mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesBelle et Grise se joue (encore) de l’opposition

Belle et Grise se joue (encore) de l’opposition

Lyon-Parilly, samedi

Prix du Parc Locmaria (Classe 1)

Belle et Grise se joue (encore) de l’opposition

Il y a tout juste un mois, Belle et Grise (Kendargent) s’était littéralement promenée dans le Prix Steiner Pons (Classe○2) sur ce tracé. Logiquement très appuyée pour son retour sur la piste de Lyon-Parilly à la cote de 8/10, l’élève et représentante de Jean-Claude Seroul n’a encore une fois pas donné la moindre émotion à ses nombreux preneurs ! Foulant cette fois une piste souple (3,6), Belle et Grise a patienté au centre du peloton. Décalée à l’extérieur de ses rivaux à l’entrée de la dernière ligne droite, la pensionnaire de Jérôme Reynier a été sollicitée à seulement 300m de l’arrivée par son jockey, Antonio Orani. Légèrement accompagnée aux bras, Belle et Grise s’est envolée vers une très nette victoire, laissant ses rivaux dans le lointain. Restant sur une sixième place dans le Prix du Pont Neuf (L), Gain It (De Treville) n’a pu que constater la supériorité de Belle et Grise. Elle est deuxième à trois longueurs, l’écart ne reflétant pas vraiment la supériorité de Belle et Grise. Une demi-longueur plus loin, celle qui découvrait les courses françaises, Glittering Lights (Kingman), est troisième.

Dans les traces de Facteur Cheval…

L’année dernière, Jérôme Reynier avait déjà remporté cette Classe○1 avec Facteur Cheval (K) (Ribchester), gagnant ensuite du Prix Perth (Gr3) et récent troisième du Prix d’Ispahan (Gr1), comme il a tenu à nous le rappeler : « J’avais concocté le même programme à Facteur Cheval l’année dernière, à savoir de courir ces deux courses à conditions lyonnaises avant d’aller vers des courses black types. Visuellement, j’ai l’impression qu’elle le fait encore plus facilement que lui. C’est de bon augure ! Honnêtement, c’est très plaisant de pouvoir entraîner une telle pouliche, qui semble avoir beaucoup de marge. À l’avenir, j’ai plusieurs options pour elle comme le Prix de Bagatelle (L) [le 1er juillet à Chantilly, ndlr], le Prix Amandine [le 9 juillet à Deauville, ndlr] ou encore le Prix la Sorellina [le 23 juillet à la Teste- Bassin d’Arcachon, ndlr]. Tout dépendra du terrain et de l’opposition car je ne veux pas lui infliger de courses dures. Puis, cet été, elle pourrait avoir le Prix de Lieurey (Gr3) comme objectif… En tout cas, c’est vraiment un plaisir de voir qu’elle fait cela avec beaucoup de facilité. »

Kendargent sur Montjeu, un croisement qui fonctionne

Élevée au haras du Cadran pour Jean-Claude Seroul, Belle et Grise est une fille de l’étalon du haras de Colleville Kendargent (Kendor). Ce dernier croise bien avec les filles de Motivator (Montjeu) : deux partants, deux gagnants, un black type… et peut-être bientôt deux si Belle et Grise confirme ! D’une manière générale, Kendargent semble bien fonctionner avec le sang de Montjeu (Sadler’s Wells). Avec ses filles, il a donné sept black types (20 %) et 25 gagnants (70 %) sur 35 partants, dont Restiadargent (Critérium de Maisons-Laffitte, Gr2, Prix d’Arenberg, Gr3), Nickajack Cave (Ballyroan Stakes, Gr3), Soleil Marin (Prix Exbury et Prix Noailles, Grs3)…

La mère Et en Même Temps (Motivator), est restée inédite et Belle et Grise est le premier produit de sa mère, qui a une 2ans, L’Horloge (Mastercraftsman), également à l’entraînement chez Jérôme Reynier, et une yearling, Bon Retour (Kendargent). En 2023, elle a été saillie par Kendargent.

La deuxième mère, Suissesse (Malibu Moon), a été accidentée lorsqu’elle était yearling. On lui doit trois gagnants, et notamment la précoce Sans Équivoque (Stormy River), lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Prix Éclipse (Gr3).

Kenmare

Kendor

Belle Mécène

Kendargent

Linamix

Pax Bella

Palavera

BELLE ET GRISE (F3)

Montjeu

Motivator

Out West

Et en Même Temps

Malibu Moon

Suissesse

Sur ma Vie

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires