mardi 18 juin 2024
AccueilInternationalFlying Chaser offre un premier Gr1 à Davide Satalia

Flying Chaser offre un premier Gr1 à Davide Satalia

Merano (IT), dimanche

Gran Critérium d’Autunno (Gr1, Haies)

Flying Chaser offre un premier Gr1 à Davide Satalia

Flying Chaser (Masterstroke) avait débuté le 27 juillet à Clairefontaine, dans un réclamer sur les haies et elle avait gagné de cinq longueurs. Mise à réclamer pour 20.000 €, elle avait été acquise 30.139 € par un acheteur hors pair dans cette catégorie, Toby Jones. Cinquième ensuite du Prix Pelat (L) derrière quelques-unes des meilleures 3ans, la protégée de Davide Satalia a réussi son raid italien en remportant le Gran Critérium d’Autunno (Gr1), le Cambacérès italien. Elle a ainsi offert un premier Gr1 à son mentor, lui qui avait déjà gagné au niveau Gr2 à Pise. Placée en cinquième et avant-dernière position, Flying Chaser s’est retrouvé deuxième lorsque Feed Back (Pounced) et Makassir (Manatee) ont dérobé au début de la ligne d’en face, en début de parcours. En tête pour aborder la deuxième boucle, elle a contrôlé le reste de la course et son partenaire, Felix de Giles, a même eu le temps de remettre son torchon en place dans le tournant final. Flying Chaser a filé au poteau pour l’emporter de sept longueurs devant Last Stand (Gustav Klimt), qui avait enlevé une préparatoire.

Retour aux sources

Pour Davide Satalia, ce succès à Merano est un retour aux sources, lui pour qui tout a commencé sur cet hippodrome, qui est le temple de l’obstacle local, bien avant qu’il n’arrive à Chantilly pour entraîner. Cette première victoire de Gr1 avait donc une saveur particulière pour le jeune professionnel. Contacté par téléphone, il nous a déclaré : « Flying Chaser a très bien gagné. À Auteuil, elle manquait un peu, mais dimanche, elle était prête. C’est intéressant car son propriétaire voulait peut-être en faire une poulinière plus tard. Maintenant, elle a son caractère gras et c’est toujours superbe de gagner un Gr1 à Merano pendant le week-end du Gran Premio. C’est toujours bon de retourner à Merano, d’autant que c’est ma première victoire de Gr1 ! Je pense qu’elle va recourir. Il faudra voir comment Flying Chaser aura pris le déplacement, mais elle ne soufflait même pas après la course. Si le voyage retour se passe très bien, elle ira sûrement à Auteuil en fin de saison. Nous verrons si elle pourra aller contre les bonnes, mais elle est aussi déjà dressée en steeple. » Jockey de Flying Chaser, Felix de Giles a déclaré à la télévision locale : « La pouliche avait très bien couru à Auteuil. Elle s’est montrée un peu trop allante ici et n’a pas très bien sauté au début, sans doute à cause du parcours de Merano qui est trop rapide pour elle. Elle s’est bien posée une fois en tête et a gagné sur sa classe. » 

Si vous souhaitez voir la course de Flying Chaser et les autres épreuves de dimanche à Merano, cliquez ici.

La fille d’une lauréate du Wild Monarch

Élevée par Patrick Klein, Flying Chaser est une fille de Masterstroke (Monsun), étalon à Yorton Farm, et de la bonne Coastal Beach (Coastal Path), lauréate du Prix Wild Monarch (L). Elle a été la première lauréate de sa mère et désormais son premier vainqueur black type, alors que ses premiers produits n’ont pas été très chanceux. Après Flying Chaser, Coastal Beach a eu Neva (Pour Moi), une 2ans, et Niko Beach (Cokoriko), un foal élevé par Jacques et Nicolas Cyprès. La deuxième mère, Solana Beach (Take Risks), a enlevé quatre courses en plat entre 2.000m et 2.500m, dans le Sud-Est de la France. Outre Coastal Beach, elle a donné Coko Beach (Cokoriko), lauréat du Novice Chase (Gr2) à Navan et du Grand National Handical Trial Chase. C’est la souche de Top of the Sky (Kahyasi), gagnant du Prix Maurice Gillois (Gr1), et de Torn and Frayed (Califet), vainqueur d’un Gr3 sur les fences de Cheltenham.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires