mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesPistache Doré a tout d’un bon poulain

Pistache Doré a tout d’un bon poulain

Auteuil, samedi

Prix Stanley (L)

Pistache Doré a tout d’un bon poulain

Pistache Doré (Sommerabend) n’a pas tremblé pour confirmer la belle impression victorieuse qu’il avait laissée le jour de ses débuts sur les haies de Compiègne. Impressionnant dans le rond de présentation, le représentant et pensionnaire de Daniela Mele l’a également été en piste. Et pour cause, il a remporté de bout en bout le Prix Stanley (L) alors qu’il était le seul concurrent à n’avoir couru qu’à une seule reprise… Grâce à ce nouveau succès, Pistache Doré peut donc rêver d’un avenir…doré !

Brillant dès le départ, Pistache Doré a eu gain de cause dans le premier tournant : Johnny Charron a arrêté de se « battre » avec lui, ce qui lui a permis de prendre les commandes. Et une fois qu’il s’est retrouvé seul devant, il s’est montré plus détendu. Menant à son rythme, Pistache Doré a été appliqué dans ses sauts jusqu’au franchissement de la dernière haie. Avant cela, dans le dernier tournant, Royal Saga (Chœur du Nord) a un instant pris l’avantage, avant que Pistache Doré ne se ressaisisse. Visiblement écœuré par ce dernier lorsqu’il l’a dépassé à nouveau, il a laissé filer Pistache Doré. Regardant sur l’ultime difficulté, le pensionnaire de Daniela Mele l’a tout de même bien franchi, étant arrivé vite dessus. Ne relachant pas ses efforts sur le plat, Pistache Doré s’impose de trois longueurs. Courageux, Royal Saga est deuxième. Bon finisseur, Worth a Team (K) (Bow Creek) est troisième, quatre longueurs plus loin.

Un jockey épaté

Encore à cheval, Johnny Charron a déclaré sur Equidia : « Pistache Doré est impressionnant. Je suis impatient de revoir la vidéo de la course et les temps car il a décidé de faire parler la classe. C’est de bon augure car, à mon sens, ce poulain est très bon. Il est encore immature. Lorsque je suis arrivé dans le rond de présentation avant la course, je ne l’avais pas reconnu ! Pistache Doré a pris au moins 20 kg depuis ses débuts. À la dernière haie, le poulain a été hésitant mais il est arrivé tellement vite dessus qu’il l’a très bien franchi. Cela va vraiment être amusant pour la suite. »

Royal Saga sera revu en steeple à l’automne

Quatrième du Prix Rush (Inédits) en début de saison, où il terminait assez loin des prometteurs Léon du Berlais (Authorized) et Jigme (K) (Motivator), Royal Saga débutait proprement. Récent deuxième, toujours à Auteuil, dans le Prix de Pouilly (Haies), le 13 mai, l’élève et représentant de l’écurie Sagara est parvenu à décrocher son black type en prenant une nouvelle fois la deuxième place. Dominique Bressous, son entraîneur, nous a dit : « Royal Saga court bien, je pense que nous sommes battus par meilleur. Il manque encore d’expérience, je l’ai trouvé « immature » dans son comportement. Malgré tout, nous n’aurions pas pu aller chercher le vainqueur. Mon poulain a mis un bon coup de rein pour finir, mais c’est dommage d’être battu car on aime gagner ce genre de courses ! Pour la suite, nous le reverrons à l’automne, certainement en steeple. »

Une première pour Sommerabend

Élevé par Chantal Becq, Pistache Doré est un fils de Sommerabend (Shamardal), étalon au haras de Gelos, qui obtient son premier succès black type en obstacle. La mère, Sirène Dorée (Kingsalsa), est gagnante de quatre courses plates entre 1.200m et 1.600m. C’est le frère d’Émotion Dorée (Evasive), lauréate sur 1.800m par deux fois. Après Pistache Doré, Sirène Dorée a eu Diamant Doré (Martinborough), un 2ans, et Pampas Doré (Chachnak), un yearling. La deuxième mère, Pampa Dorée (Loup Solitaire), a gagné huit petites courses en plat de 1.600m à 2.700m. 

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Sommerabend

Monsun

Sommernacht

Shona

PISTACHE DORÉ (H3)

Kingmambo

Kingsalsa

Caretta

Sirène Dorée

Loup Solitaire

Pampa Dorée

Pampalanta

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires