dimanche 3 mars 2024
AccueilCoursesDavid Menuisier, acte I

David Menuisier, acte I

Chantilly, vendredi

Prix Isonomy (L)

David Menuisier, acte I

War Chimes (Summer Front) n’a pas tremblé dans le Prix Isonomy (L), offrant un nouveau succès black type en France à son entraîneur, David Menuisier, qui a décroché, dans le Prix Isonomy, une troisième victoire de suite dans l’Hexagone : Critérium International (Gr1) avec Sunway (Galiway), Prix Belle de Nuit (Gr3) avec Caius Chorister (Golden Horn) et donc Prix Isonomy.

Représentante de Tars Farm Equestrian Stud, War Chimes était montée par Marie Velon et elle a voyagé en deuxième position, emmenant le peloton derrière Release Me (Reliable Man), laquelle a pris un départ volant. Isolée à l’extérieur en début de parcours, elle a foncé et s’est rabattue en tête, nettement détachée, à l’amorce du tournant. À l’entrée de la ligne droite, War Chimes allait très facilement et elle a bien poursuivi son effort jusqu’au bout pour s’imposer de cinq longueurs devant Sosie (Sea the Stars), qui n’a jamais paru à son aise sur un terrain aussi lourd, étant constamment actionné. Aussi débordé durant tout le parcours, De Sica (Demarchelier) est venu prendre une longueur à Go Daddy (Smooth Daddy) pour la troisième place. Les 2ans ont trouvé le temps long, très long pour finir, après une course qui a foncé sur une piste très pénible, comme l’indiquent les temps partiels dans la ligne droite.

Elle sera encore mieux à 3ans

War Chimes restait sur une septième place dans le Haras de Bouquetot – Arqana Series – Critérium d’automne (Classe 2). Elle ne courait pas si mal que cela, sur une piste certainement un peu rapide à son goût, en s’élançant assez mal de la stalle 13, soit la plus à l’extérieur. David Menuisier a commenté : « Elle a très bien voyagé durant le parcours et, quand j’ai vu que le favori était à la poussette, je me suis dit que cela devrait aller. Elle a beaucoup de tenue et, comme je le pensais, a aimé le terrain. Nous avons été favorisés par l’animateur, qui est allé à 200 à l’heure, et j’espérais une course rythmée. War Chimes est née pour être une 3ans. Il y a encore quatre mois, elle pouvait à peine galoper et avait les jambes qui partaient dans tous les sens. Nous lui avons donné un mois de repos au pré et elle est revenue transformée. Comme quoi, un break, cela fait parfois du bien ! J’ai acheté War Chimes aux ventes d’octobre Arqana pour 62.000 €, sans connaitre le père mais la famille maternelle est belle. Elle nous surprend, elle est vraiment une pouliche sympa ! Le Prix Isonomy est toujours une super course à gagner, surtout face aux poulains. »

Une première victoire black type pour Tars Farms Equestrian Stud

Clare Voller (Tars Farm Equestrian Stud) était présente à Chantilly pour assister à la victoire de War Chimes. Elle nous a expliqué : « De base, nous sommes dans le concours complet. Nous avons ensuite appris à aimer les courses et avons voulu nous lancer. C’est un intérêt que je partage avec mon mari. Nous sommes donc allés toquer à la porte de David Menusier, qui entraîne au bout de la rue, pour en savoir plus. Il nous a amenés à Deauville au mois d’août puis nous sommes revenus en octobre et avons acheté War Chimes et Xiomara [cinquième vendredi du Prix de la Rue d’Aumale, ndlr]. C’est donc notre première année avec des chevaux de course et notre première victoire black type, nous sommes ravis ! Nous avons trois 2ans à l’entraînement, tous chez David, qui va recevoir quelques yearlings. L’idée est d’acheter des pouliches et de faire ensuite de l’élevage si elles sont assez bonnes. Je crois que nous avons donc une future poulinière entre les mains ! »

Le premier produit de Chipolata

War Chimes a été élevée par Hubert Honoré et Nicolas et Christophe Clément. C’est une fille de Summer Front (War Front) et de Chipolata (Muhtathir). Nicolas Clément nous a expliqué : « C’est une histoire de frères ! Christophe a entraîné, après Jérôme Reynier, Chipolata et il l’a toujours beaucoup aimée. Elle s’est classée troisième des Belmont Oaks (Gr1). Quand elle est passée sur le ring de Keeneland, elle a fait un prix plus que raisonnable, à 40.000 $, et il l’a donc achetée dans l’idée de la ramener en France pour l’élevage. Il en a pris un tiers, j’en ai pris un tiers et Hubert Honoré aussi. Elle a été saillie par Summer Front, que mon frère a entraîné, avant de venir en France. » Summer Front, basé à Airdrie Stud, a notamment donné Summer is Tomorrow, deuxième en 2022 de l’UAE Derby. War Chimes est son deuxième gagnant en France et son premier gagnant black type en Europe.

Chipolata, la mère, était bonne. Avant de partir aux États-Unis, elle s’est classée deuxième du Prix Mélisande (L) et troisième du Prix de la Seine (L). Sa pouliche yearling par Le Havre a été achetée 120.000 € par Al Shaqab Racing lors de la dernière vente d’octobre Arqana. Elle n’a pas d’autre produit enregistré. C’est la souche de Steppe Dancer, gagnant des Autumn Stakes (Gr3), et du champion espagnol Noozhoh Canarias.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 48’’60

De 1.000m à 600m : 28’’49

De 600m à 400m : 14’’14

De 400m à 200m : 14’’12

De 200m à l’arrivée : 14’’60

Temps total : 1’59’’95

Danzig

War Front

Starry Dreamer

Summer Front

El Prado

Rose of Summer

Cherokee Crossing

WAR CHIMES (F2)

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Chipolata

Numerous

Chicago May

Red Bravo

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires