mardi 16 avril 2024
AccueilCoursesBorn to Be a Queen impériale

Born to Be a Queen impériale

Lyon-Parilly, dimanche

Grand Cross de Lyon – 7e étape du Trophée National du Cross – Haras du Lion – Genybet – Prix André Baboin

Born to Be a Queen impériale

Grandissime favorite du Grand Cross de Lyon, Born to Be a Queen (Walk in the Park) a répondu présent en s’offrant un deuxième Grand Cross après sa victoire à Vichy. C’est d’ailleurs son douzième succès dans la discipline. La jument de l’écurie Piquemal a pris les commandes dès le départ, se calculant parfaitement devant les obstacles de ce parcours long de 5.200m. Dans le tournant final, elle a haussé le ton avec Gamsoul (Nicaron), Brunch Royal (Sunday Break) et Black’n Roses (Bach) sur son porte-bagages. Sur le plat, elle s’est montrée impériale, l’emportant de neuf longueurs devant Gamsoul, qui a toujours occupé la deuxième place, Halco de Sarti (Falco), bon finisseur et Brunch Royal, venu comme un lauréat au contre-haut du tournant final avant de plafonner à la fin. Le héros du cross du Centre-Est, Black’n Roses, s’est malheureusement accidenté à un postérieur en fin de parcours.

Pompadour, Craon et peut-être Pardubice sur la feuille de route

À 8ans, Born to Be a Queen n’a jamais été aussi forte. Hector de Lageneste, coentraîneur de la jument avec Guillaume Macaire, nous a déclaré : « C’est une jument vraiment incroyable. Elle progresse et elle est de mieux en mieux. Avoir une jument comme elle, c’est le rêve de tout passionné. Elle découvrait Lyon aujourd’hui qui est un parcours très technique, mais bien fait. Elle s’est imposée comme une championne, à l’économie même si elle l’a fait “tête et corde”. À la fin, elle a repoussé nettement les attaques. Nous sommes très heureux pour son propriétaire. Pour la suite, elle pourrait participer aux Grand Cross de Pompadour, de Craon (L) et pourquoi pas retourner ensuite à Pardubice. »

Fidèle jockey de la lauréate, Kilian Dubourg a dit au micro d’Equidia : « Born to Be a Queen est de plus en plus forte. C’est de bon augure pour la suite ! J’avais James [Reveley, jockey de Gamsoul, ndlr] derrière moi et je savais que ça se passerait comme ça. Le parcours s’est bien passé et elle a bien gagné. Elle a fait Lyon-Parilly, Castéra, Pardubice, Pompadour, Craon… Tout cela en allant devant ! » Partenaire de Gamsoul, James Reveley a avoué : « Gamsoul a tout fait correctement dans le parcours. Il a même sauté de manière plus fluide que la lauréate. Mais cette dernière était intouchable. » On regretta la prise d’antenne tardive d’Equidia, à moins de cinq minutes du départ de ce Grand Cross, alors que l’avant-course est de huit minutes généralement. Le cross est un spectacle magnifique qui peut faire des enjeux, pourvu que l’on s’en donne les moyens…

La nièce d’un placé de Groupe en steeple

Élevée par l’écurie Piquemal, Born to Be a Queen est une fille de Walk in the Park (Montjeu), étalon à Castlehyde Stud (Coolmore) en Irlande, et de Prosopopée (Verglas), placée de huit de ses quinze sorties en plat et notamment cinquième du Prix Caravelle-Haras des Granges (L). C’est la première lauréate de sa mère, qui est ensuite allée trois fois à la rencontre de Walk in the Park, donnant Spark of Madness, un 7ans, lauréat à trois reprises, dont deux handicaps sur les obstacles en Angleterre, mais également All Right Now, un 4ans entraîné par le tandem Macaire-Lageneste, vainqueur en haies et en steeple, et Fan de Chichoune, une 2ans. Elle a également une yearling par Earnshaw (Medaglia d’Oro). Born to Be a Queen est la nièce de Koshari (Walk in the Park), deuxième de Gr3 sur les fences de Punchestown.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Walk in the Park

Robellino

Classic Park

Wanton

BORN TO BE A QUEEN (F8)

Highest Honor

Verglas

Rahaam

Prosopopée

Balleroy

Honor May

Middle East

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires