jeudi 25 juillet 2024
AccueilCoursesEgot fait mieux que l’an dernier

Egot fait mieux que l’an dernier

Chantilly, jeudi

Prix Servanne  (L)

Egot fait mieux que l’an dernier

Cinquième de la précédente édition du Prix Servane (L), Egot (Invincible Spirit) a fait bien mieux cette année puisqu’il s’est imposé. Pourtant, l’élève et représentant de Godolphin n’arrivait pas dans les mêmes dispositions puisqu’il restait sur un échec dans le Godolphin Mile (Gr2) à Meydan. Mais cette sortie en demi-teinte n’a refroidi les parieurs qui l’ont installé favori à un peu moins de 4/1. Et Egot n’a pas déçu. Bien parti le long de la corde, le pensionnaire d’André Fabre a bénéficié d’une bonne course dans le sillage de l’animatrice, Amellata (Pomellato). Plongeant le long du rail intérieur au moment de passer devant les tribunes, Egot s’est ensuite bien allongé pour son retour sur 1.200m. Dur à l’effort, il est parvenu à repousser toutes les attaques, s’imposant sûrement par une longueur. Vu lui aussi le long de la corde, Game Run (Olympic Glory), qui restait sur deux victoires au niveau handicap, s’empare de la deuxième place, obtenant son caractère gras. Un instant malheureux dans la phase finale, Bouttemont (K) (Acclamation) s’est bien relancé pour finalement se classer troisième, à une courte tête du précité.

Il va avoir droit au même programme qu’en 2022

L’année dernière, après sa cinquième place du Prix Servanne, Egot avait remporté le Prix du Palais-Royal (Gr3). Ne pouvant confirmer dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3), il avait ensuite conclu sa saison par une troisième place dans le Prix Luthier (L). Selon Louise Bénard, la représentante en France de Godolphin, il n’est pas impossible qu’Egot retrouve le même programme : « Nous sommes satisfaits de sa course. Egot est rentré de Dubaï en belle forme malgré la performance qu’il a livrée là-bas. On est toujours ravis de voir des chevaux d’âge bien performer. Nous allons voir le programme mais il est certain qu’il y aura des similitudes avec ce qu’il a couru l’année dernière. Il pourra donc être dirigé vers des courses de Groupe. C’est un cheval qui a toujours montré un peu de caractère. À Dubaï, tout était nouveau pour lui, il courait sur le dirt. Ce sont des courses bien différentes. Il est mieux sur le gazon de Chantilly et Longchamp. »

Bouttemont pense au Prix du Gros-Chêne

Après avoir couru à trois reprises cet hiver à Meydan, sans parvenir à se hisser sur le podium, Bouttemont retrouvait les courses françaises. Selon son entraîneur, Yann Barberot, le représentant de Philippe Allaire a quelques excuses à faire valoir, jeudi : « Bouttemont n’a pas eu toutes ses aises au moment de passer devant les tribunes. C’est un cheval lourd qui a besoin d’être lancé de loin. Lorsqu’il avait gagné à Deauville, dans le Prix de Meautry (Gr3), c’est ce qui s’était passé. Aujourd’hui, il était malheureusement derrière des chevaux qui n’avançaient pas. Cela lui coûte assurément la deuxième place. En tout cas, il me rassure. C’est un bon sprinter. Pour la suite, il n’est pas impossible que l’on aille sur le Prix du Gros-Chêne (Gr2) [le 4 juin à Chantilly, ndlr]. »

Une magnifique origine australienne

Élevé par Godolphin, Égot est un fils de l’étalon de l’Irish National Stud Invincible Spirit (Green Desert), et d’Entertains (Street Cry), lauréate de trois courses en Australie. Elle s’est aussi classée deuxième de l’Aspiration Quality Handicap (Gr3, 1.600m). Égot est le deuxième produit de sa mère et le deuxième gagnant après Laser Show (New Approach) qui, sous l’entraînement de Saeed bin Suroor, a gagné quatre courses : une à 2ans, sur 1.400m pour ses débuts, et trois sur 1.600/1.700m. Elle a une 2ans par Masar et une yearling par Ghaiyyath.

Sa deuxième mère, Serenade Rose (Stravinsky), a gagné trois Grs1 : les Australian Oaks (3ans, 2.400m), les Arrowfield Stud Stakes (3ans, 2.000m) et les Victoria Racing Club Oaks (3ans, 2.500m). Elle a donné trois black types, dont Minnesinger (Lonhro), deuxième des Australia Caulfield Autumn Classic (Gr2, 1.800m). Serenade Rose, morte en 2011, est aussi la grand-mère de Trekking (Street Cry), gagnant du BRC Stradbroke handicap (Gr1, 1.600m) et du SAJC Goodwood Handicap (Gr1, 1.200m) pour Godolphin.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 13’’03

De 1.000m à 600m : 22’’13

De 600m à 400m : 11’’22

De 400m à 200m : 11’’38

De 200m à l’arrivée : 12’’08

Temps total : 1’09’’84

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Invincible Spirit

Kris

Rafha

Eljazzi

EGOT (M5)

Machiavellian

Street Cry

Helen Street

Entertains

Stravinsky

Serenade Rose

Rose of Tralee

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires