mardi 27 février 2024
AccueilCoursesAlshanfara, la première d'un jeune propriétaire

Alshanfara, la première d’un jeune propriétaire

Chantilly, mercredi

Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr2 PA)

Alshanfara, la première d’un jeune propriétaire

Le jeune Qatari Abdullah Mohammed Al Attiyah a vécu un grand moment le 28 juin à Chantilly : son élève et représentant Alshanfara (AF Albahar) lui a offert un premier Groupe français en remportant la Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr2 PA). Sur le papier, la course était particulièrement ouverte. Et à ce stade de la saison, il était difficile d’établir une hiérarchie et d’évaluer le niveau de cette génération. Les trois favoris terminent aux trois premières places. Le futur lauréat est parti assez mollement, alors que Kavala de Bozouls (Af Al Buraq) a pris les commandes de l’épreuve. Cristian Demuro a laissé Alshanfara galoper en dernière position. À 400m du but, alors que l’animatrice avait faibli, deux chevaux semblaient en route vers la victoire : le favori, Ghassan II (Tabarak), et Ejaaby (General). Mais Alshanfara a réussi se relancer pour se porter à leur hauteur. Il a alors placé un coup de rein qui lui permet de s’imposer d’une demi-longueur. Ejaaby est deuxième, juste devant Ghassan II.

Sans pression, la victoire est d’autant plus belle

Thomas Fourcy, l’entraîneur d’Alshanfara, nous a confié : « Le poulain gagne très proprement après avoir eu un bon parcours derrière les deux favoris. Cela lui a permis de mettre à profit ses deux qualités, le courage et l’accélération. Pour finir, il a été capable de remettre un coup de rein tout en flottant un peu par immaturité. Nous l’avions débuté « pour lui ». Et il a été surpris par un cheval qui était venu à son extérieur avant de finir plaisamment. Nous l’avons laissé tranquille avant de viser Chantilly et si possible une bonne place. Dans ses travaux, il progressait gentiment. Le poulain était en très bel état. Il est sympa et facile… Et il progresse. C’est super pour son propriétaire qui me fait confiance depuis plusieurs années. Remporter un Groupe en France chez les pur-sang arabes, c’est vraiment très difficile. J’ai la chance qu’il me fasse confiance, en me donnant notamment carte blanche pour courir cette Coupe de France sans pression. La victoire est d’autant plus gratifiante. Je suis content pour lui et je sais qu’il était très content. Nous n’avons pas encore décidé pour la suite. Il faut voir comment il prend ses courses. Deauville est une option, tout comme les Breeders’ Cups, mais je pense qu’il a le profil parfait pour le Qatar. Il va être intéressant de voir les Groupes de La Teste car tout le monde n’était pas encore là aujourd’hui. » Paul Basquin, qui manage l’effectif d’Abdullah Mohammed Al Attiyah, nous a dit : « C’est superbe pour ce jeune propriétaire qatari. Alshanfara fait partie de la première génération que nous avons élevée pour lui au haras du Saubouas, où ses poulinières sont basées. C’est un poulain qui a toujours été sain et précoce dans son physique. Son père est améliorateur et la famille est exceptionnelle. Nous avons d’ailleurs trois sœurs de la mère au haras. »

Ejaaby et Ghassan II vers l’Al Rayyan Cup – Prix Kesberoy

Gérard Larrieu, en charge des effectifs de Khalifa bin Sheail Al Kuwari, a déclaré : « Ejaaby court très bien. Christophe Soumillon dit qu’il est encore très vert. Le poulain est battu par manque de métier. Il devrait bien progresser. Nous allons continuer avec lui sur les courses de Groupe. Il pourrait se rendre à Deauville pour courir l’Al Rayyan Cup. » Didier Guillemin, l’entraîneur du favori, Ghassan II (3e), nous a confié : « Le poulain court bien. Battu de peu, il n’avait pas couru depuis deux mois. Peut-être a-t-il un peu manqué. J’espère qu’il va monter là-dessus. Je pense que Ghassan II en est capable. Nous allons le revoir dans le Gr1 de Deauville. Ensuite, Ghassan II ira courir à Saint-Cloud. »

Le frère d’Aziz Al Shahania

Alshanfara est un fils d’AF Albahar (Amer), étalon au haras de Thouars. La mère, Baldora de Brugère (Dormane), n’a pas couru. Elle a déjà donné Aziz Al Shahania (Prince d’Orient), troisième des Qatar National Day Trophy (Gr2 PA) à Doha. Cet Aziz Al Shahania présente un inbreeding (en 3×3) sur Bergeronnette (Djouran). Baldora de Brugère est pleine d’Al Mourtajez (Dahess). Alshanfara est né et a été élevé au haras du Saubouas. Ballade Folle (Djelfor), la deuxième mère, est à l’origine de huit black types en première ou deuxième génération, dont les lauréats de Gr1 PA Dahor de Brugère (Dahess), Mahess du Soleil (Dahess), Amyr du Soleil (Amer), Sahab (Af Alabahar)… La troisième mère est la célèbre Bergeronnette, une poulinière qui a fait les grandes heures de la jumenterie de Pompadour. Bergeronnette est à l’origine – en première, deuxième ou troisième génération – de 25 black types, dont Prince d’Orient (Manganate), lauréat du Prix d’Abu Dhabi (Gr1 PA) à Chantilly.

Wafi

Amer

Bushra

AF Albahar

Sabaan

Al Hanouf

Saihah

ALSHANFARA (M3)

Manganate

Dormane

Mandore

Baldora de Brugère

Djelfor

Ballade Folle

Bergeronnette

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 41’’88 

De 1.000m à 600m : 27’’77

De 600m à 400m : 12’’96

De 400m à 200m : 12’’34 

De 200m à l’arrivée : 12’’59 

Temps total : 1’47’’54

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires