mardi 16 avril 2024
AccueilA la uneL’avenir de Dragey étudié en janvier

L’avenir de Dragey étudié en janvier

L’avenir de Dragey étudié en janvier

Ce n’est plus un secret : la communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie cherche à se séparer du centre d’entraînement de Dragey. Une première réunion a eu lieu début décembre à ce sujet. Jean Picard, président de l’association Galop Baie, laquelle gère le centre, nous a expliqué : « La communauté d’agglomération veut se désengager du site car il n’est pas rentable, malgré les 35.000 € de loyer que nous versons. Nous avons augmenté les droits de piste cette année, mais cela ne suffira pas. La communauté souhaiterait se rapprocher de France Galop, afin de voir si l’aide qui nous est allouée peut être augmentée. Cela a été évoqué en décembre, mais la nouvelle équipe à la tête de la société mère n’avait pas encore été élue, donc aucune décision n’avait pu être prise. Il existe plusieurs possibilités, la meilleure étant que nous puissions construire de nouveaux boxes sur une parcelle qui est encore libre. Avec environ une quarantaine d’entraîneurs, et en comptant les permis d’entraîner, nous disposons d’environ 200 chevaux à l’entraînement. Si nous construisons davantage de boxes, nous pourrions passer à 300 chevaux. Tout cela sera évoqué courant janvier puisque nous allons à nouveau nous réunir avec la communauté d’agglomération, France Galop, la Fédération nationale ou encore le président du conseil régional du galop de Basse-Normandie, François Grandcollot. »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires