vendredi 23 février 2024
AccueilCoursesLuc sur Mer, des débuts tardifs mais plein de promesses

Luc sur Mer, des débuts tardifs mais plein de promesses

Clairefontaine, vendredi

Prix SM Caen (Prix Matahawk) (Inédits)

Luc sur Mer, des débuts tardifs mais plein de promesses

Neuf 3ans inédits se présentaient au départ du Prix SM Caen (Prix Matahawk) sur les 2.400m de Clairefontaine. Et c’est Luc sur Mer (Le Havre) qui a su dicter sa loi, mettant à l’honneur les couleurs de son éleveur, Gérard Augustin-Normand. Bien que nanti du numéro 9 dans les stalles, Luc sur Mer a rapidement pu se positionner dans le sillage des leaders après avoir pris un excellent départ. Actionné de bonne heure par Maxime Guyon, il a évolué en pleine piste dans la ligne droite. Après avoir tardé à trouver son action, il est venu prendre la mesure de Keller Dodville (Magician), le dominant d’une longueur au passage du poteau d’arrivée. Trois longueurs plus loin, Vert Galand (Prince Gibraltar) complète le podium.

Les terrains souples seront un avantage

Présente à Clairefontaine, Stéphanie Nigge est revenue sur la performance de son pensionnaire au micro d’Équidia : « C’est un poulain qui a une belle action mais qui manque un peu de force. Arrêté à plusieurs reprises, nous avons dû prendre notre temps avec lui mais je pense qu’il nous le rend bien. Qui plus est, il possède de la marge. Je pense que son jockey est parti de loin mais comme Luc sur Mer a beaucoup d’abattage… Heureusement que nous avions un numéro en dehors dans les stalles car il a besoin d’avoir ses aises. Une fois caché, il s’est bien détendu. Je pense qu’il sera mieux à l’automne dans des terrains plus souples. C’est un grand poulain qui a encore besoin de s’étoffer. »

La plus belle souche de Gérard Augustin-Normand

Élevé par Franklin Finance, Luc sur Mer est un fils de Le Havre (Noverre) et de Lidana (King’s Best), lauréate d’une épreuve à 2ans pour la casaque de l’Aga Khan. Sylvain Vidal l’a dénichée pour 140.000○Gns (171.000○€) chez Tattersalls en décembre 2009. Pour Gérard Augustin-Normand, Lidana a produit Mont Ormel (Air Chief Marshal), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1) avant de partir pour Hongkong, et Normandel (Le Havre), achetée par Ballylinch Stakes et gagnante des Park Express Stakes ainsi que du Prix d’Aumale (Grs3). Au haras, la poulinière a un 2ans nommé Lessard (Almanzor), à l’entraînement chez Anastasia Wattel, et Livry (Le Havre), une yearling.

La descendance de Lidana a pris une dimension internationale et elle est déjà la deuxième mère de cinq black types : Seisai (Gleneagles), gagnante de deux épreuves dont les El Gran Senor Stakes (L, 1.500m), à Tipperary, Micro Manage (Rip Van Winkle), troisième des Ballycullen Stakes (Gr3, 2.800m), au Curragh, Thornbrook (Saxon Warrior), troisième des Debutante Stakes (Gr2), Magnanimous (Mehmas), lauréat des Glencairn Stakes (L, 1.600m), à Leopardstown… et l’excellent Pyledriver (Harbour Watch), lauréat de la Coronation Cup (Gr1) et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) !

La deuxième mère, Lidakiya (Kahyasi), a produit Linngari (Indian Ridge), lauréat du Premio Vittorio di Capua, du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen (Gr1), du Al Fahidi Fort et du Goldene Peitsche (Gr2).

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

LUC SUR MER (M3)

Kingmambo

King’s Best

Allegretta

Lidana

Kahyasi

Lidakiya

Lilissa

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires