lundi 17 juin 2024
AccueilCoursesRetour Bdx C8

Retour Bdx C8

Bordeaux-Le Bouscat, samedi

Prix Jean Laborde (Listed PA)

Fateenah prend sa revanche et file vers Oman

C’est fait pour Fateenah (Dahess) ! Après sept tentatives au niveau black type, la représentante des écuries royales d’Oman a fini par décrocher son caractère gras en s’imposant dans le Prix Jean Laborde (Listed PA). Sur un terrain lourd qu’elle affectionne, la pensionnaire de Frédéric Sanchez a pris sa revanche sur Edalbar (Af Albahar), lequel venait de la devancer dans le French Arabian Breeders’ Challenge Sprint (Gr2 PA, 1.400m), sur cette piste, le 17 septembre. Tout de suite dans le sillage des deux animateurs, Edalbar et Hamzah (Hilal Al Zaman), la future lauréate a d’abord patienté avant de s’annoncer à l’entrée de la ligne droite. Très librement, elle a rejoint la ligne de front à 300m du but avant de se détacher nettement. C’est de six longueurs qu’elle a devancé Edalbar. Après avoir refait énormément de terrain, Madrassa (No Risk Al Maury) est venu s’emparer de la troisième place, quatre longueurs derrière. Frédéric Sanchez nous a confié : « Le terrain n’était pas suffisamment souple la dernière fois. Là, c’était parfait pour elle. C’est une pouliche qui donne toujours tout. Elle va maintenant partir pour le Golfe, à Oman où elle a déjà gagné, puis viser peut-être la Jewel Crown. D’ici là, elle pourrait aussi être revue en décembre à Abu Dhabi. »

La mère est gagnante des Qatar Oaks

Élevée au haras du Berlais pour le compte des écuries royales d’Oman, Fateenah est une fille de l’étalon d’Al Shaqab Dahess et de Maxensse (Al Sakbe), gagnante des Qatar Oaks (Gr2 PA). Cette dernière a également donné Alsuhail (Amer), qui a pris une place en quatre sorties sur notre sol. La deuxième mère, My Princesse (Manganate), s’est imposée à sept reprises. La troisième mère n’est autre que Chérifa (Chéri Bibi), lauréate des Dubai Stakes et de la Coupe du Cheval Arabe (Grs1 PA) et à qui l’on doit Djebbel (Djelfor), double gagnant de l’Emir’s Cup, mais aussi Djelmila (Manganate), laquelle fut la première à battre le champion Al Sakbe (Kesberoy). Parmi ses dix victoires à travers le monde, on se souviendra du Derby des Pur-Sang Arabes à Chantilly, de l’Al Maktoum Challenge Round 2, des Hatta International Stakes… soit autant de courses aujourd’hui labélisées Gr1. Djelmila a produit les gagnants de Gr1 et propres frères Majd Al Arab (Qatar International Trophy, H.H. The Emir’s Sword, Dubai International Stakes & Coupe d’Europe des Chevaux Arabes, Grs1 PA), Raddad (Qatar International Derby, Gr1 PA), ainsi que Tayf, gagnant de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). C’est la grande famille de l’élevage Watrigant, laquelle a donné les chefs de race Dormane (Manganate) et Manganate (Saint Laurent).

Wafi

Amer

Bushra

Dahess

Dahr

Danie du Cassou

Nerva du Cassou

FATEENAH (F5)

Kesberoy

Al Sakbe

Morgane de Piboul

Maxensse

  Manganate

My Princesse

Chérifa

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires