samedi 24 février 2024
AccueilInternationalRentrée gagnante de Mawj

Rentrée gagnante de Mawj

Keeneland (US), samedi

Queen Elizabeth II Challenge Cup (Gr1)

Rentrée gagnante de Mawj

Nous avions laissé Mawj (Exceed and Excel) sur sa victoire dans les 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1) devant Tahiyra (Siyouni), laquelle s’est imposée depuis comme la meilleure pouliche de 3ans sur le mile en Europe. La représentante de Godolphin, entraînée par Saeed bin Suroor, a connu un contretemps après Newmarket et son entourage a fait le choix de lui donner une rentrée de l’autre côté de l’Atlantique, dans les Queen Elizabeth II Challenge Cup à Keeneland, en vue de la Breeders’ Cup.

Oisin Murphy a pu placer Mawj en tête et ce fut une histoire de contrôle. La pouliche a mené dans son rythme et elle est repartie dans la ligne droite. Mais il était temps que le poteau arrive car la française d’élevage Lindy (K) (Le Havre) a conclu en boulet de canon. La ligne droite de Keeneland est courte et Lindy n’a pas pu remonter sa rivale, se classant deuxième à une demi-longueur. Mission of Joy (Kitten’s Joy), vue dans le sillage de Mawj, se classe troisième à une demi-longueur, tandis qu’Elusive Princess (Martinborough), montée de façon plutôt offensive en deuxième position nez au vent, est quatrième à une longueur et demie. Elounda Queen (Australia), pour sa première tentative aux États-Unis, est septième.

Entre le Breeders’ Cup Mile et le Filly & Mare

Mawj a offert une 500e victoire de Groupe à Saeed bin Suroor. Elle devrait désormais être revue du côté de Santa Anita, comme l’a indiqué son entraîneur au TDN : « Il me semble qu’elle a la vitesse d’un miler même si, aujourd’hui, elle a réussi à tenir les 1.800m. Nous aviserons ensuite. Le Mile pourrait être la meilleure option mais nous déciderons plus tard. » Si elle court le Breeders’ Cup Mile, Mawj tentera de succéder à son frère Modern Games (Dubawi) dans l’épreuve.

Concernant Lindy, son entraîneur, Brendan Walsh, a commenté : « Elle court très bien et nous ne pouvions pas lui demander mieux. Nous sommes déçus car elle finit très vite mais nous ne sommes pas déçus de la pouliche ni de la monte de son jockey ou du travail de l’équipe. Nous sommes très fiers de tous. Elle devient une super pouliche et, avec le temps, je crois qu’elle va être excellente. Elle est polyvalente et doit pouvoir bien faire de 1.600m à 1.900m. Nous aviserons. »

La sœur de Modern Games

Mawj est un pur produit de l’élevage Godolphin et elle est issue de l’avant-dernière saison européenne de son père, Exceed and Excel (Danehill), qui avait signé avec elle son premier gagnant classique en Europe. Mawj est une sœur de Modern Games (Dubawi), meilleur cheval de gazon aux États-Unis en 2022 et lauréat de la Poule d’Essai des Poulains, des Lockinge Stakes, du Breeders’ Cup Mile et du Woodbine Mile (Grs1). En 2024, il débutera la monte à Dalham Hall Stud.

La mère, Modern Ideals (New Approach), a couru deux fois – et sans succès – sous l’entraînement d’André́ Fabre, mais elle a changé d’envergure lorsqu’elle est devenue poulinière. La deuxième mère, Épitome (Nashwan), élevée par Gerald Leigh, a été achetée comme poulinière par Darley et a donné́ Ultra (Manduro), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), mais également Synopsis (In the Wings), gagnante du Prix Minerve (Gr3). Modern Ideals a une 2ans par Mastercraftsman (Danehill Dancer) et une foal par Dubawi.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires