mercredi 24 juillet 2024
AccueilCoursesPour Dompter avec brio

Pour Dompter avec brio

La Teste, lundi

Prix Baroud d’Honneur (Maiden)

Pour Dompter avec brio

En débutant, Pour Dompter (Zelzal) s’était classé bon deuxième à Tarbes. Il avait été monté à l’arrière du peloton avant de tracer une belle ligne droite pour s’emparer de la deuxième place. Ce lundi, la tactique de course employée a été différente, mais payante. Le représentant de Jim Kelly et de Guy Petit s’est montré assez brillant en début de parcours avant de se poser sur la main de Mickaël Barzalona. Placé en troisième position, sur une deuxième ligne, Pour Dompter est venu librement au contact des premiers sans que son jockey n’ait besoin de le solliciter. Après avoir rejoint Foehn (Johnny Barnes), Pour Dompter a ensuite temporisé, avant que Mickaël Barzalona ne cadence son partenaire dans la phase finale. Pour Dompter s’impose finalement d’une encolure devant le pensionnaire de Simone Brogi, grand animateur et courageux. Six longueurs et demie plus loin, on retrouve à la troisième place Favory Chop (Born to Sea).

Un poulain sérieux

Joint par téléphone, Ludovic Gadbin, entraîneur de Pour Dompter, nous a appris : « Le poulain s’est très bien comporté. Mickaël a su temporiser sans être dur pour parvenir à s’imposer de belle manière bien que l’écart à l’arrivée ne soit pas très conséquent. Pour Dompter a toujours montré beaucoup de sérieux. Ce lundi, il confirme qu’il a progressé depuis sa course de début. J’aurais préféré qu’il soit monté un petit peu plus “off” mais les conditions de course ont fait qu’il a été contraint de voyager sans dos. Le poulain est arrivé à l’écurie par l’intermédiaire de Guy Petit qui gère les intérêts de Jim Kelly. Je le remercie de nous avoir confié ce cheval. Pour la suite de sa carrière, nous allons étudier le programme mais il est probable qu’il pourra aller à Paris. »

Un fils d’une gagnante de Listed

Élevé par Élisabeth Ribard, Pour Dompter est un fils de Zelzal (Sea the Stars), étalon d’Al Shaqab Racing stationné au haras du Bouquetot. Sa mère, Growing Glory (Orpen) a remporté cinq épreuves dont le Prix de la Californie (L), à Cagnes-sur-Mer mais elle s’est également classée troisième de l’International Istanbul Trophy (Gr3). La poulinière est passée deux fois en vente. Présentée par François Rohaut à la vente de l’Arc 2015, Crowing Glory a été rachetée par son entraîneur. Ce dernier l’a ensuite vendue à la vente d’élevage d’Arqana l’année suivante à Élisabeth Ribard pour 62.000 €. Pour Dompter a, lui, été présenté par Normandie Breeding (Camille et Guillaume Vitse), à la vente d’élevage en 2021, où il a été acheté 25.000 € par Guy Petit. Il est le quatrième produit de la poulinière et son deuxième gagnant après Fly Miss Helen (Le Havre), lauréate pour ses débuts à 2ans, avant de s’accidenter lors de sa deuxième sortie. Au haras, la poulinière a un foal nommé Super Cool (Ectot). Pour trouver du black type, il faut remonter sous la quatrième mère.

Cape Cross

Sea the Stars

Urban Sea

Zelzal

Kingmambo

Olga Prekrasa

Opera Aida

POUR DOMPTER (M2)

Lure

Orpen

Bonita Francita Can

Growing Glory

Dr Fong

Trois Rivières

Tuneful Nine

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires