mardi 27 février 2024
AccueilCoursesUn Kiffeur qui fait kiffer

Un Kiffeur qui fait kiffer

Pau, vendredi

Prix Joseph de Gontaut-Biron (Haies)

Un Kiffeur qui fait kiffer

Très beau poulain, avec de l’action et du modèle, Kiffeur (Voiladenuo) justifie son nom à chaque sortie. Le poulain de l’écurie Brillantissime, de Chauvigny Global Equine, de l’écurie Nosat, d’Equotair et de Gabriel Leenders a enlevé avec autorité le Prix Joseph de Gontaut-Biron. Le steeple, un Quinté sur les haies d’Auteuil ou le Prix Camille Duboscq (L) sont les options que son entraîneur, Gabriel Leenders, a évoquées pour la suite de sa carrière.

Placé en deuxième position derrière un autre beau poulain, Zéphyr de Beaumont (Masked Marvel), il a suivi facilement, avant de venir à la hauteur de ce dernier dans le tournant final. À la sortie du dernier virage, Kiffeur a pris un minime avantage à Zéphyr de Beaumont, qui l’a contré. Au botte à botte pour franchir la dernière haie, les deux 4ans nous ont offert une belle lutte. Dans les cent derniers mètres, Kiffeur s’est assuré le meilleur au prix d’un bon coup de rein pour l’emporter d’une longueur devant Zéphyr de Beaumont. Kamondo (Tunis) a complété le podium à dix longueurs, alors que Kermillis (Jeu St Éloi) est tombée à la dernière haie alors qu’elle n’était pas battue.

Un cheval pour les 4.400m du steeple d’Auteuil

Mentor de Kiffeur, Gabriel Leenders a dit au micro d’Equidia : « Il ne me surprend pas. Je me méfiais de Zéphyr de Beaumont qui m’avait bien plu dernièrement. Et je vois tellement Kiffeur sur les 4.400m du steeple d’Auteuil… Ce qui me surprend, c’est qu’il fasse si bien sur une piste rapide à Pau. Je suis très content, pour ses copropriétaires, avec lesquels nous avons acheté un lot de chevaux, et pour l’éleveur qui est un ami. Nous allons réfléchir pour la suite. Il y a le Prix Camille Duboscq (L), le Quinté d’Auteuil en mars [Prix Univers II, ndlr], ou alors lui alléger la fin d’hiver en nous mettant dans l’idée d’aller en steeple, car je pense qu’il peut faire partie des meilleurs dans cette discipline. Nous allons devoir nous retrouver autour d’une table et en parler (rires) ! » Fidèle partenaire de Kiffeur, Léo-Paul Bréchet a ajouté : « Il a un mental d’acier. Il est facile et très bon sauteur, le tout avec beaucoup d’action. Il n’a pas beaucoup de défauts. Le seul petit reproche que nous pouvons avoir à son sujet est qu’il peut attendre parfois les attaques et se mettre en dedans de lui. C’est pour cela qu’en face, je n’ai pas hésité à le « concerner ». Il fait le minimum, mais il le fait bien. Il a le gaz pour gagner en haies mais il est sûr qu’il sera plus à son aise en steeple. » Le Prix Joseph de Gontaut-Biron est la dernière préparatoire au Camille Duboscq dans lequel, s’il court, Kiffeur retrouvera Losange Vert Bleu (K) (Night Wish), qui l’a dominé sur les haies paloises le 8 janvier.

Le neveu d’Adriana des Mottes

Élevé par Benoît Girres, Kiffeur est un fils de Voiladenuo (Network), étalon au haras de la Baie, et de Balsame des Mottes (Ballingarry), placée à une reprise en plat en trois sorties. C’est le frère d’Extrableuciel (Spanish Moon), vainqueur en cross à Segré. Après Kiffeur, Balsame des Mottes a donné Pukekohe (Ectot), une 3ans, et Extragalactic (Doha Dream), une yearling. La deuxième mère, Daisy des Mottes (Abdonski), a gagné sur le mile et s’est placée à 3ans sur les haies d’Auteuil et d’Enghien. Elle a produit Adriana des Mottes (Network), gagnante du Mares Novice Hurdle (Gr1), et Persy des Mottes (Perrault), vainqueur sur le steeple d’Enghien et celui de Fontainebleau et lauréat aussi en haies et en plat.

Monsun

Network

Note

Voiladenuo

Maresca Sorrento

Paresca

Kaline Star

KIFFEUR (H4)

Sadler’s Wells

Ballingarry

Flamenco Wave

Balsame des Mottes

Abdonski

Daisy des Mottes

Dany Flight

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires