dimanche 14 avril 2024
AccueilA la uneLes engagés du festival de The Amir Sword révélés

Les engagés du festival de The Amir Sword révélés

Les engagés du festival de The Amir Sword révélés

Jeudi, le Qatar Racing and Equestrian Club a dévoilé la liste des engagés des principales épreuves de l’édition 2024 du meeting de H.H The Amir Sword Festival qui se déroulera le samedi 17 février.

Considéré comme l’une des épreuves les plus prestigieuses au monde chez les pur-sang arabes, le H. H. Amir Sword (Gr1 PA) compte 49 engagés dont 6 entraînés en France… Et pas des moindres, puisque l’on retrouve Al Ghadeer (Al Mourtajez) qui reste sur un succès impressionnant dans la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) à Longchamp. Outre ce dernier, François Rohaut a inscrit Ch’Ezza (Af Albahar), récent troisième du Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Jewel Crown (Gr1 PA). Il nous a appris : « C’est l’objectif visé depuis longtemps pour Al Ghadeer. Son propriétaire est ravi de voir son poulain à domicile et cela se comprend. C’est une suite logique dans son programme. Actuellement, nous sommes en pleine préparation. Le cheval est très bien. Concernant Che’zza, je suis convaincu qu’il va encore très bien courir. La distance ne devrait pas le déranger. Il ne cesse de progresser et je trouve qu’il a bien récupéré depuis Abu Dhabi. » Thomas Fourcy, quant à lui, a engagé Moshrif (Dahess), plus revu depuis sa cinquième place de la World Cup, Ghadah (Azadi), récente deuxième d’un Gr2 sur cette piste mais sur la distance de 2.000m, et Nour Al Maury (Azadi), quatrième de Che’zza dans la Jewel Crown. Enfin, Charles Gourdain pourrait effectuer le déplacement avec Jenkille Hipolyte (Al Mamun Monlau), absent depuis une cinquième place obtenue dans le Sheikh Mansoor Festival – Prix Dormane (Gr1 PA), le 26 avril dernier… il y a près de neuf mois.

Ska de L’Aigle dans la Qatar International Cup

Deux chevaux entraînés en France figurent parmi les candidats à la Qatar International Cup (Gr1 PA), dont Ska de L’Aigle (Al Mourtajez) qui reste sur une facile victoire dans le Qatar International Derby (Gr2 PA). Son entraîneur François Rohaut nous a dit : « Ska de l’Aigle est invaincu à Doha. Dernièrement, il a vraiment bien gagné. J’ai vraiment l’impression qu’il adore cette piste et il a assez de vitesse pour bien se comporter sur 1.600m. Certes, le lot est relevé mais on ne connaît pas ses limites. J’en attends une grande performance. » L’autre candidature française en lice est celle de Nour Al Maury qui figure également dans le H. H. The Amir Sword.

Du beau monde dans le H.H The Amir Trophy

Il y a de sérieux clients parmi les 78 engagés du H.H The Amir Trophy (Gr1 local). Seul poulain entraîné en France, Azka (Wootton Bassett), pensionnaire de Carlos et Yann Lerner et récent deuxième du Qatar Derby (Gr1 local), pourrait cette fois affronter une opposition nettement plus relevée. Plus haut rating aux engagements (120), Rebel’s Romance (Dubawi), pensionnaire de Charlie Appleby, et Point Lonsdale (Australia), entraîné par Aidan O’Brien, ou encore Piz Badile (Ulysses), pensionnaire de Donnacha O’Brien, font partie des concurrents de classe du lot. Le hongkongais Russian Emperor (Galileo) pourrait aussi défendre sa couronne. Mais le H.H The Amir Trophy devrait également nous permettre de revoir en piste Simca Mille (Tamayuz), désormais entraîné par Alban de Mieulle pour les couleurs de Wathnan Racing.

Shamrock Glitter dans l’Al Rayyan Mile

L’Al Rayyan Mile a pour le moment réuni 81 protagonistes et notamment Shamrock Glitter (Shalaa), qui vient de passer un test concluant dans le Jumeirah Guineas Trial de Meydan où il se classait deuxième. Le pensionnaire de Francis-Henri Graffard pourrait affronter un autre sujet entraîné sur notre sol car Ne Me Quitte Pas (Us Navy Flag), entraîné par Christopher Head, figure également dans la liste. Ce dernier vient d’échouer de très peu dans les Al Rayyan Stakes sur 1.400m à Doha.

King Gold dans le Dukhan Sprint

Soixante-deux sujets de 3ans et plus figurent parmi les engagés du Dukhan Sprint. Parmi eux, on note la présence des deux “Caullery” King Gold (Anodin), héroïque lauréat du Prix Maurice de Gheest (Gr1) l’été dernier, et Batwan (Kendargent) qui vient de se retrouver dans le mauvais wagon de l’Azizi Venice sur les 1.200m de la piste de Meydan. Venant de faire impression sur les 1.300m de la P.S.F. de Deauville, Mgheera (Zoustar) pourrait bien effectuer également le déplacement, comme nous l’a appris son entraîneur, Manon Scandella-Lacaille : « La pouliche devrait directement aller sur le Dukhan Sprint. L’objectif est avant tout de se faire plaisir. Pour autant, elle vient de tellement bien gagner à Deauville, face à des poulains doués, que l’on a envie d’y croire. La distance est idéale pour elle. Cela vaut le coup de tenter notre chance… »

Cambronne inscrit dans l’Irish Thoroughbred Marketing Cup

Dans l’Irish Thoroughbred Marketing Cup (Gr2 local), 88 éléments ont été engagés. Gousserie Racing pourrait être représenté par Cambronne (Alex the Winner), qui vient d’effectuer une rentrée victorieuse dans une Classe 1 sur le sable de Deauville. Pauline Chehboub, qui gère les intérêts de la casaque familiale, nous a appris : « Nous avons déjà remporté cette course avec Stunning Spirit (Invincible Spirit) en 2020. Cambronne est un poulain polyvalent qui s’adapte à toutes les surfaces. Concernant la distance, il se comporte très bien entre 1.600m et 2.000m. Il possède beaucoup de vitesse. Avant cela, il sera très certainement vu à Cagnes-sur-Mer. Ensuite, nous verrons s’il ira à Doha ou pas. » Jérôme Reynier a inscrit National Service (Elusive City), sixième lors de sa dernière sortie du Prix Irish River – Polytrack Challenge (L) : « Il va gentiment se préparer à Cagnes car il a quelques courses à conditions intéressantes à disposition. Bien sûr, il faudra voir l’opposition et son état de forme, mais nous pensons que les 1.600m de Doha devraient lui convenir, et encore plus si la piste est rapide. Le matin comme en course, National Service a plutôt tendance à se préserver. Moralement comme physiquement, il est très bien. Il a effectué une très belle année de 6ans donc il n’y a pas de raison qu’il ne fasse pas aussi bien à 7ans. Il a encore de beaux jours devant lui. » Enfin, Nicolas Caullery pourrait compter sur Fort Payne (Rio de la Plata), absent depuis son échec dans le Qatar Prix du Pin (Gr3).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires