vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesLe printemps parfait de Tribalist

Le printemps parfait de Tribalist

Chantilly, dimanche

Prix Bertrand du Breuil Longines (Gr3)

Le printemps parfait de Tribalist

1er TRIBALIST

2e TOPGEAR

3e RUSSIPANT FAL

Trois courses (de Groupe) et trois victoires sur des terrains très différents. Tribalist (Farhh) a réussi un printemps 2023 parfait. Après avoir enlevé aisément les Prix Edmond Blanc (Gr3) et du Muguet (Gr2) à Saint-Cloud, le représentant de Godolphin a survolé le Prix Bertrand du Breuil Longines (Gr3). Malgré son 7 dans les stalles de départ, Tribalist a pris un départ volant, en pleine piste, venant s’installer tranquillement en tête. Il a démarré à l’entrée de la ligne droite, ayant un très beau passage (10”94 des 400 aux 200). À mi-ligne droite, Topgear (Wootton Bassett) a donné l’impression de pouvoir l’inquiéter, mais Tribalist a repoussé son attaque pour l’emporter de trois quarts de longueur. Topgear a conclu deuxième devant le bon finisseur Russipant Fal (Russian Cross) qui a précédé Ancient Rome (War Front).

Direction Deauville

Triple lauréat de Groupe mais également troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), l’élégant Tribalist doit maintenant remporter son Gr1. Cela pourrait arriver à Deauville où il devrait se rendre très certainement pour participer au Prix Jacques le Marois (Gr1). Son jockey Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « Il faut lui faire confiance car il a beaucoup d’abattage et beaucoup d’influx. Il se gère très bien et est assez incroyable ! Bon terrain, terrain souple, terrain lourd : il s’adapte à tout ! À 3ans, il avait montré beaucoup de qualité avant de connaître un petit passage à vide. Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer qu’il décroche son Gr1. » Représentante de Godolphin en France, Louise Bénard nous a déclaré : « Aujourd’hui, il rendait du poids à ses rivaux, mais c’était la meilleure chance théorique de la course. Il est très bien en ce moment. Il nous prouve encore que le mile est sa distance. Il est parti devant et a pris un peu moins d’avance que les fois précédentes. Il s’est un peu plus économisé. C’est un cheval qui a du cœur. Il a connu un petit passage à vide mais, aujourd’hui, il démontre que l’on peut poursuivre. Nous allons le laisser rentrer, voir comment il prend sa course. Nous parlerons de la suite avec monsieur Fabre. Il ira certainement à Deauville cet été. Nous irons tenter les Grs1 maintenant. »

Topgear irréprochable

Comme à son habitude, Topgear a été irréprochable. Il a fait illusion pour la victoire et s’est remarquablement défendu jusqu’au bout. Son entraîneur Fabrice Chappet nous a indiqué : « Topgear court bien, il avait un peu de chemin à refaire sur le gagnant qui est un vrai cheval de course comme nous l’avons vu la dernière fois. Il est une nouvelle fois placé, mais nous ne désespérons pas de le revoir gagner à un haut niveau, comme il avait pu le faire à 2ans. »

Pas assez de rythme pour Russipant Fal

Vainqueur du Prix de Montretout (L), Russipant Fal a tracé une ligne droite prometteuse pour se classer troisième. Son propriétaire-éleveur Azeddine Sedrati nous a confié : « Je pense que c’est un très bon cheval. Il court avec de grands champions en France. Sa course est bonne mais l’épreuve a manqué de rythme. Dans tous les cas, je ne pense pas qu’il aurait pu battre Tribalist, lequel est un top cheval. Nous sommes fiers de lui et de ce résultat. Nous espérons pouvoir remporter un Gr3. C’est un cheval calme et surtout constant. »

La même deuxième mère que Brando

Élevé par Car Colston Hall Stud, Tribalist a été vendu 130.000 Gns chez Tattersalls. Le bon était signé par Stroud Coleman Bloodstock. Son père, Farhh (Pivotal), officie à Dalham Hall Stud et il est private en 2023. La mère, Fair Daughter (Nathaniel), n’a pas couru. Tribalist est son premier partant. Elle a une 3ans, Mer Lunaire (Sea the Moon), à l’entraînement chez Gavin Hernon et sixième pour ses débuts au Bouscat, le 3 mars. Sa 2ans, Fair Point (Farhh), est chez Ralph Beckett. Elle a une yearling par Make Believe (Makfi) et a rencontré Farhh en 2022.

La deuxième mère, Wiener Wald (Woodmand) a produit cinq black types, dont le gagnant du Racing Post Trophy (Gr1) Crowded House (Rainbow Quest). Wiener Wald est l’aïeule d’une bonne trentaine de black types, dont le lauréat du Prix Maurice de Gheest (Gr1) Brando (Pivotal), Ticker Tape (Royal Applause), gagnante des American Oaks Invitational et des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Grs1) ou encore Reckless Abandon (Exchange Rate), invaincu à 2ans en cinq sorties, dont le Prix Morny et les Middle Park Stakes (Grs1, 1.200m).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 37”82

1.000m à 600m : 25”35

600m à 400m : 11”61

400m à 200m : 10”94

200m à l’arrivée : 11”42

Temps total : 1’37”14

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Farhh

Lando

Gonbarda

Gonfalon

TRIBALIST (M4)

Galileo

Nathaniel

Magnificient Style

Fair Daughter

Woodman

Wiener Wald

Chapel of Dreams

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires