mercredi 28 février 2024
AccueilCoursesParaiba et les autres

Paraiba et les autres

Deauville, dimanche 

Prix de la Rocque (Inédites)

Paraiba et les autres

Alors que les six poulains du Prix de l’Épinay (Inédits) ont réalisé leurs premiers pas sous des trombes d’eau, les dix pouliches du Prix de la Rocque (Inédites) ont fait leur entrée au rond de présentation sous un beau soleil d’automne. Grand Lili (Saxon Warrior) a une nouvelle fois refusé l’entrée dans les stalles de départ, elle qui avait déjà été déclarée non-partante pour la même raison au Mans,à le 24 octobre. Rien n’a semblé déranger Paraiba (Soldier Hollow) pour ses débuts. La représentante du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani a l’air d’avoir un très bon tempérament, et surtout, un brin de qualité.

Encore perfectible 

Placée dans un premier temps sur une troisième ligne par Mickaël Barzalona, la pouliche a ensuite été reprise pour être placée en avant-dernière position. Toujours à cette place à la sortie du dernier tournant, la pensionnaire de Francis-Henri Graffard a été décalée en pleine piste et, en quelques foulées, elle est facilement venue prendre l’avantage sur ses concurrentes. Uniquement sollicitée aux bras, elle a bien prolongé son effort pour s’imposer de trois longueurs devant Birthe (Study of Man), laquelle réalise de bons débuts. Une tête plus loin, Aqua Augusta (Lope de Vega) complète le podium, après avoir animé l’épreuve. Au sujet de Paraiba, Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « C’est une pouliche très immature qui devrait monter sur ses débuts. Elle n’a fait qu’avancer tout au long de la ligne droite. Elle a l’air bien dans sa tête et aujourd’hui, elle le fait vraiment facilement. »

La propre sœur de Pelligrina

Élevé par Al Shahania Stud, Paraiba est une fille de Soldier Hollow (In the Wings), stationné au Gestüt Park Wiedingen, et de Pearls or Passion (Monsun), gagnante de trois courses sur 2.400m de 3ans à 4ans dont le Prix Panacée (L), mais aussi deuxième du Prix Joubert (L). Elle est le quatrième produit vainqueur de sa mère après Podemos (Shamardal), double lauréat de handicap à 3ans sur 2.200m à Kempton et troisième des Floodlit Stakes (L), Pelligrina (Soldier Hollow), gagnante de deux courses à 3ans dont le Prix de Royaumont (Gr3, 2.400m), en seulement trois sorties, et Parmenion (Soldier Hollow), lauréat de son maiden à Craon avant de s’envoler pour l’Irlande. Là-bas, il a remporté une épreuve sur les obstacles et s’est classé troisième du Novice Hurdle (Gr2), à Fairyhouse (IE). Pearls or Passion a une yearling par Siyouni (Pivotal). La jument, issue de l’élevage Saint-Pair, avait été achetée 600.000 Gns à Tattersalls en décembre 2013, alors qu’elle était présentée par European Sales Management.

La deuxième mère, Pearly Shells (Efisio), a remporté les Prix Vermeille (Gr1), de Malleret (Gr2) et de la Nonette (Gr3). Outre Pearls or Passion, elle a donné Pearly Avenue (Anabaa), troisième du Prix Panacée (L), Smile Makers (Kendargent), deuxième du Prix Greffulhe (Gr2), et Pearl Banks (Pivotal), gagnante du Frankfurter Stutenpreis (Gr3). Cette dernière est la mère de Lucky Lycra (Olympic Glory), gagnante du Grosser Preis der Mehl-Mülhens-Stiftung (Gr3), et de Pearly Steph (Oasis Dream), lauréate du Prix des Lilas (L). Pearly Shells est une sœur de Frenchpark (Fools Home), vainqueur de l’Hollywood Turf Cup (Gr1).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’00’’42

De 1.000m à 600m : 26’’17

De 600m à 400m : 12’’55

De 400m à 200m : 11’’21

De 200m à l’arrivée : 11’’37

Temps total : 2’01’’70

Sadlers’ Wells

In the Wings

High Hawk

Soldier Hollow

Common Grounds

Island Race

Lake Isle

PARAIBA (F2)

Königsstuhl

Monsun

Mosella

Pearls or Passion

Efisio

Pearly Shells

Piffle

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Salon agriculture

1 Salon, 3 objectifs

Cheltenham betting