mardi 23 juillet 2024
AccueilCoursesDyptique fait impression

Dyptique fait impression

La Teste, lundi

Prix PMU “Red Evil II” Salles (Maiden)

Dyptique fait impression

Les deux pouliches qui débutaient dans le Prix PMU “Red Evil II” Salles (Maiden) se sont tout simplement emparées des deux premières places ! Plaisante dans le rond de présentation, Dyptique (Night of Thunder) a ensuite causé forte impression, en piste, s’imposant dans le style d’une pouliche qui devrait pouvoir monter plusieurs étages rapidement. Elle est partie plus rapidement que la plupart des 2ans qui avaient pourtant plus d’expérience. La représentante d’Isabelle Corbani, Hollymount Stud France, Infinity Nine Horses, de Chun Wai Kwok et de l’écurie des Monceaux a rapidement pu trouver sa place sur un deuxième rideau, dans un dos. Décalée en pleine piste à l’entrée de la dernière ligne droite par Enzo Corallo, la pensionnaire de Christophe Ferland est venue facilement à hauteur des pouliches de tête avant de filer vers un net succès. L’autre débutante, Ketonia (Zelzal), court également de première s’emparant d’une probante deuxième place… à trois longueurs et demie ! Une encolure plus loin, Delia Chope (Kheleyf), se réhabilite en complétant le podium. Elle avait débuté discrètement à Chantilly, dans le Prix du Premier Pas (Inédits)

Elle est sérieuse, bien née, et a de la vitesse

À ce jour, Christophe Ferland n’avait présenté qu’un 2ans en piste. Le 4 mai à Chantilly, dans le Prix des Closeaux (Inédits), Oasina (Oasis Dream), élève et représentante de l’écurie Wertheimer & Frère, avait conclu à la septième place. Lundi, la victoire de Dyptique devrait lui permettre de constituer des lignes dans cette promotion : « Dyptique a toujours été une pouliche droite et sérieuse. Elle est bien née et montre beaucoup de vitesse. Aujourd’hui, j’en attendais un bon comportement mais on ne sait jamais ce qui peut se passer lorsqu’on prend part à un maiden. Toutefois, le lot du jour ne me semblait pas exceptionnel. Étant donné que la pouliche a de la vitesse, elle devrait rester sur cette distance pour le moment. Ensuite, nous aviserons, mais elle va déjà recourir une Classe 2 sur 1.200, au début du mois de juillet… » Copropriétaire de la pouliche, Tony Parker, sous l’entité d’Infinity Nine Horses, en avait acheté une partie en même temps que Ramatuelle (Justify), l’une des autres 2ans prometteuses du basketteur. Il nous a déclaré : « Quel régal de pouvoir compter sur la précocité de nos chevaux ! Dans le projet “course” que nous avons créé avec Clément, la précocité est un élément fondamental. Après Ramatuelle, Dyptique nous a bluffés par sa capacité d’accélération. Un grand bravo à tous nos associés, notamment Arthur Hoyeau et Henri Bozo. Coach Ferland et Enzo Corallo ont fait un super boulot pour permettre ses débuts prometteurs. Désormais, il faut confirmer pour Dyptique dans une Classe 2 et on “poussera” Ramatuelle dans le Prix du Bois (Gr3). »

Une nièce d’Earnshaw

Élevée par l’écurie de Cachène, Dyptique est passée deux fois en vente. Née, préparée et présentée foal par le Domaine de l’Étang (Élise Drouet) à la vente d’élevage d’Arqana en 2021, elle avait été achetée 105.000 € par Cabkhat Sro. Lors de son deuxième passage, à la vente de yearlings d’octobre, le haras du Buff l’avait cédée pour 160.000 € à Arthur Hoyeau. C’est une fille de Night of Thunder (Dubawi) qui officie chez Darley, et de Dubaï Opera (Invincible Spirit), restée maiden en quatre sorties à 2 et 3ans. Dyptique est le premier produit de la jument qui a un yearling par Ghaiyyath (Dubawi).

Sa deuxième mère, Emily Bronte (Machiavellian), s’est imposée lors de ses deux premières sorties à 2ans sur le mile, incluant le Prix des Réservoirs (Gr3). L’année suivante, elle a conclu deuxième des Fleur de Lys Fillies’ Stakes (L, 1.600m) en Angleterre. Outre Dubaï Opera, elle a produit Earnshaw (Medaglia d’Oro), gagnant du Prix Thomas Bryon (Gr3) et deuxième du Critérium International (Gr1), puis étalon au haras des Granges. Emily Bronte a aussi donné Lockwood (Invincible Spirit), vainqueur à 3ans du Prix de Ris-Orangis (Gr3) devant ses aînés, dont le champion Marchand d’Or (Marchand de Sable), entre autres. Lockwood a confirmé ce succès à 4ans par une victoire dans les Supreme Stakes (Gr3), suivie par une deuxième place dans les Park Stakes (Gr2).

Enfin, la troisième mère, Zafadola (Darshaan), a gagné les Oaks Trial (L), mais s’est également classée deuxième des Blandord Stakes (Gr2) et des Meld Stakes (Gr3) ou encore troisième de l’Irish St. Leger (Gr1).

Dubai Millenium

Dubawi

Zomaradah

Night of Thunder

Galileo

Forest Storm

Quiet Storm

DYPTIQUE (F2)

Green Desert

Invincible Spirit

Rafha

Dubaï Opera

Machiavellian

Emily Bronte

Zafadola

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires