mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesRibaltagaia (K) après les Lilas

Ribaltagaia (K) après les Lilas

18 H • CHANTILLY • PRIX DE SANDRINGHAM

Gr2 – 3ans – Femelles – 1.600m

Ribaltagaia (K) après les Lilas

Gianluca Bietolini n’avait pas caché sa déception après la performance de Ribaltagaia (K) (Blame) dans le Prix du Louvre (Classe 1), où elle avait cependant quelques excuses après un parcours chaotique. La pouliche, quatrième du Boussac (Gr1), n’était toutefois pas parvenue à décrocher son ticket pour la Poule d’Essai. Depuis, elle a rebondi, montrant sa classe dans le Prix des Lilas (L). Dimanche, elle pourrait encore franchir un palier. Elle va retrouver Cetera (Nathaniel), deuxième de la Listed précitée mais battue à la régulière. Sparkling Plenty (Kingman) arrive de la Poule d’Essai des Pouliches où tout s’est mal passé. La pouliche a connu des soucis de trafic au départ, s’est fâchée tout le long de la route et a repris des coups à la fois dans la fausse ligne droite (où elle a fait la “boule de flipper” entre plusieurs adversaires) et en début de ligne droite, avant de finir en trombe. Il faut la revoir. Cinquième pour sa rentrée, Les Pavots (No Nay Never) n’aura que les seules femelles face à elle ici et a le droit de progresser, tout comme Fathom (Almanzor), deuxième du Prix des Layons (Classe 2) pour sa grande rentrée à Chantilly. Attention à Rolica (Lope de Vega), présentée par Jane Chapple-Hyam et sixième des 1.000 Guinées (Gr1). Brillante au début, elle n’a pas semblé trouver ensuite son action et son équilibre.

Ils ont dit…

Gianluca Bietolini, entraîneur de Ribaltagaia : « La pouliche a progressé sur sa victoire dans le Prix des Lilas (L) et je suis confiant. Elle est grande, avec une belle action. On peut logiquement penser qu’elle est meilleure en bon terrain. Ribaltagaia a travaillé dans des terrains pénibles depuis les débuts de sa préparation et elle n’a jamais donné l’impression de ne pas y être à l’aise. »

Tim Donworth, entraîneur de Fathom : « La dernière fois, elle effectuait une grande rentrée. La pouliche est vraiment très bien. Nous tentons le coup ! Elle a beaucoup progressé et, même si elle possède une petite valeur, elle est sur la montante et nous la croyons capable de réaliser une vraie performance. Nous aurions préféré du bon terrain mais une piste souple sera ok. »

L’enjeu élevage

Bonne course pour femelles de 3ans, le Prix de Sandringham (Gr2) a vu passer un certain nombre de futures poulinières influentes au fil des années (Action Française, Kozana, Impressionnante… ) et cette épreuve a aussi souvent été le déclencheur d’une vente (Tahlie, Miss Extra…). Dans l’édition 2024, Fathom (Almanzor) va tenter de devenir le premier gagnant de Groupe français – il en a donné neuf à l’international – de son père Almanzor (Wootton Bassett). Ribaltagaia (Blame) pourrait devenir le premier gagnant de Groupe issu du croisement de Blame (Arch) sur une fille de Benardini (A P Indy). Et Sparkling Plenty (Kingman sur Frankel) le premier Gr2 d’un croisement à succès (six partants, trois black types, soit 50 %)…

La préparatoire de référence

Tahlie (Rio de la Plata) l’avait fait en 2021 : après avoir remporté le Prix des Lilas (L), elle avait ensuite triomphé dans le Prix de Sandringham (Gr2). Ribaltaglia va tenter de reproduire cette performance, elle qui vient de très nettement s’imposer dans la Listed de Chantilly. Ce jour-là, en terrain bon souple, elle devançait Cetera, elle aussi au départ du Sandringham dimanche.

Une édition mémorable

C’est sans doute la plus grande famille européenne avec celle d’Urban Sea (Miswaki) : Banks Hill (Danehill) est fille de la matrone Hasili (Kahyasi), d’où Dansili (Danehill), Cacique (Danehill), Intercontinental (Danehill), Champs Élysées (Danehill), Heat Haze (Green Desert), Deluxe (Storm Cat)… Gagnante à 2ans, elle signe un triplé retentissant à 3ans : Sandringham (Gr2), Coronation Stakes à Royal Ascot (Gr1) et Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1). Mais elle n’en avait pas fini, s’offrant à 4ans le Jacques Le Marois (Gr1). Au haras, elle a produit Ideal World (Kingmambo) et Romantica (Galileo).

8e · 18h00 > Prix de Sandringham

Gr2 – Plat – Femelles – 130.000€ – 1.600m

Pour pouliches de 3 ans, n’ayant pas cette année gagné un Groupe I. Poids : 57 k.

Cheval Origines Éleveur Propriétaire Entraîneur Jockey (Corde) Pds [Val.]
1 LES PAVOTS (F3) No Nay Never-Sparrow Coolmore Stud Assoc. Craig Bernick / Haras D’Étreham F.-H. Graffard M. Barzalona (3) 57 [47]
2 SPARKLING PLENTY (F3) Kingman-Speralita Jean-Pierre-Joseph Dubois J.-P.-J. Dubois P. Cottier C. Demuro (1) 57 [49,5]
3 RIBALTAGAIA (F3) Blame-Silk Assassin Wilbert Tan A. Frassetto Gl. Bietolini R.-L. Moore (6) 57 [47,5]
4 ROLICA (F3) Lope de Vega-Moteo Ballylinch Stud Mme P. W. Harris Mlle J. Chapple-Hyam W. Buick (2) 57 [47,5]
5 CETERA (F3) Nathaniel-Impassable Wertheimer & Frère Wertheimer et Frère C. Laffon-Parias M. Guyon (4) 57 [47,5]
6 FATHOM (F3) Almanzor-Delve London Thoroughbred Services J. Wigan T Donworth O. Murphy (5) 57 [41,5]

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires