samedi 25 mai 2024
AccueilCoursesCalandagan se balade

Calandagan se balade

Chantilly, mardi

Prix du Mont César (Maiden)

Calandagan se balade

Calandagan (Gleneagles) aurait dû débuter le 30 juillet dans le Prix de Crèvecœur (Inédits), à Deauville. Mais, refusant d’entrer dans les stalles de départ, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan avait été déclaré non partant. C’est finalement quelques jours plus tard, le 12 août, que le pensionnaire de Francis-Henri Graffard a effectué ses premiers pas, terminant troisième du Prix du Montaigu (Inédits), toujours à Deauville. À la suite de cette sortie, son entourage a fait le choix de le castrer. Mardi, sur la P.S.F. de Chantilly, Calandagan retrouvait le chemin de la compétition, pour une première sur cette surface comme sur 1.900m. Face à un lot à sa portée, il fallait juste – théoriquement – que le poulain princier prenne place dans sa stalle… Associé à Stéphane Pasquier, Calandagan a rapidement été propulsé au commandement. Menant à son rythme, il n’a pas eu besoin de forcer son talent pour se détacher de ses rivaux dans la ligne droite. Il a finalement dominé de dix longueurs l’inédit Silver Spur (Al Wukair), lequel réalise de bons débuts. Deux petites longueurs plus loin, Fashion Grey (The Grey Gatsby) obtient de haute lutte la troisième place.

Encore meilleur l’année prochaine

Nemone Routh, racing manager des Aga Khan Studs en France a déclaré : « C’est un poulain qui avait des problèmes pour rentrer dans les boîtes. Curieusement, sa mère faisait un peu la même chose. Après sa première course, nous avons décidé de le castrer. Aujourd’hui, il s’est montré appliqué et a pu exprimer son talent. Francis-Henri Graffard était confiant. Le poulain a toujours montré de beaux moyens et il est très athlétique. Il sera mieux l’année prochaine. Nous pensons qu’il a des moyens. » Stéphane Pasquier a ajouté : « En débutant, sa performance était bonne. Il y a eu du travail fait car, dans les boîtes, il n’était vraiment pas simple. J’ai eu un peu de mal à l’avoir devant moi et il a encore besoin d’apprendre. Je ne l’ai pas trop forcé afin qu’il ait envie de revenir la prochaine fois mais il a un bel équilibre… »

Sa sœur passe à la vente d’élevage Arqana

Élevé par son propriétaire, Calandagan est un fils de Gleneagles (Galileo), étalon de Coolmore, et de Calayana (Sinndar), lauréate de deux épreuves sur la distance et deuxième d’un Prix Minerve (Gr3). Au haras, cette dernière a déjà donné naissance à Caliyza (Le Havre), lauréate à deux reprises, également sur longues distances, et qui est inscrite au catalogue de la vente d’élevage Arqana. On doit à Calayana une yearling par New Bay (Dubawi) et une foal par Zarak (Dubawi). La poulinière est le meilleur produit de sa mère, Clariyn (Acclamation). Sous la troisième mère, on retrouve Canndal (Medicean), deuxième des Invitational Stakes (Gr1), à Belmont Park (US) pour l’entraînement de Mikel Delzangles. La quatrième mère a produit le classique Clodovil.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 57’41

De 1.000m à 600m : 23’98

De 600m à 400m : 11’63

De 400m à 200m : 11’07

De 200m à l’arrivée : 11’16

Temps total : 1’55’’25

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Gleneagles

Storm Cat

You’resothrilling

Mariah’s Storm

CALANDAGAN (H2)

Grand Lodge

Sinndar

Sinntara

Calayana

Acclamation

Clariyn

Clodovina

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires