dimanche 19 mai 2024
AccueilCoursesHamavi fait impression

Hamavi fait impression

Longchamp, jeudi

Prix de Viroflay (Maiden)

Hamavi (K) fait impression

Alors qu’André Fabre avait dû partager le succès dans le Prix de Verneuil (Maiden), la précédente épreuve du programme, il n’a pas eu à le faire dans le Prix de Viroflay (Maiden) où son pensionnaire Hamavi (Dubawi) a affiché une très nette supériorité après avoir fait quelques facéties au moment d’entrer dans les boîtes.

Castré à l’automne dernier, l’élève et représentant de la famille Wertheimer a permis au passage au maître cantilien de signer une quatrième victoire d’affilée au cours de cette réunion de milieu de semaine. Très chuchoté avant l’épreuve, Hamavi, qui avait été engagé dans les Prix Suave Dancer et Juigné (Inédits), effectuait finalement ses débuts en compétition, sur une piste moins pénible qu’il y a quelques semaines. De suite au contact de l’animateur, Babakool (Dubawi), un autre Wertheimer entraîné, lui, par Christophe Ferland, Hamavi a pris le large à mi-ligne droite, sans forcer. Comptant plusieurs longueurs sur le reste du peloton, il l’a finalement emporté d’un peu plus d’une longueur sur Oscar (Siyouni), venu finir très fort et qui se rachète totalement après des débuts ratés. La troisième place est revenue à New Look (New Bay). Sans doute encore très perfectible sur ce qu’il a montré jeudi et le croyant capable de bien faire au haut niveau, nous décernons à Hamawi une (K) JDG Rising Star (K). Maxime Guyon a déclaré au micro d’Equidia : « Il avait montré de belles choses à l’entraînement et nous fondions de gros espoirs sur lui. Il s’est montré coquin avant le départ, sans doute parce qu’il débutait. Il est un peu vert et je pense qu’il a de la marge. Ça va être un poulain intéressant. »

Un fils de Baahama

Élevé par la famille Wertheimer, Hamawi est un fils de l’étalon de Darley Dubawi et de Baahama (Anabaa), qui avait débuté victorieusement à 2ans avant de se classer proche deuxième du Prix d’Aumale (Gr3). C’est à 3ans qu’elle a décroché son black type majuscule, dans le Prix Charles Laffitte (L). Hamawi est le huitième produit de la mère et son cinquième gagnant. Les meilleurs d’entre eux sont Akihiro (Deep Impact), vainqueur à 2ans du Prix des Chênes (Gr3), et Bartaba (Deep Impact), gagnante du Prix Belle de Nuit (Gr3). Baahama a aussi donné Last Gold (Gold way), laquelle a produit Lumière Rock (Saxon Warrior), gagnante des Moyglare Stakes (Gr2) et troisième du Prix de l’Opéra (Gr1) l’an dernier. Baahama a un 2ans, Mahama (Lope de Vega), à l’entraînement chez Christophe Ferland, et un yearling par Night of Thunder.

La deuxième mère, Silver Rain (Rainbow Quest), a gagné le Prix Joubert (L). Outre Baahama, on lui doit Diametric ex-Opposite (Dansili), deuxième du Grosser Dallmayr-Preis – Bayerisches Zuchtrennen (Gr1), avant d’être exporté en Australie.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’’11”54

De 1.000m à 600m : 27’’68

De 600m à 400m : 12’’70

De 400m à 200m : 11’’32

De 200m à l’arrivée 11’’76

Temps total : 2’15’’03

Seeking the Gold

Dubai Millenium

Colorado Dancer

Dubawi

Deploy

Zomaradah

Jawaher

HAMAVI (K) (H3)

Danzig

Anabaa

Balbonella

Baahama

Rainbow Quest

Silver Rain

Rivière d’Argent

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires