lundi 17 juin 2024
AccueilInternationalQuatre outsiders pour Royal Ascot

Quatre outsiders pour Royal Ascot

SANDOWN (GB), JEUDI

Quatre outsiders pour Royal Ascot

Deux Groupes et deux Listeds en terrain lourd, qui collait beaucoup. La semi-nocturne de jeudi à Sandown a sorti quatre nouveaux gagnants black types mais probablement pas un seul futur lauréat à Royal Ascot. Sweet William (Sea the Stars) a eu raison dans la toute dernière foulée de la “FR” Caius Chorister (Golden Horn) dans les Henry II Stakes (Gr3), une préparatoire pour la Gold Cup (Gr1). Dans le marathon, sa cote a baissé à 14/1 et l’antepost betting est toujours dominé par Kyprios (Galileo) à 0,9/1. Royal Rhyme (Lope de Vega) a fait le job dans les Brigadier Gerard Stakes (Gr3) et pourtant, dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), il se situe dans une fourchette comprise entre 16 et 20/1. La pouliche de 2ans Enchanting Empress (Sergei Prokofiev) est restée invaincue dans les National Stakes (L), mais AMO Racing n’a pas encore choisi entre les 1.000m des Queen Mary (Gr2) et les 1.200m des Albany Stakes (Gr3). Le plus impressionnant des quatre gagnants est Almaqam (Lope de Vega), qui a survolé les Heron Stakes (L), un trial pour les St James Palace Stakes (Gr1). Il est à 20/1 dans le Gr1 sur le mile mais son entraîneur, Ed Walker, peut aussi choisir les Hampton Court (Gr3) sur 2.000m. Si un bookmaker vieille école vous offre une victoire de cette écurie hypothétique de quatre dans une course, n’importe laquelle, à 6/1, méfiez-vous : ce sont des professionnels qui jouent avec des amateurs…

Sweet William vers la Gold Cup

Sweet William, favori battu dans l’Ebor Handicap, a trouvé les ressources pour prendre une tête à Caius Chorister dans le Henry II Stakes. Rab Havlin a monté une très belle course d’attente et il a profité de l’attaque de sa rivale, qui a mis K.-O. le vétéran Trueshan (Planteur). Le français d’élevage portait sept livres de surcharge, une lourde pénalisation à ce niveau. Le passage des œillères traditionnelles aux “visors” – ces œillères avec une petite ouverture latérale qui permettent un peu de vision périphérique – a aidé le pensionnaire de la maison Gosden qui a progressé d’une vingtaine de livres sur sa forme en début de 2023. Caius Chorister était à poids égal avec ses trois livres de surcharge, et son entourage peut viser une revanche. Sweet William, élevé et conservé par Normandie Farm, est un demi-frère du triple lauréat de Gr1 et classique Hurricane Lane (Frankel) et le 71e gagnant de Groupe de son père, Sea the Stars (Cape Cross).

Royal Rhyme fait son job

Royal Rhyme, grandissime favori, n’avait pas grand-chose à battre dans les Brigadier Gerard dans un petit lot de quatre partants. Il a pris l’avantage sans forcer dans les 200 derniers mètres. Royal Rhyme est le 71e gagnant de Groupe de son père Lope de Vega (Shamardal) et sa mère, Dubai Queen (Kingmambo), est une demi-sœur black type du grand étalon Dubawi (Dubai Millennium).

Almaqam peut aller sur plus long

C’est par presque quatre longueurs et de bout en bout qu’Almaqam a battu Kikkuli (Kingman), le demi-frère de Frankel, dans les Heron Stakes. Le pensionnaire d’Ed Walker est encore tout neuf (trois courses) mais il peut manquer de vitesse pour affronter les milers de Gr1 dans les St James’s Palace. Le plan B de l’entraîneur est simple : « Le terrain lourd était un point d’interrogation mais il s’en est bien sorti et il a franchi le poteau avec beaucoup de ressources. Je pense qu’il peut tenir 2.000m et les Hampton Court (Gr3) sont un bon objectif pour lui à Royal Ascot. » Almaqam est le premier gagnant black type de la bonne Talmada (Cape Cross), lauréate de listed et placée de Gr1.

Enchanting Emperor, première gagnante black type de Sergei Prokofiev

Dans les National STakes (L), la pouliche Enchanting Emperor (Sergei Prokofiev) a dominé le lauréat du Premier Pas Rock Hunter (Expert Eye) malgré un mauvais départ. La pouliche d’AMO Racing, qui est la première gagnante black type de Sergei Prokofiev (Scat Daddy), a deux options pour Royal Ascot : les Queen Mary (Gr2) sur 1.000m ou les Albany (Gr3) sur 1.200m. Son entraîneur, Dominic Ffrench Davis, a dit : « En principe on pensait qu’elle était une pouliche pour les Albany mais à chaque sortie elle nous montre plus de vitesse et maintenant on peut penser plus au Gr2 sur 1.000m. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires