationalForest Fairy fait parler sa tenue

Forest Fairy fait parler sa tenue

CHESTER (GB), MERCREDI

CHESHIRE OAKS (L)

Forest Fairy fait parler sa tenue

C’est devenu la formule à la mode… Forest Fairy (Waldgeist), gagnante lors de ses débuts sur la P.S.F. de Wolverhampton en février, a confirmé la confiance de son entourage qui l’avait engagée dans les Oaks, par un succès de haute lutte obtenu dans les Cheshire Oaks (L). Un trial qui avait notamment lancé la championne Enable (Nathaniel). Forest Fairy n’est certainement pas la nouvelle Enable mais sa cote dans le classique a chuté de 20 à 12/1. Forest Fairy a bien voyagé derrière l’animatrice, Seaward (Sea the Stars), avant d’attaquer dans la courte ligne droite pour battre tout à la fin Port Fairy (Australia). La pensionnaire de Ralph Beckett s’est montrée très maniable et la tenue est son point fort. Son jockey, Rossa Ryan, a dit : « Elle est encore très “verte” et s’est montrée un peu hésitante au moment de sortir dans la ligne droite. Quand elle a compris ce qu’on lui demandait, elle a lutté jusqu’au bout. Elle peut également se produire sur plus long… »

Le premier black type de Waldgeist

Forest Fairy, élevée par Philip et Orla Hore, a été achetée 78.000 € à Goffs Orby. Elle est la première gagnante black type de son père Waldgeist (Galileo), lauréat de quatre Grs1 dont le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. La première génération du jeune étalon, celle des 3ans, avait enregistré aux ventes de yearlings 2022 un prix moyen de 64.615 € pour 52 vendus. La mère, Bahama Girl (Lope de Vega), a gagné une course en Allemagne pour la casaque de son éleveur, le Gestüt Ammerland. Elle a été vendue 20.000 € à Goffs November alors qu’elle portait Forest Fairy, son premier produit. La deuxième mère, Bahama Bay (Dansili), a gagné sur 2.400m lors de ses débuts à Saint-Cloud et elle s’est classée quatrième du Prix de Royaumont (Gr3), sa deuxième et dernière sortie. Elle a produit trois gagnants et sa mère n’est autre que Borgia (Acatenango), qui a battu les poulains dans le Deutsches Derby (Gr1), le Grosser Preis von Baden et le Hong Kong Vase (Gr2 à l’époque), se classant deuxième du Breeders’ Cup Turf et troisième de l’Arc de Triomphe (Grs1). Bahama Girl a un 2ans par Saxon Warrior (Deep Impact) et une yearling par Circus Maximus (Galileo). Elle a rencontré Churchill (Galileo) en 2023.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires