vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesL’éclosion de Word’s Out

L’éclosion de Word’s Out

Deauville, mardi

Prix de la Forêt d’Andaigne (Maiden)

L’éclosion de Word’s Out

Mardi, dans les deux maidens réservés à la jeune génération des 2ans, nous n’avons vu que du bleu à l’arrivée ! Lauréat chez les mâles avec Vertbois (Night of Thunder), le tandem Godolphin/André Fabre a remis le couvert deux heures plus tard avec Word’s Out (Blue Point), séduisante lauréate du pendant pour femelles. Sixième pour ses débuts dans un maiden bien composé sur le mile de Chantilly, Word’s Out se comportait bien, tout en démontrant qu’elle évoluait sur une distance un peu longue pour ses aptitudes. Judicieusement raccourcie au départ du Prix de la Forêt d’Andaigne (Maiden), la pouliche a longuement patienté dans la deuxième partie d’un peloton emmené par la favorite, Nice Spirit (Invincible Spirit). Encore loin à l’entrée de la dernière ligne droite, Word’s Out a mis du temps à enclencher. Mais lorsqu’elle a vu le jour, à 250m de l’arrivée, elle a passé la surmultipliée. Devant, Tazara (Blue Point) semblait pourtant avoir fait le plus dur en se sauvant à 200m du poteau. Mais c’était sans compter sur l’excellente fin de course de Word’s Out. Tombée une fois de plus sur un os, Tazara se classe deuxième, à une encolure. Deux longueurs plus loin, la favorite, Nice Spirit, qui a quelque peu penché dans la phase finale, complète le podium.

Elle est estimée

Louise Benard, qui gère les intérêts de Godolphin en France, nous a appris : « Words’ Out est une pouliche que l’on aimait bien à l’écurie. Aujourd’hui, le raccourcissement de la distance s’est avéré bénéfique pour elle. Elle n’a pas eu un très bon parcours mais montre vraiment un très beau passage pour finir. Word’s Out a de la vitesse. Elle a été courageuse pour venir chercher la fuyarde. Physiquement, elle n’est pas très grande mais elle va certainement évoluer durant l’hiver. Je ne pense pas que nous la reverrons cette année. Elle confirme également les excellentes statistiques de son père, Blue Point (Shamardal)… »

Une nièce de Rio de la Plata

Élevée par ses propriétaires, Word’s Out devient le 48e gagnant en Europe et le 50e lauréat dans l’hémisphère Nord de son père, Blue Point (Shamardal), qui officie à Kildangan Stud. Sa mère, Voice of Truth (Dubawi), a gagné une course à 2ans sur la P.S.F. de Chelmsford. Word’s Out est son troisième produit. On lui doit aussi Eternal Hope (Teofilo), qui s’est classée troisième du Prix de la Nonette (Gr2).

La deuxième mère, l’argentine Express Way (Ahmad), a beaucoup voyagé au cours de sa carrière. Son premier produit, El Expresivo (Candy Stripes), a remporté le Gran Premio Chevalier (Gr1) à 2ans et la poulinière est partie pour l’Angleterre. Outre-Manche, elle a rencontré Fantastic Light (Rahy) avant de prendre un avion pour les États-Unis où, saillie par Rahy (Blushing Groom), elle a produit l’étalon du haras du Logis Rio de la Plata. Ce dernier s’est adjugé, à 2ans, pour la casaque Godolphin, le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) avant d’ajouter à son palmarès deux Grs1 en Italie et plusieurs places au top-niveau au cours d’une belle et longue carrière. Express Way était rentrée en Argentine lorsque Rio de la Plata a remporté son premier Gr1. Godolphin l’a alors achetée en 2008. Voice of Truth a été vendue pleine de Teofilo pour 35.000 € à Gary Mullins, chez Goffs November, en 2021. Le fruit de ce croisement est une yearling, qui a été achetée 190.000 € par Godolphin au Book 1 de l’Orby Sale de Goffs.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 18’’986

De 1.000m à 600m : 23’’65

De 600m à 400m : 12’’03

De 400m à 200m : 11’’38

De 200m à l’arrivée : 11’’76

Temps total : 1’17’’68

Giant’s Causeway

Shamardal

Helsinki

Blue Point

Royal Applause

Scarlett Rose

Billie Blue

WORD’S OUT (F2)

Dubai Millenium

Dubawi

Zomaradah

Voice of Truth

Ahmad

Express Way

Escaline

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires