mardi 16 avril 2024
AccueilA la une15 chevaux élevés en France dans ces sommets du galop international

15 chevaux élevés en France dans ces sommets du galop international

Breeders’ Cup & Melbourne Cup

15 chevaux élevés en France dans ces sommets du galop international

Santa Anita organise sa grande réunion les 3 et 4 novembre. Trois jours plus tard, le 7 novembre, Flemington tiendra la “course qui arrête la nation.” L’élevage français sera très bien représenté dans ces deux événements majeurs.

Chez les bookmakers, Unquestionable (Wootton Bassett) est le deuxième favori du Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Il a été élevé par la famille Vitse (Normandie Breeding). Dans le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1), Laulne (Starspangledbanner) sera au départ sous l’entraînement de Philip d’Amato. Elle a été élevée par son copropriétaire Gérard Augustin-Normand. Lindy (Le Havre), élève d’Hervé Morin (écurie de la Vallée Martigny), fait partie des cinq favorites du Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1). Elle court pour Everest Racing, un syndicat avec de nombreux porteurs de parts français.

L’élevage Wertheimer en force

Élevé par Wertheimer & Frère, Adhamo (Intello) va prendre part au Breeders’ Cup Turf (Gr1). Issue du même élevage, Kelina (K) (Frankel) fait partie des quatre favoris du Breeders’ Cup Mile (Gr1) sous la casaque de ses éleveurs. Cet élevage et cette casaque seront au départ des Thoroughbred Aftercare Alliance Stakes (Gr2) avec Salesman (Dubawi) et Serifos (Into Mischief). Tok Tok (Quality Road) est dans la liste pour le Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Serifos et Tok Tok sont des produits de l’élevage américain de Wertheimer & Frère.

Une avalanche de français dans la Melbourne Cup

Le nombre de chevaux élevés en France dans la liste (provisoire) de la Melbourne Cup (Gr1) est assez impressionnant. On connaîtra le champ définitif des partants ce week-end. Mais, à ce stade, voici les produits de l’élevage français encore en lice. Il s’agit d’Absurde (Fastnet Rock), élevé par Wertheimer & Frère, du tenant du titre Gold Trip (Oustrip), un élève de la famille Monfort, d’Alenquer (Adlerflug), élevé à la Motteraye pour le Gestüt Romerhof, de Vauban (Galiway), la fierté de Philippe Decouz et d’Olivier de Seyssel, de Lastotchka (Myboycharlie), une élève de Jean-Marie Béguigné, du “FR” Sheraz (Sea the Stars), en provenance des Aga Khan Studs, d’Ashrun (Authorized), élevé à Ombreville pour Hans Wirth, et de True Marvel (Masked Marvel), un élève de Didier Blot… Cela fait beaucoup de monde ! L’élève d’Élisabeth Fabre Athabascan (Almanzor) va devoir gagner sa qualification (de dernière minute) dans les Archer Stakes (Gr3) samedi. Et donc éventuellement courir à trois jours. Kalapour (War Command), élève des Aga Khan Studs, est lui aussi sur la liste d’attente.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires