mardi 27 février 2024
AccueilCoursesKarakta ouvre son palmarès avec brio

Karakta ouvre son palmarès avec brio

Compiègne, vendredi

Prix Paulette Rolland-Prix Speranza (Haies)

Karakta ouvre son palmarès avec brio

Plaisante lauréate en débutant sur les haies de Châteaubriant, devant Light Wave (Hunter’s Light), futur gagnant du Prix des Platanes (L), Karakta (Karaktar) avait ensuite conclu quatrième puis septième sur les haies d’Auteuil en en faisant trop. Dans le Prix Paulette Rolland-Prix Speranza, la pouliche du haras de Saint-Voir découvrait Compiègne et un terrain vraiment lourd. Elle retrouvait également Valentin Morin, qui était son partenaire lors de ses premiers pas. Placée en dernière position, Karakta s’est appuyée sur le mors. Au second passage en face, Valentin Morin l’a laissée avancer et elle est venue librement sur la ligne de tête. Relayée en pole position par Kastell Sapi (Triple Threat) à l’entrée de la ligne droite, Karakta a pu pister cette dernière tout en soufflant. Déboitée pour franchir la dernière haie, la pensionnaire d’Étienne d’Andigné s’est assuré l’avantage sur le plat puis elle s’est détachée pour l’emporter de cinq longueurs devant Kapsa (Kapgarde), qui, pour sa deuxième sortie, a accusé de beaux progrès. Kastell Sapi a payé son effort au début de la ligne droite, se contentant de la troisième place devant Love It (Doctor Dino), laquelle a fait un bout entre les deux dernières haies, qui lui a coûté en fin de parcours. 

Pas de bagarre

Valentin Morin est désormais invaincu en deux sorties avec Karakta. Il a expliqué : « Cela a été un peu compliqué pour qu’elle gère bien ses efforts, mais j’ai réussi à bien m’entendre avec elle. Il a fallu que j’arrête de me battre avec, c’est pour cela qu’en face, je l’ai laissée un peu avancer. Cela ne servait à rien de se battre avec elle. Le terrain me faisait un peu peur. Comme elle consommait, j’ai préféré la laisser partir. Elle s’est très bien sortie du terrain. Elle ne saute pas encore le steeple, mais c’est une bonne sauteuse. »

La nièce de Rendons Grâce (K) et d’Homme du Jour

Élevée par le haras de Saint-Voir, Karakta est une fille de Karaktar (High Chaparral), étalon au haras de Cercy, qui réalise une très belle saison. Sa mère, Légitime (Kadalko), a gagné sur les haies d’Auteuil à 3ans et s’est placée en steeple à Auteuil et Enghien. Karaktar est le dernier produit répertorié de sa mère pour le moment. Elle est la sœur de C’est l’Heure (Coastal Path), gagnant de huit courses en obstacle, et de Rien de Plus (Vidéo Rock), deuxième du Prix Sytaj (Listed à l’époque) et lauréate du Prix Ginetta II sur le steeple d’Auteuil. Au haras, Rien de Plus a produit Carte sur Table (Poliglote), gagnante du Prix Glorieuse (Gr2 AQPS), troisième des Prix de Craon et Jacques de Vienne (Grs1 AQPS), mais aussi lauréate en haies à Enghien et Pau. La deuxième mère, Ability (Olmeto), a donné deux champions, Rendons Grâce (K) (Vidéo Rock), vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1), et Homme du Jour (Vidéo Rock), lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1), mais aussi Nous Voilà (Vidéo Rock), vainqueur de Gr2 sur les claies en Angleterre.

Sadler’s Wells

High Chaparral

Kasora

Karaktar

King’s Best

Karawana

Karaliyfa

KARAKTA (F3)

Cadoudal

Kadalko

Koln

Légitime

Olmeto

Ability

Khania

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires