mardi 18 juin 2024
AccueilInternationalMr Incredible pour conclure une saison incroyable

Mr Incredible pour conclure une saison incroyable

Mr Incredible pour conclure une saison incroyable

Willie Mullins n’aura qu’un partant lors du week-end du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) : Mr Incredible au départ de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Un cheval taillé “Grand National” et difficile à situer.

Un cheval de Grand National dans la Grande Course de Haies

Mr Incredible (Westerner) ne présente pas le même profil que les précédents lauréats de Grande Course de Haies entraînés par Willie Mullins. Cet ancien pensionnaire d’Henry de Bromhead – entraîné par Willie Mullins depuis l’automne 2022– est un vrai “Irish chaser” avec de la tenue à revendre. Il a d’ailleurs couru le Grand National de Liverpool (Gr3) à deux reprises, en 2023 et 2024. Pour un même résultat : “jockey tombé”, jouant systématiquement de malchance. En 2023, le cheval allait bien lorsque sa selle a tourné au 24e fence et, cette année, son jockey Brian Hayes n’a pu éviter la chute après que le cheval, percuté par un adversaire, a été déséquilibré. Willie Mullins nous a appris : « Mr Incredible tient. C’est un bon sauteur qui s’adapte à tous les terrains. Je pense que le style des courses françaises devrait lui plaire, tout comme les haies d’Auteuil. C’est un personnage ! » Mr Incredible vient en effet de se faire remarquer à Ayr, le 20 avril dernier, dans le Scottish Grand National, où il a été arrêté – ou s’est plutôt arrêté de lui-même – avant le franchissement du premier obstacle. Son entraîneur analyse : « Au départ, cela ne s’est pas bien passé avec un autre cheval. Mr Incredible a été contrarié, a perdu du terrain et a été complètement sorti de son rythme… »

Un seul partant en France dans une saison exceptionnelle

Cette année, Willie Mullins a battu tous les records lors de la saison anglo-irlandaise d’obstacle. Trente-neuf victoires de Grs1 ! Il compte désormais 4.388 succès dans sa carrière, après être devenu l’entraîneur irlandais totalisant le plus de victoires lors du dernier Festival de Punchestown, battant un record jusque-là détenu par Dermot Weld. Willie Mullins a été sacré champion trainer en Irlande ainsi qu’en Grande-Bretagne et la course au titre anglais a logiquement un impact sur sa présence à Auteuil. « Je suis assez déçu de n’avoir qu’un seul partant ce week-end, surtout pour les propriétaires. Mais nous avons bien plus couru en Angleterre cette saison afin d’aller chercher le titre, et les chevaux sont donc partis se reposer. Nous avons décroché le titre en Grande-Bretagne, je suppose que c’est une bonne excuse… C’était important d’avoir tout de même un cheval en piste à Auteuil et nous comptons bien profiter de ce beau week-end ! La saison réalisée par l’écurie a été une petite surprise. Mais tout s’est enchaîné comme dans un rêve à partir de Noël. Lorsque tout se déroule ainsi, c’est magique. » Une victoire de Gr1 en France serait la cerise sur le gâteau.

De la réussite des “FR”

Mr Incredible est irlandais… Mais, durant toute la saison d’obstacle outre-Manche, Willie Mullins a particulièrement brillé avec les “FR”, comme à son habitude. La réussite des chevaux élevés dans notre pays a fait beaucoup parler outre-Manche, avec différents débats sur la façon dont les éleveurs anglo-irlandais pourraient s’inspirer du modèle français et pour déterminer quelles sont les clés du succès des “FR”. Willie Mullins nous donne son sentiment : « Les éleveurs français élèvent pour les courses, les Irlandais pour les ventes. En Irlande, on adore élever mais peut-être devrions-nous être plus sélectifs. De plus, la façon de faire en France, votre programme, permet d’avoir des chevaux prêts et façonnés à un plus jeune stade de leur vie. Une chose va être, je crois, intéressante à observer. On a vu de plus en plus de pinhookers irlandais aller chercher de jeunes chevaux en France pour les revendre ensuite. Ils ne vont donc pas passer par le système de courses français mais devoir suivre la méthode irlandaise et des programmes de courses totalement différents. Comment vont-ils s’adapter à cela et quels seront ensuite les résultats en compétition ? »

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires