jeudi 13 juin 2024
AccueilCoursesLes casaques classiques dégainent des pouliches de classe

Les casaques classiques dégainent des pouliches de classe

16 H 50 • CHANTILLY • PRIX DE ROYAUMONT

Gr3 – 3ans – Femelles – 2.400m

Les casaques classiques dégainent des pouliches de classe

Le Prix de Royaumont (Gr3) peut être à la fois un bon tremplin pour le Qatar Prix Vermeille (Gr1) à l’automne, ou même une préparatoire de dernière minute pour le Prix de Diane Longines (Gr1). Cette année, plusieurs casaques classiques seront représentées comme celle de George Strawbridge avec Vigatata (Sea the Moon), troisième du Prix Caravelle-Haras des Granges (L) après deux faciles succès. Cette nièce de Recital (Montjeu), Corre Caminos (Montjeu) et Racinger (Spectrum) est née pour faire les 2.400m. Autres couleurs classiques, celles des Wertheimer & Frère, qui auront deux pouliches très bien nées, Aventure (Sea the Stars), associée au jockey maison, Maxime Guyon, battue tout à la fin pour sa rentrée dans le Prix de la Seine (L), et Mosaïque (Dubawi), qui a gagné avec la manière sur les 2.400m de Saint-Cloud. Fille de la lauréate des Matron Stakes (Gr1) Fiesolana (Aussie Rules), Earendel (Galileo) s’est imposée pour ses débuts à Chantilly sur 2.100m et tente directement l’aventure dans ce Gr3, pour Flaxman Stables Ireland, en étant rallongée. Pour Son Altesse l’Aga Khan, Siyandra (Medaglia d’Oro), fille de la gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1) Siyarafina (Pivotal), va tenter de se racheter de son échec dans le Prix de la Seine, après une démonstration à Saint-Cloud devant Mosaïque. Représentant l’élevage classique de Guy Pariente, Strassia (Kendargent) a enlevé son maiden sur les 2.200m de Longchamp dans un bon style.

Ils ont dit…

Stéphane Wattel, entraîneur de Que Bella : « Évidemment, c’est un pari osé après une victoire dans un handicap. J’avais été très déçu de son début de carrière car nous l’avions toujours estimée mais nous avons fini par trouver ce qui lui plaisait. Même si elle ne l’a pas encore forcément prouvé, je crois qu’elle a un brin de qualité et nous tentons l’aventure. »

Nicolas Clément, entraîneur d’Amor A Mani : « C’est un peu de l’opportunisme… Mais la pouliche a très bien travaillé. Nous cherchons à lui faire décrocher son black type. Le Royaumont s’annonce ouvert. Sa mère, Amour à Papa, est une placée de Diane. »

Tim Donworth, entraîneur d’Havrianka : « J’ai déjà eu des pouliches avec des profils similaires, avec Allada et d’Appleblume. Je crois qu’elle est bonne et qu’elle sera black type. Havrianka est très tardive. Elle a couru deux fois sur 2.400m pour deux victoires. La distance est parfaite à ce stade de sa carrière. »

L’enjeu élevage

L’an dernier, c’est Ottery (Dubawi sur une fille de Monsun) qui s’imposait. Avec 29 partants, ce croisement a (déjà) donné 10 black types, dont deux gagnants de Gr1 ! Ce même croisement sera au départ en 2024 avec Mosaïque (Dubawi) dont la mère, The Juliet Rose (Monsun), a remporté le Prix Royaumont (Gr2) en 2016 !

Dans l’édition 2024, Sea the Stars (Cape Cross) est quatre fois représenté : deux fois en père de mère (Que Bella et Havrianka), une fois en père de père (Vigatata) et une fois en tant que père (Aventure). Le grand étalon n’a pour l’instant jamais gagné cette épreuve dans l’un de ces trois rôles. L’étalon français Kendargent (Kendor) aura deux partantes (Que Bella et Strassia) dans ce Groupe qui manque à son palmarès.

La préparatoire de référence

Traditionnel préparatoire au Prix de Diane Longines, le Prix de la Seine (L), disputé le 5 mai à Longchamp en terrain très souple, verra deux de ses participantes au départ du Prix de Royaumont (Gr3). Il s’agit d’Aventure, bonne deuxième à une courte de tête de Gala Real, qui sera certainement l’une des favorites du classique cantilien du 16 juin, et de Siyandra. Quatrième sans démériter, cette dernière sera mieux sur 2.400m, une distance sur laquelle elle s’est déjà imposée.

Une édition mémorable

Certains observateurs n’aiment pas voir un cheval débuter au mois de mai de ses 3ans… Pourtant, il n’est pas rare de voir de futurs excellents compétiteurs découvrir les courses tardivement. C’est le cas de Miss Alleged (Alleged) qui, en 1990, débute en gagnant le 15 mai avant de tenter directement – et victorieusement – sa chance dans le Royaumont douze jours plus tard ! À 4ans, la jument de Pascal Bary remportera sa plus belle victoire dans la Breeders’ Cup Turf (Gr1) et donnera au haras Zghorta (Prix de Thiberville, L.).

6e · 16 h 50 > Prix de Royaumont

Gr3 – Plat – Femelles – 80.000 € – 2.400m

Pour pouliches de 3ans, n’ayant jamais gagné un Groupe I. Poids : 57 kg.

Cheval Origines Éleveur Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 SIYANDRA (F3) Medaglia d’Oro-Siyarafina Haras de S. A. l’Aga Khan Scea S. A. l’Aga Khan F.-H. Graffard M. Barzalona (8) 57 [42]
2 SHEEMA’S ROSE (F3) Anodin-Sheema Écurie de Chivallet Scea A. Claire Mme A. Karkosa J. Nicoleau (2) 57 [42,5]
3 QUE BELLA (F3) Kendargent-Quamoclit Haras de la Perelle Mme I. Corbani S. Wattel A. Pouchin (1) 57 [38,5]
4 HAVRIANKA (F3) Le Havre-Dobrianka Fal Stud Sas Fal Stud Sas T Donworth C. Demuro (10) 57 [38]
5 AMOR A MANI (F3) Cloth of Stars-Amour A Papa Écurie Artu Snc Famille de Moussac N. Clément T. Trullier (4) 57 [-]
6 EARENDEL (F3) Galileo-Fiesolana Flaxman Stables Ireland Ltd F. Ireland A. Fabre S. Pasquier (3) 57 [-]
7 STRASSIA (F3) Kendargent-Stracy Guy Pariente Holding Assoc. G. Pariente Holding/Ec. B & T Raber L. Gadbin T. Bachelot (5) 57 [-]
8 VIGATATA (F3) Sea the Moon-Abys Éric Puerari G. Strawbridge F. Rohaut W. Buick (7) 57 [42,5]
9 AVENTURE (F3) Sea the Stars-Balladeuse Wertheimer & Frère Wertheimer & Frère C. Ferland M. Guyon (6) 57 [46]
10 MOSAÏQUE (F3) Dubawi-The Juliet Rose Wertheimer & Frère Wertheimer & Frère C. Laffon-Parias A. Madamet (9) 57 [40]

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires