mardi 16 avril 2024

FM2

Un Chachnak pour Alessandro Marconi

#264  M  Chachnak & Red Love, par Gone West 110.000 €

Acheteur(s) : Alessandro Marconi

Vendeur(s) : Haras des Capucines

Éleveur(s) : Jean-Pierre Dubois

Sans faire partie des acheteurs à gros budget, Alessandro Marconi a un tableau de chasse assez impressionnant ces derniers temps. Il est impliqué dans l’achat d’Angers (Seabhac), lauréat des 2.000 Guinées allemandes (Gr2), de l’espoir classique Metropolitan (Zarak)… Pour cela, ce courtier italien basé à Dubaï n’hésite pas à sortir des sentiers battus. Et le lot 264 est issu de Chachnak (Kingman), étalon de Jean-Pierre Dubois et d’Hervé Morin qui a alterné course et reproduction. Cette année, ses deux yearlings présentés ont été vendus chez Arqana, pour 15.000 € et 110.000 € ! Pour le soutenir, Jean-Pierre Dubois n’a pas hésité à lui confier de bonnes juments. Red Love (Gone West), la mère de ce lot 264, a débuté par une victoire à 2ans, sur le mile du Bouscat avant de remporter une autre course à 3ans, sur le parcours des 1.300m de la P.S.F. de Cagnes-sur-Mer. Son meilleur produit, Red Line (Sageburg), a couru la “Poule” et elle est gagnante du Prix Aymeri de Mauléon (L).

Les bons débuts de Phoenix of Spain

#298  M Phoenix of Spain & Shalailah, par Showcasing 90.000 €

Acheteur (s) : Jean-Claude Rouget

Vendeur (s) : Coulonces

Éleveur (s) : Wingcap Ab

Lauréat classique stationné à l’Irish National Stud, Phoenix of Spain (Lope de Vega) n’a pas un profil vraiment précoce. Avec 38 partants, il a pourtant déjà donné 16 gagnants (de 19 courses) dont un black type, Hateem (Vintage Stakes, Gr2). Jean-Claude Rouget a signé le bon à 90.000 € pour un de ses fils, soit trois fois leur moyenne aux ventes cette année (31.958 €).

Élevé par les Suédois de Wingcap Ab – c’est-à-dire Christian Elmehagen – ce yearling est issu de la bonne 2ans Shalailah (Showcasing), deuxième des Silver Flash Stakes (Gr3) derrière Happily (Galileo), qui a gagné les Moyglare Stud Stakes et le Prix Jean-Luc Lagardère (Grs1) peu après.

La jument a déjà deux partants, dont le bon 2ans Rainyniteingeorgia (Starspangledbanner) qui a couru dans des lots bien composés et a récemment gagné sa première course sur 1.000m à Lingfield. Shalailah a été acquise 39.000 € (pleine) chez Goffs et elle a été revendue 1.000 € à Toby Jones au mois de février. Ce dernier nous a confié : « Shalailah est en France et normalement, elle est pleine d’Armor (No Nay Never). Je l’ai achetée pour un client  belge qui veut investir dans des juments. Shalailah était une “oubliée” dans la vente de février. Elle était bonne et en plus c’est une belle jument. »

Un beau Hello Youmzain pour Gianluca Bietolini

#330 M Hello Youmzain & True Lolita, par Dark Angel 77.000 €

Acheteur(s) : Marco Bozzi Bloodstock

Vendeur(s) :  Channel Consignment

Éleveur(s) : Janick Gigou

Les Hello Youmzain (Kodiac) ont la cote et ils se sont vendus à une moyenne de 94.963 € (données mercredi matin) ! Marco Bozzi est allé jusqu’à 77.000 € pour ce lot 330 et il nous a confié : « J’aime beaucoup l’étalon ! C’est le troisième que j’achète. Celui-là est pour un client de Gianluca Bietolini. La souche n’est pas précoce, mais avec l’aide d’Hello Youmzain et de Dark Angel… » Ce lot est le premier yearling de la vente élevé par Janick Gigou et sa fille Oksana (ils ont eu deux partants par ailleurs). Ils ont acheté la mère 20.000 € – pleine d’Hello Youmzain – en décembre 2021 par l’intermédiaire de Laurent Benoît. La deuxième mère, Fairly Fair (Sinndar), est lauréate d’un Prix Finlande (L) et elle a produit Don Diego de Vega (Lope de Vega), troisième du Prix de Suresnes (L). Elle a aussi produit Nuwaies (Iffraaj), lauréate d’un Prix de Pomerol (Inédits) en montrant de la classe à Bordeaux-Le Bouscat.

La troisième mère, Fairly Grey (Linamix), s’est classée deuxième du Prix d’Aumale (Gr2) et troisième du Prix de Meautry (Gr3). Outre Fairly Fair elle a donné Fairly Ransom (Red Ransom), lauréat du Del Mar Derby (Gr2). Elle a aussi produit Graphite (Shamardal), gagnant du Prix La Force (Gr3) en début d’année 2017 avant de rencontrer des problèmes de santé.

David Salabi continue d’investir dans sa famille de cœur

#242  F  Romanised & Persian Belle, par Machiavellian 75.000 €

Acheteur(s) : Horizon bloodstock

Vendeur(s) :  Haras d’Ellon

Éleveur(s) : Thierry, Danielle & Amaury de La Héronnière

David Salabi a connu quelques-unes des plus grandes heures de sa carrière d’éleveur et de propriétaire avec la bonne souche de Thierry de La Héronnière. Et il continue d’investir dans cette famille. Mercredi, à Deauville, il est allé jusqu’à 75.000 € pour cette yearling par le jeune étalon Romanised (Holy Roman Emperor) dont les premiers produits de sont vendus à une moyenne de 64.000 € (chiffres de mardi soir). La mère, Persian Belle (Machiavellian), est mère, deuxième mère et troisième mère de six black types. Et notamment Volta (Siyouni), dont David Salabi était copropriétaire, et qui a gagné le Prix de Sandringham (Gr2) et s’est classée troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Persian Bellet est également la mère de Calvados Blues (Lando), lauréat des Prix des Chênes et de Guiche (Grs3), ainsi que de Scherzo (Wootton Bassett), deuxième du Prix des Chênes (Gr3). Plus récemment, Persian Belle est l’aïeule de Fakarava (K) (Le Havre). Une 2ans qui a gagné le Critérium de Lyon (L), David Salabi nous a confié : « Elle va beaucoup évoluer, comme les pouliches de cette famille. C’est certainement plus un profil pour la fin de l’année de 2ans, voire la saison de 3ans. Elle me plaisait bien, et ce d’autant plus qu’elle a un bon profil de poulinières. Romanised a “ce qu’il faut” pour devenir un père de mère. » L’homme du haras du Thenney réalise une bonne vente, ayant vendu un yearling pour 170.000 € la veille à l’entourage de Jadoomi (Holy Roman Emperor). Concernant Fakarava, il confie : « On vise les belles courses du printemps à 3ans et elle hiverne tranquillement. »

Merci Alain !

Après 46 ans au sein de la maison Étreham, Alain Foucher participait à ses dernières ventes : il présentait le lot 323. Ce homme clé du haras prendra sa retraite en fin d’année. Bon vent, Alain ! 

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires