mercredi 19 juin 2024
AccueilCoursesAlcyone Rouge, de plus en plus haut

Alcyone Rouge, de plus en plus haut

Auteuil, dimanche

Prix Air Landais (L, Steeple-chase)

Alcyone Rouge, de plus en plus haut

Jument en pleine ascension, qui a gagné ses trois sorties paloises cet hiver, dont le Prix Gaston Phoebus, Alcyone Rouge (Pastorius) a franchi un nouveau cap en s’imposant facilement dans le Prix Air Landais (L). Magnifique d’état au rond de présentation, la représentante de la famille Papot a été très convaincante. Elle s’ouvre désormais la voie vers le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Pour cela, il lui faudra toutefois réaliser une grande performance dans le Prix William et Alec Head (Gr3, 16/04), ce qui semble amplement réalisable pour la protégée de Dominique Bressou !

Alcyone Rouge a pris les commandes dès le départ. Appliquée dans ses sauts, elle a vu Imbatable du Seuil (Kamsin) lui mettre la pression au gros open-ditch. Malgré cela, elle a toujours contrôlé l’épreuve et, entre les deux derniers obstacles, elle allait au-dessus du lot. Elle a commencé à se détacher avant de s’envoler sur le plat pour l’emporter de trois longueurs et demie. Imbatable du Seuil a réalisé sa meilleure valeur en se classant deuxième devant Heloy Delabarrière (K) (Chœur du Nord). Favori, ce dernier a commis de nombreuses erreurs – notamment au gros open-ditch – si bien qu’il a rétrogradé à l’arrière-garde au début de la piste intérieure. Il semblait complètement battu à cet instant mais s’est bien relancé, terminant très fort pour arracher la troisième place et devancer Le Listrac (Balko), très froid et Icare du Seuil (K) (Masked Marvel), lequel n’a pu accélérer pour finir.

Et dire qu’on ne sait pas ce qu’elle vaut…

Mentor d’Alcyone Rouge, Dominique Bressou nous a déclaré : « Nous ne savons pas ce qu’elle vaut réellement… Je ne vous cache pas qu’elle m’étonne à chaque fois qu’elle gagne. Elle ne nous en mettait pas plein la vue… sauf aujourd’hui. Au départ, c’était une jument qui dormait et elle dort toujours le matin. Elle ne se casse pas trop la tête. Elle n’avait encore jamais réalisé de démonstration, avant ce dimanche où elle a gagné plus facilement que ce qu’on pouvait attendre. On va essayer de rester “tranquille” pour la suite… Elle n’a pas beaucoup d’expérience mais je ne vous cache pas qu’elle va aller sur le Prix William et Alec Head (Gr3, 16/04). La piste extérieure ne sera pas un souci. » Xavier Papot a ajouté : « C’est une jument qui n’a rien contre elle si on excepte ses débuts et sa chute. Elle a dominé tous les chevaux qu’on lui a opposés. Je pense qu’elle va monter les étages. Je rêve un peu avec elle… Si on regarde son papier de près, que peut-on lui reprocher ? Rien ! Nous ne nous interdisons rien avec elle. Elle doit continuer à monter les étages. »

La sœur de Red Name et d’Otchoa Rouge

Élevée par Xavier Leredde, comme son nom l’indique, Alcyone Rouge est une fille de Pastorius (Soldier Hollow), étalon au haras de la Hêtraie disparu, et de Fidelety (Villez), gagnante sur les haies d’Auteuil – notamment du Prix Virelan –, deuxième du Prix Christian de Tredern (Listed à l’époque) et lauréate sur le steeple d’Enghien. Alcyone Rouge est la sœur de cinq lauréats, dont Red Name (Nickname), gagnant du Prix Finot (L), Otchoa Rouge (Diamond Boy), vainqueur du Grand Cross de Fontainebleau et deuxième du Grand Cross de Pau (Ls), et Flèche Rouge (Crillon), deuxième du Finot et double gagnante sur les haies d’Auteuil. Après Alcyone Rouge, Fidelety a produit L’Évangéliste (Pastorius), un 4ans exporté en Irlande, et Krakatoa Rouge (Silverwave), un 3ans. Fidelety est une fille de Petite Rumeur (Fabulous Dancer), laquelle est à l’origine de la grande souche de Pierre Goral. En effet, Fidelety est la sœur de Prodigalité (Saint Andrews), la mère des bons Worldbest (Muhtathir), Mood (K) (Laveron) et Orcantara (Villez), mais aussi de Présidence (Nikos), qui a produit Invicter (Sholokhov), gagnant du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Cambacérès (Gr1), Présidente Line (Martaline) et Netstar (Lavirco), ou encore Shadline (Septième Ciel), génitrice de Vintage (Nickname), lauréate du Prix Finot, et de The Reader (Lando), gagnant du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Orcantara a notamment produit Pindare (Ballingarry) et Dolcita (Saint des Saints), deux chevaux de niveau Listed/Gr3.

In the Wings

Soldier Hollow

Island Race

Pastorius

Monsun

Princess Li

Princess Dancer

ALCYONE ROUGE (F5)

Lyphard’s Wish

Villez

Valhalla

Fidelety

Fabulous Dancer

Petite Rumeur

Mécontente

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires