dimanche 26 mai 2024
AccueilCoursesBeshtani s'offre un bel update

Beshtani s’offre un bel update

Chantilly, mardi

Prix de Montlévêque (Classe 1)

Beshtani s’offre un bel update

Après le succès de Calandagan (Gleneagles) dans la première épreuve du programme, c’est une nouvelle fois l’association entre Francis-Henri Graffard, Stéphane Pasquier et Son Altesse l’Aga Khan qui s’est illustrée dans le Prix de Montlévêque (Classe 1), grâce à Beshtani (Siyouni) cette fois. Supplémenté pour participer à cette épreuve, le poulain n’avait plus été revu depuis sa deuxième place dans le Prix Millkom (L), le 1er septembre à La Teste. Ce jour-là, il y avait eu quelques “remous” dans la ligne droite et Beshtani n’avait rien pu faire face à Grey Tornado (The Grey Gatsby). Black type suite à cette deuxième place et inscrit à la prochaine vente d’automne, Beshtani pourrait finalement ne pas être vu sur le ring d’Arqana. Dans le Prix de Montlévêque (Classe 1), Beshtani avait contre lui de découvrir la P.S.F. tout comme les 1.900m. Aucun de ces paramètres ne semble l’avoir contrarié… Placé dans le sillage des poulains et pouliches de tête, Beshtani a pu bénéficier d’un bon parcours. Dans la ligne droite, tout s’est ouvert devant lui et il a pu facilement venir dépasser les leaders. Rejoint à 200m du poteau d’arrivée par Make me King (Dark Angel), tous deux se sont alors livré une belle lutte. C’est finalement Beshtani qui a eu raison de Make me King, le devançant d’une courte encolure. Quatre longueurs et demie plus loin, Dire la Vérité (Muhaarar) termine troisième.

Il continue de progresser

Nemone Routh, racing manager des Aga Khan Studs en France, nous a appris : « Ce n’est pas un poulain de terrain lourd. Lors de sa dernière sortie, bien que malheureux, il a très bien couru alors que la piste était souple. Ce jour-là, nous avions trouvé que sa pointe de vitesse n’était pas aussi tranchante qu’en bon terrain. La découverte de la P.S.F. ne nous inquiétait pas. Le poulain ne soufflait presque pas après la course ! Nous avions hésité à le présenter lors de la vente de l’Arc, mais nous avons décidé de le garder. Il est inscrit à la prochaine vente d’automne mais nous devons encore en discuter avec son entourage. Il est né tard et a affiché de notables progrès cette année. Francis-Henri Graffard est très content des performances de ces deux poulains aujourd’hui. Beshtani ne nous a pas beaucoup déçus à ce jour. L’allongement de la distance n’a pas l’air de l’avoir dérangé et il s’est montré courageux. Je pense qu’il a encore progressé par rapport à sa dernière sortie… »

Un petit-fils de Behkara

Élevé par ses propriétaires, Beshtani est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon des Aga Khan Studs, et de Beshara (Cape Cross), victorieuse de deux handicaps, à Dieppe puis Deauville. Au haras, Beshtani est son deuxième produit ainsi que son deuxième gagnant, après Beraz (Zoffany), vainqueur d’un maiden aux Sables-d’Olonne. La poulinière a également un yearling par Le Havre (Noverre). La deuxième mère, Bekhara (Kris), a remporté le Prix Chaudenay (Gr2) et elle s’est classée deuxième du Prix Royal-Oak (Gr1). Cette dernière a produit, entre autres, Behkabad (Cape Cross), lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1), du Prix Niel (Gr2), et quatrième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Elle a également donné naissance à Behesht (Sea the Stars), lauréat du Prix Turenne (L).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 54’’89

De 1.000m à 600m : 24’’47

De 600m à 400m : 11’’99

De 400m à 200m : 11’’23

De 200m à l’arrivée : 11’’36

Temps total : 1’53’’94

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Siyouni

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

BESHTANI (H3)

Green Desert

Cape Cross

Park Appeal

Beshara

Kris

Behkara

Behera

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires