mardi 16 avril 2024
AccueilCoursesToutes les planètes se sont alignées pour La Chenevière

Toutes les planètes se sont alignées pour La Chenevière

Auteuil, samedi

Prix La Barka (Gr2, haies)

Toutes les planètes se sont alignées pour La Chenevière

1er LA CHENEVIÈRE

2e HÉROS D’AINAY (K)

3e INE ANJOU

Gagnante du haras d’Étreham Prix de Chambly (Gr3), La Chenevière (Montmartre) avait tenté sa chance en steeple à 4ans mais la discipline ne lui plaisait pas. Revenue en haies, la représentante de la famille Carion s’était promenée dans le Prix du Cher (L), dans un lot moyen, mais elle avait pour elle sa fraîcheur et sa classe. Elle a eu un parcours idéal, en deuxième position, dans le sillage de sa compagne d’entraînement Roberta Has (K) (Saint des Saints) qui animait l’épreuve. La Chenevière a un peu reculé dans le tournant final, mais ça lui a permis de souffler, avant de se relancer dans la ligne droite. Elle s’est assuré l’avantage sitôt la dernière haie franchie, en pleine piste, l’emportant d’une encolure devant Héros d’Ainay (K) (Sholokhov), lequel a démontré de quel bois il se chauffait. Ine Anjou (Balko) s’est très bien défendue pour son premier essai sur 4.300m. 

Direction le Grand Prix d’Automne

En gagnant ce Gr2, le deuxième Groupe de sa carrière, La Chenevière s’est ouvert les portes des meilleures épreuves sur les haies, où elle est définitivement plus à son aise. Comme sa compagne d’entraînement, Roberta Has, qui a eu un bon comportement après avoir dicté le tempo, elle devrait aller vers les plus belles courses de l’automne. Entraîneur de La Chenevière et de Roberta Has, François Nicolle a retrouvé la grande forme. Il nous a dit : « ​​​La Chenevière est une très bonne jument qui est mieux en haies qu’en steeple. Elle a pu souffler dans le tournant final avant de repartir. Roberta Has a bien couru. Elle est mieux en terrain plus lourd. Quant à Gibralfaro, c’est un coquin. Nous allons essayer de faire galoper Thélème (Sidestep), mais nous ne sommes pas rendus ! (rires). La Chenevière, comme Roberta Has, devraient aller vers le Grand Prix d’Automne (Gr1) au second semestre. »

Héros d’Ainay va rattraper le temps perdu

Auteur d’une rentrée exceptionnelle sur les haies d’Auteuil, dans un prix de série, après deux ans et demi d’absence, Héros d’Ainay affrontait un lot beaucoup plus relevé ce samedi. Attentiste en dernière position, il est venu troisième dans le tournant d’Auteuil, avec beaucoup de ressources. Il a bien prolongé son effort, traçant une ligne droite pleine de promesses pour l’automne. Il a terminé deuxième et son entourage peut rêver. Entraîneur de Héros d’Ainay, Nicolas de Lageneste nous a dit : « C’est un vrai bon cheval. Il manquait certainement d’une course car il prend vite de l’embonpoint. Il n’est pas facile à préparer, mais il a de la marge. Aujourd’hui, il a bien fini. C’est un cheval qui a eu beaucoup de problèmes. S’il n’a pas de soucis, il restera sûrement sur les haies cet automne et pourrait avoir trois courses. L’année prochaine, il pourrait aller aussi en steeple. C’est à voir. »

Ine Anjou sera mieux à l’automne

Ine Anjou a longuement filé, galopant en cinquième position, avant de très bien finir. Une première sur une distance aussi longue qui est très intéressante pour le futur. Propriétaire de la jument, Jérôme Duchêne (Mustang) nous a confié : « À chaud, je suis très content. Avant la course, j’aurais signé pour la troisième place. Ine Anjou montre qu’elle sera mieux à l’automne. Elle a connu un petit décalage de programme et j’espère qu’aujourd’hui elle va rentrer sans blessure. C’est le plus important. La jument va désormais prendre des vacances et sera de retour à l’automne. » Derrière Roberta Has, quatrième, c’est l’irlandais Ashdale Bob (Shantou) qui a conclu cinquième.

La souche de Duc Morinière

Élevée par la famille Carion, La Chenevière est une fille de Montmartre (Montjeu), étalon au haras du Hoguenet, et de Baie des Veys (Nickname), placée à trois reprises en quatre sorties à 4ans, sur les haies et le steeple de province, dont elle est le premier produit. La poulinière a un 3ans, Le Merlot (Masterstroke), et une yearling, Bedarrides (Zarak). Baie des Veys a été saillie par Motivator (Montjeu) en 2023…

La deuxième mère, Étoile Morinière (Cadoudal), n’a pas couru et aucun de ses deux partants n’a gagné. La troisième mère, Perle de Morinière (Gairloch), s’est imposée deux fois à 3ans sur les haies de Pau, et une fois à 4ans sur les haies d’Auteuil. On lui doit Luc Morinière (Saint Cyrien), vainqueur de huit courses en haies et steeple dont le Prix Prédicateur (L) à Auteuil et le Grand Steeple-Chase de Nantes (L), et Duc Morinière (Cadoudal), lauréat des Prix de Compiègne (devenu Gr3) et Hubert d’Aillières (devenu L) et troisième du Prix Troytown (Gr3).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Montmartre

Linamix

Artistique

Armarama

LA CHENEVIÈRE (F5)

Lost World

Nickname

Newness

Baie des Veys

Cadoudal

Étoile Morinière

Perle de Morinière

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires