mardi 25 juin 2024
AccueilCoursesLes promesses retrouvées d’Alcantor

Les promesses retrouvées d’Alcantor

Deauville, mardi

Prix d’Étreham (Classe 2)

Les promesses retrouvées d’Alcantor

Impressionnant lauréat du Prix du Chapeau Rouge (Inédits) pour ses débuts à Saint-Cloud, Alcantor (New Bay) s’était véritablement promené ce jour-là, survolant l’épreuve de bout en bout. Mais, le 1er juillet sur la ligne droite de Chantilly, pour sa sortie suivante dans le Prix de la Croix des Veneurs – B.P.E. Lecieux (Classe○2), le représentant d’Édouard de Rothschild n’était pas parvenu à répéter la même valeur, terminant troisième après avoir encore imposé le tempo. Lors de cette sortie, le poulain découvrait les 1.200m, une distance sans doute trop courte pour lui… Mardi, André Fabre a fait le choix de le tester sur 1.500m. Un test concluant, consécutif à une tactique diamétralement opposée…

De la dernière à la première place

Repris dès la sortie des stalles par Mickaël Barzalona, Alcantor a été détendu à l’arrière du peloton. Venant sur une deuxième ligne dans le dernier tournant, il a été décalé tout à l’extérieur du peloton à l’entrée de la ligne droite. À 300m du poteau d’arrivée, il s’est facilement rapproché de la ligne de tête pour ensuite accélérer, uniquement sollicité aux bras, et s’imposer de deux longueurs devant Ten Horns (Ten Sovereigns). À la même distance, Mondrial (Blue Point) complète le podium.

Continuer de rêver

Présent à Deauville pour assister à la victoire de son représentant, Édouard de Rothschild nous a dit : « Sa dernière course est à effacer. C’est un poulain assez brillant, il faut essayer de le détendre et après il se livre comme il nous l’a montré aujourd’hui. Il a de l’envergure, une très belle action, c’est un magnifique poulain. Ce meeting est fantastique et nous permet de continuer de rêver… » Mickaël Barzalona a ajouté : « Lors de ses débuts, il a gagné de bout en bout et, la dernière fois, cela ne s’est pas déroulé de la même manière. En partant, j’ai préféré le reprendre et, une fois bien détendu, il est venu très facilement sur les autres poulains. Il le fait de belle manière. »

Son frère est gagnant de Gr2 en Allemagne

Élevé par la Scea du Grand Chêne (Franck Cygler), Alcantor a été présenté, foal, par le haras du Hoguenet à la vente d’élevage d’Arqana, où il a été acheté 108.000○€ par le haras de Meautry. C’est un fils de l’étalon de Ballylinch Stud New Bay (Dubawi) et de Bianca de Medici (Medicean), gagnante de deux handicaps sur 1.200m et 1.400m en Angleterre. Outre Alcantor, Bianca de Medici a produit cinq gagnants dont Lorenzo de Medici (Territories), lauréat à deux reprises sur les 1.900m de la P.S.F. de Deauville, et surtout Boscaccio (Mount Nelson), gagnant de l’Oppenheim-Union-Ren (Gr2) en Allemagne. La poulinière a un yearling par Romanised (Holy Roman Emperor), acheté foal pour 38.000○€ par Broadhurst Agency et Equos Racing à la dernière vente d’élevage d’Arqana. La deuxième mère, Tremière (Anabaa), est restée maiden. On lui doit Thunder Teddington (Halling), gagnant du Grand Prix d’Avenches (L, à l’époque). Tremière est la propre sœur de Tsigane, placée de Gr1 aux États-Unis. C’est également la souche de la double lauréate du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) Trêve (Motivator).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 33’’13

De 1.000m à 600m : 24’’79

De 600m à 400m : 12’’87

De 400m à 200m : 11’’70

De 200m à l’arrivée : 11’’89

Temps total : 1’34’’38

Dubai Millennium

Dubawi

Zomaradah

New Bay

Zamindar

Cinnamon Bay

Trellis Bay

ALCANTOR (M2)

Machiavellian

Medicean

Mystic Goddess

Bianca de Medici

Anabaa

Tremière

Trevillari

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires