dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesHamavi (K), la confirmation

Hamavi (K), la confirmation

Longchamp, dimanche

Prix Ridgway (L)

Hamavi (K), la confirmation

En débutant, Hamavi (K) (Dubawi) avait justifié les très bons bruits dont il faisait l’objet en s’imposant dans le Prix de Viroflay (Maiden) à Longchamp. En deuxième course, il a été battu par un poulain qui a plus que répété ensuite, puisqu’il s’agissait de Look de Vega (K) (Lope de Vega), lauréat du Qatar Prix du Jockey Club ! Pour sa troisième tentative, l’élève et représentant de l’écurie Wertheimer & Frère a confirmé toute l’étendue de son potentiel, en s’imposant dans ce Prix Ridgway (L). Placé en dernière position dans une course disputée à une allure sélective, Hamavi est progressivement venu à l’extérieur de ses rivaux dans la ligne droite. Le pensionnaire d’André Fabre gagne certainement avec plus de marge qu’il n’y paraît. Soldier’s Gold (Soldier’s Call) est deuxième à trois quarts de longueur, tandis que Casapueblo (Le Havre) complète le podium.

Il pourrait aller sur 2.400m

Après Junko (K) (Intello), Sober (Camelot), Double Major (Daiwa Major) et autres Bright Picture (K) (Intello), c’est un nouveau hongre de talent que détient la casaque bleue et blanche. Maxime Guyon, qui était en selle sur Hamavi, a déclaré : « Les impressions sont bonnes. Hamavi n’est pas le genre de cheval qui va gagner de six longueurs à chaque fois car il est assez froid et n’est pas capable de sprinter. En revanche, il est capable d’accélérer longtemps. En dernier lieu, il courait de façon un peu rapprochée mais était un peu moins bien qu’aujourd’hui. Il est tombé sur un champion, mais montre cette fois qu’il est lui aussi très qualiteux. Nous avons été pris de vitesse, l’allure a été très régulière, donc il devrait pouvoir aller sur 2.400m. »

Longchamp plutôt qu’Ascot pour Soldier’s Gold

Troisième en dernier lieu du Derby du Midi (L), Soldier’s Gold (Soldier’s Call) retrouvait un terrain davantage à sa convenance, comme nous l’a confié Alban de Mieulle, son entraîneur : « En dernier lieu, la piste était lourde. Cette fois, il a trouvé son terrain. Je n’aime pas courir aussi rapproché habituellement. Mais en regardant la liste des engagés, j’ai vu que nous serions peu nombreux. Le cheval étant bien, nous l’avons couru. Il découvrait la distance des 2.000m pour la première fois. C’est très concluant, il tient. Nous aurions pu aller à Ascot avant de finalement décider de venir courir à Longchamp. Nous n’avons pas encore fait de plan avec lui. Il va avoir du repos avant, peut-être, Deauville, puis la saison au Qatar. »

Casapueblo déçoit

Casapueblo venait de se classer troisième du Prix Greffulhe (Gr3), derrière Wootton Verni (Wootton Bassett) et Sunway (Galiway), et déçoit quelque peu son entourage. Louise Bénard, représentante de Godolphin en France, nous a dit : « Il ne fait pas la valeur que nous espérions. Casapueblo n’a peut-être pas apprécié le terrain plus léger, il n’a pas vraiment semblé à son aise. Il subit et se relance un peu mais il est moins fluide que d’habitude quand il change de jambe. Nous allons voir comment il rentre et si le terrain est en cause aujourd’hui. »

Un fils de Baahama

Élevé par la famille Wertheimer, Hamawi est un fils de l’étalon de Darley Dubawi et de Baahama (Anabaa), qui avait débuté victorieusement à 2ans avant de se classer proche deuxième du Prix d’Aumale (Gr3). C’est à 3ans qu’elle a décroché son black type majuscule, dans le Prix Charles Laffitte (L). Hamawi est le huitième produit de la mère et son cinquième gagnant. Les meilleurs d’entre eux sont Akihiro (Deep Impact), vainqueur à 2ans du Prix des Chênes (Gr3), et Bartaba (Deep Impact), gagnante du Prix Belle de Nuit (Gr3). Baahama a aussi donné Last Gold (Gold way), laquelle a produit Lumière Rock (Saxon Warrior), gagnante des Moyglare Stakes (Gr2) et troisième du Prix de l’Opéra (Gr1) l’an dernier. Baahama a un 2ans, Mahama (Lope de Vega), à l’entraînement chez Christophe Ferland, et un yearling par Night of Thunder (Dubawi).

La deuxième mère, Silver Rain (Rainbow Quest), a gagné le Prix Joubert (L). Outre Baahama, on lui doit Diametric ex-Opposite (Dansili), deuxième du Grosser Dallmayr-Preis – Bayerisches Zuchtrennen (Gr1), avant d’être exporté en Australie.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’’04”64

De 1.000m à 600m : 25’’04

De 600m à 400m : 11’’99

De 400m à 200m : 11’’24

De 200m à l’arrivée 11’’61

Temps total : 2’04’’52

Seeking the Gold

Dubai Millenium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

HAMAVI (K) (H3)

Danzig

Anabaa

Balbonella

Baahama

Rainbow Quest

Silver Rain

Rivière d’Argent

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires