mardi 27 février 2024
AccueilCoursesL'éclair de classe de Kalif du Berlais (K)

L’éclair de classe de Kalif du Berlais (K)

Compiègne, samedi

Prix de Saint-Raphaël (Haies)

L’éclair de classe de Kalif du Berlais (K)

Depuis quelques années, le Prix de Saint-Raphaël révèle régulièrement de très bons chevaux, et l’édition 2023 devrait être dans la lignée des précédentes. En effet, son lauréat, Kalif du Berlais (K) (Masked Marvel) a été particulièrement séduisant. Déjà au rond de présentation, ce grand poulain bai dégageait quelque chose. Sur la piste, le représentant du haras du Berlais et de Palmyr Racing a été impressionnant. Bien né, avec un beau modèle, Kalif du Berlais décroche logiquement sa (K) JDG Jumping Star (K).

Il a galopé en sixième position, au centre du peloton, sautant à la perfection. En face, la course s’est accélérée, et il s’est retrouvé parmi les derniers. Mais uniquement en sautant, et sans faire d’efforts, il est venu librement sur la ligne de tête. Troisième dans le tournant final, il a déployé une superbe action entre les deux dernières haies pour prendre les commandes. À peine cadencé aux bras par son jockey, Kilian Dubourg, Kalif du Berlais s’est envolé dans la montée finale pour s’imposer de cinq longueurs et demie devant le favori Sang pour Sang (Cokoriko), fautif en face mais qui a eu un bon comportement. Rapproché en face, Khal Tyron (Bathyrhon) a bien prolongé son effort pour conclure troisième devant Kalashi (It’s Gino), un peu froid et complètement en perdition dans le tournant final, mais qui s’est relancé pour accrocher la quatrième place à la fin. Spes Energibuck’s (Buck’s Boum) a réalisé de bons débuts, concluant cinquième.

Un poulain de classe

Coentraîneur de Kalif du Berlais, avec Guillaume Macaire, Hector de Lageneste nous a déclaré : « Kalif du Berlais est un poulain qui a beaucoup de physique. Nous avons travaillé main dans la main avec le haras du Berlais sans nous mettre de pression. Il a travaillé puis est parti en vacances. Nous avons pris notre temps, en travaillant pour lui. Il était prêt à aller aux courses. Il montrait beaucoup d’action et de force et il a un beau pedigree. Il a montré de la classe aujourd’hui et nous espérions voir cela par rapport à ce qu’il dévoilait le matin. Il est encore tout neuf et j’espère qu’il a encore beaucoup de choses à nous montrer. Concernant Spes Energibuck’s, nous l’aimons bien. Il montre de belles dispositions. Nous voulions qu’il fasse une belle ligne droite, ce qu’il a fait. Dans ce terrain, c’est une preuve de qualité de pouvoir faire une belle ligne droite à Compiègne. C’est un poulain à suivre et qui possède de la marge. »

Le neveu de Kobrouk (K)

Élevé par le haras du Berlais, Kalif du Berlais est un fils de Masked Marvel (Montjeu) qui officie au haras de la Tuilerie pour le compte du haras d’Étreham, et de Kadika (Poliglote), une jument inédite, dont il est le premier vainqueur. Après Kalif du Berlais, Kadika a eu un 2ans, Kivala du Berlais (Saint des Saints), et une yearling par Born to Sea (Invincible Spirit).

La deuxième mère, Kotkira (Subotica), est gagnante sur les haies d’Auteuil au second semestre de ses 3ans. C’est la sœur de Kobrouk (K) (Saint des Saints), vainqueur des Prix Congress (Gr2) et Orcada (Gr3), deuxième des Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1), de Katgary (Ballingarry), lauréat sur les haies d’Enghien et deuxième de Gr3 sur les claies de Cheltenham, et de Kalmonika (Saint des Saints), gagnante de quatre de ses six sorties sur les obstacles.

C’est la famille de l’excellente Kotkieglote (K) (Poliglote), lauréate des Prix Morgex (Gr3), Sytaj (Listed à l’époque), et deuxième du Prix des Drags (Gr2), de Katenko (K) (Laveron), gagnant du Morgex également, mais aussi de Kotky West (Westerner), troisième du Prix Wild Monarch (L). Sous la quatrième mère, Kakira (Cadoudal), une jument inédite, on retrouve les noms de Kalifko (K) (Montmartre), vainqueur du Prix Aguado (Gr3), de Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), mère de Kotkikova (K) (Martaline), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), de Kotkidy (Anabaa Blue) et de Karlak (Westerner), deux chevaux de Listeds. Kakira a aussi donné Katkovana (Westerner), quadruple gagnante de Listed et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), Kalkir (Montmartre), deuxième de Gr1 sur les claies de Leopardstown, Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Epervier Bleu), que des bons éléments ! La cinquième mère de Koliriska est la matrone Kotkie (Rheffic), lauréate de quatre courses sur les haies parisiennes et surtout mère des cracks Katko et Kotkijet qui comptent cinq Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) à eux deux.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Masked Marvel

Mark of Esteem

Waldmark

Wurftaube

KALIF DU BERLAIS (K) (H3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Kadika

Subotica

Kotkira

Katiana

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires