jeudi 20 juin 2024
AccueilCoursesPrince à Rio met à l’honneur la famille Jésus

Prince à Rio met à l’honneur la famille Jésus

Chantilly, mardi

Prix du Salon d’Orléans (Maiden)

Prince à Rio met à l’honneur la famille Jésus

Auteur de bons débuts dans un maiden sur les 1.500m de la P.S.F. normande, Prince à Rio (Rio de la Plata) terminait ce jour-là quatrième. Plus d’un mois plus tard, c’est à Compiègne que l’élève et représentant de l’E..A.R.L. de la Belle Aumône, l’élevage de la famille Jésus, s’est testé sur le gazon, prenant la troisième place du Prix de Verberie (Maiden). Mardi, c’est sur la P.S.F. de Chantilly et sur 1.800m qu’il a su trouver son jour. Une belle histoire pour une famille passionnée de courses comme l’a rappelé Sébastien Jésus, l’entraîneur de Prince à Rio : « C’est un petit élevage familial que nous avons mis en place avec mes parents il y a une vingtaine d’années. Nous fabriquons les chevaux que nous élevons… C’est important d’avoir des résultats comme aujourd’hui. » Si vous ne vous en rappelez pas, Roger, le père de Sébastien, a vécu de beaux moments en tant qu’éleveur et propriétaire, avec notamment Salut Thomas (Adnaan), lauréat des Prix la Flèche et Djebel (Ls) ou encore Entre Deux Eaux (Ange Gabriel), gagnante d’un Prix Isonomy (L).

Un beau jeu de jambes…

Bien sorti des stalles de départ, Prince à Rio a été repris par Eddy Hardouin afin d’être placé au sein du peloton. La course ne fut pas très rythmée, et avec son grand modèle et sa belle action, le poulain s’est montré un peu brillant. Dans la ligne droite, faute de passage, Eddy Hardouin a dû attendre le dernier moment pour décaler son partenaire et le solliciter. À 200m du poteau, Prince a Rio a pu accélérer et dépasser en quelques foulées ses concurrents pour s’imposer d’une longueur mais de plaisante manière, devant Prometheus (Ectot). Une longueur et demie plus loin, Angel in the Sky (Mekhtaal) complète le podium.

… Et une bonne marge de progression

Après le succès de son pensionnaire, Sébastien Jésus a déclaré : « La course n’a pas été très rythmée et il a un grand abattage. Il a beaucoup consommé et il fallait qu’il trouve le jour afin de pouvoir s’exprimer. Le matin, il a toujours été au-dessus de nos pensionnaires. Il est tardif et détient une bonne marge de progression. Entre chacune de ses sorties, il évolue ! C’est un chic poulain. Pour la suite, nous allons certainement tenter une Classe 2 à Deauville. Il est en forme et il en a les capacités. Si tout va bien, ce sera son programme. »

La mère a produit de nombreux gagnants

Élevé par ses propriétaires, Prince à Rio est un fils de Rio de la Plata (Rahy), lequel faisait la monte au haras du Logis. Sa mère, Arthurs Princess (Monashee Mountain), a remporté trois handicaps à Marseille-Pont-de-Vivaux. Au haras, elle a donné de nombreux gagnants comme Prince Dino (Doctor Dino), lauréat de huit épreuves au niveau handicap et réclamer, Prince d’Aumône (Miesque’s Son) qui s’est offert deux succès en steeple ainsi qu’en haies en province, et Princess Emma (Ski Chief), lauréate de cinq courses. Enfin, on lui doit aussi L’Ami Cagnois, Amour Toxique et Prince Jalapeno, trois fils de Doctor Dino vainqueurs d’une épreuve chacun. Arthurs Princess a également une yearling par Slade Power (Dutch Art).

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 52’’32

De 1.000m à 600m : 26’’83

De 600m à 400m : 12’’19

De 400m à 200m : 11’’72

De 200m à l’arrivée : 11’’88

Temps total : 1’54’’94

Blushing Groom

Rahy

Glorious Song

Rio de la Plata

Ahmad

Express

Escaline

PRINCE À RIO (M2)

Danzig

Monashee Mountain

Prospectors

Arthurs Princess

Common Grounds

Common Bond

Rinkamire

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires

Diane elevage

Une

EN Robert Papin