vendredi 23 février 2024
AccueilA la uneLes atouts de Saint-Voir

Les atouts de Saint-Voir

SPÉCIAL 48H DE L’OBSTACLE

Les atouts de Saint-Voir

Le haras de Saint-Voir aura quelques très bons chevaux en piste ce week-end à Auteuil. Dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1), à défaut d’Incollable (Karaktar), sur la touche, il pourra compter sur Grandeur Nature (Lord du Sud), deuxième de l’épreuve en 2022 et l’un des rares à être confirmés sur les gros parcours, et Ho La La Forez (Saddler Maker), troisième du Prix Heros XII (Gr3), tous deux entraînés par Arnaud Chaillé-Chaillé. Nicolas de Lageneste nous a dit : « Jusqu’au bout, nous avions hésité à courir Grandeur Nature dans le Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2). Nous avons toujours pensé que c’était plus un cheval d’Auteuil. Son entraîneur est content de sa préparation et de son état de forme. Il pourrait ensuite courir le Prix Georges Courtois (Gr2). Vu son modèle, Ho La La Forez avait besoin de sa course de rentrée. Il a nettement mieux couru ensuite en concluant troisième du Prix Heros XII (Gr3). Il arrive sur son objectif qui est La Haye Jousselin. Arnaud [Chaillé-Chaillé, son entraîneur, ndlr] a fait ce qu’il fallait comme il sait le faire. Plus les courses seront longues et plus il y aura à sauter, plus il sera à son affaire. Nous avons hâte de le voir sur un parcours comme celui de La Haye Jousselin. »

Jojo Lapin tente sa chance dans le Maurice Gillois

Troisième du Prix Triquerville (L), en finissant plaisamment, Jojo Lapin (Cokoriko) sera en lice dans le Prix Maurice Gillois (Gr1). « J’ai beaucoup hésité, mais nous allons courir Jojo Lapin dans le Prix Maurice Gillois. C’est un dur qui ne tient pas dans sa peau. Il n’a perdu que 1 kg après sa course dans le Prix Triquerville (L). Ses prises de sang sont bonnes. Il est très souple. L’ostéopathe l’a vu jeudi matin et l’a trouvé très, très bien. Tous les feux s’allument au vert donc il a le droit d’y aller. La dernière fois, son jockey a trouvé qu’il en avait encore besoin. Le poulain a pris des bols d’air. Il aura une campagne allégée à 5ans. »

Il est Français (K) fait peur

Il est Français (K) (Karaktar) a fait peur à beaucoup de monde dans le Prix Fondeur (L). Si impressionnant pour ses débuts en steeple dans le Prix Meli Melo, le pensionnaire de Noel George et Amanda Zetterholm s’annonce comme l’une des stars du week-end. Son copropriétaire et éleveur nous en a dit : « Il faut que tout se passe bien, car cela reste une course d’obstacle ! Mais tous les feux sont au vert. Il n’y a plus qu’à. Il doit confirmer sa qualité puis il ira en Angleterre, tâter le terrain sur les fences anglais. L’année prochaine, il sera sur la route du Grand Steeple. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires