jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesLe beau jeu de jambes de Les Reys

Le beau jeu de jambes de Les Reys

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Prix DS Automobiles Bordeaux – Prix Didier Vezia (Inédits)

Le beau jeu de jambes de Les Reys

Boosté depuis cette année avec une allocation globale de 50.000 €, le Prix Didier Vezia (Inédits) a souvent révélé de bonnes pouliches. Et pour cause, l’an passé, Lindy (Le Havre) avait remporté cette épreuve avant de conclure ensuite deuxième de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) quelques mois plus tard. Dimanche, la victoire est revenue à Les Reys (Penny’s Picnic). Belle pouliche grise, la représentante d’Athanase Poulopoulos, de son entraîneur, Didier Guillemin, d’Anthony Lopez et François Puglia a prouvé d’emblée son aptitude aux pistes pénibles puisque le terrain était mesuré très souple (3,8). En troisième épaisseur durant presque la totalité du parcours, Les Reys a démarré de bonne heure à l’entrée de la dernière ligne droite. Sur une simple accélération, elle a fait sûrement la différence, s’imposant d’une longueur et demie aux dépens de la bonne fin de course de Without Words (Mendelssoh), finalement deuxième. À une demi-longueur, Dorabella (Territories), vue au cœur du peloton, complète le podium.  

Elle montrait de belles choses le matin

Son entraîneur, Didier Guillemin, nous a appris : « Les Reys travaillait très bien le matin. Certes, il n’était pas simple de l’imaginer gagner, mais elle le fait vraiment plaisamment. Souvent, cette course révèle de bonnes pouliches. Cette année, il y avait d’ailleurs quelques bons bruits sur certaines pouliches. C’est bon signe. La pouliche n’a pas bénéficié d’un bon parcours mais elle est facile à monter. Je pense qu’elle a un peu de qualité. Puis, elle fait tous les terrains. Pour la suite, elle devrait recourir une Classe 2 dans la région. Ensuite, en fonction du résultat, nous aviserons… »

La même grand-mère que Dramatised

Élevée par Athanase Poulopoulos et par le haras du Hoguenet, Les Reys a été présentée par ces derniers à la vente de yearlings de septembre d’Arqana, où elle avait été rachetée pour 12.000 €. C’est une fille de l’étalon du haras du Hoguenet Penny’s Picnic (Kheleyf) et d’Allegria (Verglas), restée inédite. Outre Les Reys, elle a produit cinq autres gagnants dont Agapi Mia (Evasive), lauréate à trois reprises dont une course support d’événement au Val d’Or en 39 de valeur, et Attilas (Namid), gagnant à huit reprises entre 1.200m et 1.400m sur notre sol en 43 de valeur. Elle a un yearling par The Grey Gatsby (Mastercraftsman) et un foal par Stunning Spirit (Invincible Spirit). La deuxième mère, Aaliyah (Anabaa), est gagnante d’une course sur 1.700m à La Roche-sur-Yon. Au haras, elle a ensuite produit Katie’s Diamond (Turtle Bowl), gagnante, à 2ans, des Empress Stakes (L, 1.200m) à Newmarket. Cette dernière a ensuite donné Dramatised (Showcasing), lauréate, à 2ans, des Queen Mary Stakes (Gr2).

Green Desert

Kheleyf

Society Lady

Penny’s Picnic

Kingmambo

Zerky

Penny’s Valentine

LES REYS (F2)

Highest Honor

Verglas

Rahaam

Allegria

Anabaa

Aaliyah

Arpista

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires