samedi 24 février 2024
AccueilInternationalL’ancien "FR" Sam Blaster se plaît au Maroc

L’ancien « FR » Sam Blaster se plaît au Maroc

Casablanca – Anfa (MA), samedi

Prix de la Sorec – Défi du Galop (Course internationale)

L’ancien « FR » Sam Blaster se plaît au Maroc

Temps fort de cette première journée à Anfa réservée aux pur-sang anglais, le Prix de la Sorec – Défi du Galop est revenu à Sam Blaster (Attendu). Après un début de carrière en France, sous l’entraînement de Bruno de Montzey, pour qui il a remporté un réclamer puis un maiden sur 1.000m à La Teste, il a rejoint le Maroc en fin d’année de ses 2ans. Ici, il semble se plaire puisque, depuis son arrivée, il a remporté huit courses ! Désormais âgé de 4ans, il défend les couleurs d’Al Ssakab Racing (Marouane Iahmouch) et l’entraînement de Mohammed Elaomari. Ses deux dernières sorties se sont conclues par deux succès, dont le dernier remonte au 1er novembre, sur l’hippodrome de Settat et sur 2.000m. Associé à Lakjal Omar, Sam Blaster a pu bénéficier d’un bon parcours. Dans le dernier tournant, trois concurrents se sont détachés et, parmi eux, Sam Blaster et le « FR » Watch Him (Elvstroem), qui venait avec beaucoup de facilité. Mais dans la ligne droite, Sam Blaster l’a attaqué en pleine piste pour venir le dépasser et le dominer au passage du poteau d’arrivée. Watch Him termine troisième.

Sam Blaster pourrait revenir courir en France

Il y avait de l’ambiance au retour de Sam Blaster dans les balances. Félicité de toutes parts, Marouane Iahmouch nous a accordé quelques instants : « Je suis propriétaire de deux haras au Maroc, qui se situent à une vingtaine de minutes de Rabat. C’était un vrai défi marocain ! Nous sommes heureux et fiers de remporter cette course. Il se plaît vraiment ici mais il pourrait revenir courir en France. »

La souche de Gentlewave

Élevé par le haras de l’Hôtellerie, Sam Blaster est un fils d’Attendu (Acclamation), qui officiait au haras du Quesnay. Attendu était devenu à l’époque, et grâce à Sam Blaster, le premier étalon de première production français à ouvrir la marque ! La mère du poulain, Selina (Samum), compte quatre victoires de 3 à 6ans sous l’entraînement de Laurent Viel. Cette dernière a été achetée 3.500 € lors de la vente d’élevage Arqana en 2021 par F.B.A. alors qu’elle était présentée par le haras de l’Hôtellerie. Sam Blaster a quant à lui été acheté yearling pour 6.000 € par Bruno de Montzey chez Arqana. Il est le seul produit gagnant de sa mère. La deuxième mère, Saudade (Linamix), compte trois victoires à 2 et 3ans. Au haras, elle a donné Slatina (Mastercraftsman), troisième du Prix Lutèce et du Prix Vulcain (Ls), ainsi que Eye in the Sky (Sinndar), lauréat de Gr3 en Scandinavie. La troisième mère, Saumareine (Saumarez), n’est autre que la mère de Gentlewave (Monsun) gagnant du Derby Italiano et deuxième de l’Irish Derby (Grs1) et aussi lauréat du Prix Noailles (Gr2 devenu Gr3) avant de devenir étalon.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires