mardi 16 avril 2024

Ridicule

Ridicule

La PETA, association (extrémiste) et animaliste souhaite mettre fin aux représentations d’animaux sur les carrousels. Et notamment aux chevaux de bois sur les manèges aux Pays-Bas. La raison ? « Ils donneraient une image positive de l’utilisation des animaux pour notre plaisir. » La PETA a donc lancé un appel à l’ensemble des fabricants. Mais le président de l’association néerlandaise des forains a indiqué : « Peut-être devrions-nous dire à la PETA que ces chevaux ne sont pas vivants ! » Heureusement que le ridicule ne tue pas. Quoique ? Cette “sortie” de la PETA a visiblement fait “pschitt”, générant même une vague d’ironie dans les médias (le contraire de ce qui est attendu). Tout comme lorsque la même association a reproché au rappeur Bad Bunny de monter sur scène avec un cheval. L’opinion publique et les médias, avec une actualité chargée, semblent désormais beaucoup moins sensibles aux campagnes militantes animalistes. Le problème, c’est quand une partie de le classe politique récupère ces revendications pour en faire un marchandage électoral. C’est ainsi que les balades à poneys, dans les parcs parisiens, vont être supprimées en 2025, alors même que beaucoup de citadins y sont attachés. En Angleterre, pour les mêmes raisons, le Labour Party essaye de proposer une loi pour supprimer la chasse à courre qui se pratique pourtant avec un leurre… C’est-à-dire conformément à la demande du Labour il y a vingt ans. Amis des chevaux, quand on cède du terrain aux animalistes, ce n’est jamais assez !

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires